Navigation – Plan du site

AccueilNuméros29Le passing : postures et impostures

Texte intégral

  • 1 In Paris is burning, un documentaire-événement de Jennie Livingston sorti en 1991. Ce documentaire (...)

“You’ve erased all the mistakes, all the flaws, all the giveaways to make your illusion perfect”1

1Le présent dossier envisage d’interroger le phénomène du passing, demeuré assez inédit dans les sciences sociales et les études littéraires francophones. S’il était, à sa naissance dans les milieux américains défavorisés et fortement marqués par les discriminations de tous genres, une « forme de vie » et une manière de franchir les frontières raciales et sociales, il s’est par la suite converti en concept, en une modalité de lecture du monde et de la création. Le passing, décrié parce qu’il se fonde sur le louvoiement et la dissimulation – d’où le terme d’impostures figurant dans le titre –, n’en demeure pas moins un processus qui s’attaque à l’ordre établi et aux figures de domination. Geste de transgression ultime, il permet à la personne qui « passe pour » de se réapproprier l’identité désirée, et aux chercheurs de questionner les dispositifs de ségrégation et les assignations identitaires souvent bâtis sur des constructions juridiques, biologiques et sociales.

  • 2 Ibidem.

2Il ressort des différentes contributions à ce numéro 29 de la revue de littérature générale et comparée de la Sorbonne Nouvelle TRANS-, qu’il est quasi impossible d’étudier le passing sans le mettre en miroir avec une notion-spectre qui fait office de double épistémologique et analytique, à savoir la realness. Interrogé dans Paris is burning2, le drag-queen Dorian Corey, définit la realness comme la capacité de se fondre dans le décor :

To be able to blend. That’s what realness is. If you can pass the untrained eye, or even the trained eye, and not give away the fact that you’re gay, that’s when it’s realness. The idea of realness is to look as much as possible like your straight counterpart.

3C’est donc à l’aune de la realness que le passing est considéré comme réussi. Il permet à ce moment-là de se faufiler entre les préjugés et les idées préconçues concernant l’appartenance raciale, sociale et l’orientation sexuelle des individus :

They give the society what they want to see, so they won’t be questioned. Rather than having to go through prejudices about your life and lifestyle, you can walk around confidently, blending in with everybody else.

4Gina Stamm prolonge ces questionnements à travers « Le “passing” et le traumatisme intergénérationnel dans Ladivine et The Vanishing Half », où elle interroge les romans de Marie Ndiaye et de Brit Bennett. Elle met en avant la présence tutélaire de Imitation of Life de Douglas Sirk dans les deux romans, tout en soulignant la singularité du traitement du passing racial dans le roman de Ndiaye en miroir de The Vanishing Half. L’auteure insiste dans sa contribution sur l’analyse des effets psychologiques de l’expérience du passing, notamment l’impact du secret sur les descendants demeurés dans l’ignorance des origines raciales et ethniques du parent. Elle met en lumière le passing involontaire ou non choisi par les enfants de la mère qui « passe » et ses séquelles sur ces derniers.

5Alice de Reviers s’intéresse également au passing racial mais dans le cinéma et dans un contexte français imprégné par les questions de minorités, de l’acculturation, de l’appropriation et de la réappropriation raciales. Elle propose dans « “Blanche comme Neige” ? Identité mixte et performance de race dans ADN de Maïwenn » de suivre les vicissitudes du personnage Neige, campé par la réalisatrice elle-même, et sa circulation problématique entre algérianité et francité. L’auteure déduit de sa lecture du film que le passing est une performance identitaire, ici a contrario du processus ascensionnel usuel. En effet, Neige se défait d’une identité “blanche”, majoritaire, pour en revendiquer une autre, qui serait quant à elle minoritaire, souvent stigmatisée. L’analyse filmique, dans cet article, fait appel au phénomène du passing inversé (Rogers Brubaker) et s’enrichit de l’étude du roman emblématique Nedjma de Kateb Yacine.

6Si elle est généralement chevillée aux études de genre, grâce aux écrits de Judith Butler principalement, la notion de passing s’étend à un large faisceau de préoccupations théoriques dont l’objet fondamental est la mobilité (identitaire, sociale, raciale, sexuelle, générique, etc.) C’est ce que démontre la contribution d’Oriane Chevalier « Jeanne Barret, Hester Stanhope et Alexandra David-Néel : Les exploratrices au prisme du passing », qui déplace la réflexion, grâce aux questionnements de cette notion versatile, vers l’auctorialité féminine et le passing comme moyen de revendication féministe. Le passing interrogé dans cette étude emprunte les traits de l’imposture (Daniel G. Renfrow) et s’avère une condition sine qua non pour mener à bien les différentes quêtes de ces exploratrices. Le passing est la performance qui rend possible l’émancipation de ces femmes. En effet, Oriane Chevalier insiste sur l’aspect performatif et processuel du passing en invoquant le travestissement et l’enchevêtrement entre identité et altérité.

