Navigation – Plan du site

AccueilTous les numéros20 : 2DossierDonjons & synthétiseurs : le dung...

Dossier

Donjons & synthétiseurs : le dungeon synth, émergence d’un genre musical sur YouTube et Bandcamp

Dungeons & Synthesizers: Dungeon Synth, the Rise of a Musical Genre on YouTube and Bandcamp
Iulia Dima et Baptiste Pilo
p. 141-163

Résumés

Cet article propose une première exploration d’un genre de musique électronique relativement anonyme : le dungeon synth. Il connaît un certain essor en ligne depuis le milieu des années 2010, notamment via YouTube et Bandcamp. Historiquement proche du black metal, le dungeon synth semble avoir acquis au fil des années une autonomie en tant que genre. Il se distingue par une utilisation quasi-exclusive de synthétiseurs et un fort attrait pour un imaginaire médiévaliste et fantasy. Nous tâcherons de comprendre en quoi cet imaginaire est constitutif de l’identité de ce genre musical en l’observant à travers certains de ses éléments phonographiques et paraphonographiques.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2027.
Consulter cet article

Plan

Récit des origines et The Dungeon Synth Archives : la mémoire du dungeon synth
Une cartographie de l’imaginaire du dungeon synth
Un imaginaire empreint de médiévalisme et de fantasy
Visuels et textes
Éléments phonographiques
Conclusion

Aperçu du texte

Cet article propose une première exploration d’un phénomène musical de niche : le dungeon synth, un microgenre de musique électronique fortement marqué par un imaginaire fictionnel de fantasy. Le dungeon synth est proche des musiques dites ambient, des musiques de jeux vidéo ou de rôle, et notamment influencé par la scène scandinave de black metal des années 1990. Il est majoritairement autoproduit et distribué via des petits labels indépendants, ce qui le situe dans les marges des industries musicales. Il a également pour particularité d’être presque exclusivement diffusé en ligne, notamment sur les plateformes Bandcamp et YouTube.

Ce portrait du dungeon synth brossé à grands traits préfigure l’existence d’un ensemble de règles reconnues par une communauté qui le constituent en genre musical (Fabbri, 2016). Pour autant, le dungeon synth reste difficile à saisir en tant que genre dans toutes ses dimensions. Les théoriciens du genre musical, notamment Franco Fabbri (1982), Simon Frit...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Iulia Dima et Baptiste Pilo, « Donjons & synthétiseurs : le dungeon synth, émergence d’un genre musical sur YouTube et Bandcamp »Volume !, 20 : 2 | 2023, 141-163.

Référence électronique

Iulia Dima et Baptiste Pilo, « Donjons & synthétiseurs : le dungeon synth, émergence d’un genre musical sur YouTube et Bandcamp »Volume ! [En ligne], 20 : 2 | 2023, mis en ligne le 01 janvier 2027, consulté le 16 juin 2024. URL : http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/volume/11969 ; DOI : https://0-doi-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/10.4000/volume.11969

Haut de page

Auteurs

Iulia Dima

Iulia Dima est doctorante à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris III et à l’IRMéCCEN (Institut de Recherche Médias, Cultures, Communication et Numérique), sous la direction de Catherine Rudent. Diplômée en études anglophones (ENS Paris-Saclay et Université Paris Diderot – Paris VII) et en musiques actuelles amplifiées (CRI de Villejuif), elle prépare une thèse en esthétique et sciences de l’art sur la vocalité dans le black metal, dans une perspective transdisciplinaire. Ses travaux croisent musicologie et approches textuelles pour interroger la construction sociale du sens au sein d’un genre musical, l’usage expressif de la voix dans les musiques populaires phonographiques, et l’articulation du sens et de la forme dans la performance musicale.

Articles du même auteur

Baptiste Pilo

Baptiste Pilo est docteur en musicologie de l’Université Rennes 2. Il a consacré sa thèse de doctorat, sous la direction d’Hervé Lacombe, à la scène norvégienne de black metal des années 1990. Après avoir été post-doctorant dans le cadre de l’ANR Musicovid, il est actuellement post-doctorant au Centre d’Études Supérieures de la Renaissance (CESR / CNRS, UMR 7323) dans le cadre du Programmes et équipements prioritaires de recherche (PEPR) ICCARE consacré aux Industries Culturelles et Créatives.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search