Navigation – Plan du site

AccueilTous les numéros20 : 2DossierExplorer la circulation de la cat...

Dossier

Explorer la circulation de la catégorie « musiques urbaines » à la fin des années 2010 en France

Une approche interactionniste et discursive, à l’aune des rapports sociaux
The Circulation of “Urban Contemporary Music” During the Late 2010s in France: An Interactionist and Discursive Approach in the Light of Power Relationships
Claire Lesacher
p. 165-185

Résumés

Cet article interroge les processus liés à la circulation de la forme de catégorisation musiques urbaines, en France, à la fin des années 2010. À l’aune d’une approche interactionniste et discursive, l’article explore les dynamiques à l’œuvre concernant cette catégorie musicale qui articule plusieurs généalogies inscrites dans des rapports sociaux spatialisés. À partir des discussions de David Brackett sur le genre musical, l’article questionne ce que peuvent produire, transmettre et tisser les usages discursifs de la catégorie musiques urbaines. Dans ce cadre, notre analyse porte sur trois corpus constitués qui s’attachent aux usages et aux pratiques de divers acteur·trices : des discours médiatiques qui mobilisent la forme de catégorisation musiques urbaines, les réponses d’étudiant·es à un questionnaire axé sur leurs pratiques discursives concernant les musiques urbaines et deux entretiens semi-directifs réalisés avec des programmateurs d’une salle de musiques et d’un club/salle de concert, qui affichent cette forme de catégorisation de la musique.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2027.
Consulter cet article

Plan

Une approche interactionniste et discursive pour interroger la catégorisation de la musique et des artistes à l’aune des rapports de pouvoirs
Banalisation d’une « catégorie d’intermédiaires » : modalités des usages et production de sens dans l’espace médiatique de la fin des années 2010
Positionnements discursifs d’étudiant·es : les musiques urbaines, une forme de catégorisation contestable
« Je n’écoute pas de musique urbaine, j’écoute du rap »
Une forme de catégorisation située
Une catégorie d’intermédiaires : travailler avec les postures « intérieure » et « extérieure » aux musiques urbaines
Conclusion : les mots sont importants, ce que l’on en fait aussi

Aperçu du texte

Cet article interroge les processus liés à la circulation de la catégorie musiques urbaines à l’issue des années 2010 en France. Il ne s’agira pas, ici, de définir les musiques urbaines mais plutôt d’explorer les usages, les modalités de ces usages, ainsi que les non-usages de cette catégorie musicale. En adoptant une perspective interactionniste et discursive qui interroge la catégorisation de la musique et des artistes au prisme des rapports sociaux, l’article questionne les usages de la catégorie musiques urbaines et ce qu’ils peuvent produire, façonner, ou tisser dans le contexte de la fin des années 2010 en France. Plus largement les réflexions menées s’inscrivent dans le sillage des discussions en Popular Music Studies sur ce qui produit – et comment – la catégorisation musicale et sur ce que produit – et comment – la catégorisation musicale. À cet égard, nous partons d’une proposition de David Brackett, formulée au sein d’un article portant sur le genre musical dans la « musi...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Claire Lesacher, « Explorer la circulation de la catégorie « musiques urbaines » à la fin des années 2010 en France »Volume !, 20 : 2 | 2023, 165-185.

Référence électronique

Claire Lesacher, « Explorer la circulation de la catégorie « musiques urbaines » à la fin des années 2010 en France »Volume ! [En ligne], 20 : 2 | 2023, mis en ligne le 01 janvier 2027, consulté le 16 juin 2024. URL : http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/volume/11982 ; DOI : https://0-doi-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/10.4000/volume.11982

Haut de page

Auteur

Claire Lesacher

Claire Lesacher est docteure en sciences du langage et chercheure associée au PREFICS (EA 7469, Université Rennes 2). Ses travaux interrogent les dynamiques sociales liées au genre, au langage et aux rapports sociaux articulés dans les industries médiatiques et culturelles, en France et au Québec.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search