7De son côté, l’article proposé par Marine Aubry-Morici, « Narrative nonfiction et immersion chez les subalternes : tensions éthiques », se concentre non pas sur la déconstruction hiérarchique du sujet-écrivain, mais sur la problématisation déontologique du passing dans le cadre des enquêtes sous couverture. En effet, basé sur l’étude comparative d’un large corpus non-fictionnel de l’extrême contemporain – Tête de Turc de Günther Wallraff (1985), Au fil du rail (1984) et Newjack : une année dans la prison la plus célèbre des États-Unis (2000) de Ted Conover, L’Amérique pauvre (2001) de Barbara Erhenreich et Quai de Ouistreham (2010) de Florence Aubenas –, cet article s’attache à étudier les enjeux éthiques du passing comme modalité d’assimilation et de dissimulation, élue par les écrivains afin de mener à bien leur opération de dévoilement social. Un pan entier de cette contribution est dédié à l’étude sociologique, notamment en ce qui touche à la réaction des “subalternes” à la découverte de la “supercherie”.

8Lu Zhang se place enfin aux antipodes de la non-fiction, et s’éloigne du milieu social et prolétaire français. Dans « Le phénomène du “passing” dans la poésie des Tang et sa disparition dans la traduction. Exemple du poème Jiaren de Du Fu et ses deux traductions françaises », elle s’intéresse à la mise en fiction de la notion et pense le passing comme stratégie scripturaire fondée sur la métaphore. Cet article propose une étude des causes et des procédés du passing fictif ou virtuel qui permet aux poètes de complainte de la dynastie des Tang de se dissimuler derrière le motif de la femme délaissée. Il s’enrichit d’une étude de cas, celle du poème Jiaren de Du Fu qui examine les techniques textuelles du passing. Mais au-delà, Lu Zhang se penche sur les traductions françaises de ce poème, mettant en relief les interférences entre traduction et passing.

9En définitive, en dépit de la diversité des sujets et des terrains d’application du passing, les différentes contributions de ce numéro s’alignent sur la nécessité de la lecture intersectionnelle de cette notion, et son lien indéniable avec un certain militantisme (social et intellectuel) qui cherche à déconstruire les frontières de genre, de race et de caste.

Dossier Université Invitée : Philippines

10Comme le veut la tradition, ce numéro de la revue TRANS-, « Le passing : postures et impostures », est accompagné d’un ensemble d’articles représentatifs des travaux de recherche du Department of English and Comparative Literature de l'Université des Philippines (University of the Philippines Diliman). Ce dossier est dirigé par Aaron De Borja et Gema Charmaine Gonzales. Les contributions qui le composent offrent aux lecteurs la possibilité de découvrir certaines problématiques et méthodes déployées au sein de ce département.

Publications associées : Recycler les mots

11En décembre 2023, nous avons publié dans la rubrique « Publications associées » les actes de la première édition (2021-2022) de Recycler les mots, séminaire de jeunes chercheurs et chercheuses codirigé par deux membres de notre équipe – Maéva Boris et Luca Penge. Nous aurons le plaisir de proposer prochainement à nos lecteurs, les articles issus de la journée d’études portant sur les hybridités poétiques et esthétiques, organisée par Vincent Ferré, professeur à l’Université Sorbonne Nouvelle, Agnès Edel-Roy et Julitte Stioui.

12Dans le sillage de cette journée d’études, nous invitons nos lecteurs à découvrir l’argumentaire de notre prochain numéro qui prolonge et enrichit la réflexion sur l’hybride.

Haut de page

Notes

1 In Paris is burning, un documentaire-événement de Jennie Livingston sorti en 1991. Ce documentaire fait découvrir différentes facettes de la sous-culture noire, gay et transformiste de Harlem, et ce en filmant plusieurs bals.

2 Ibidem.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sana M’selmi, « Le passing : postures et impostures »TRANS- [En ligne], 29 | 2024, mis en ligne le , consulté le 24 juin 2024. URL : http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/trans/9480 ; DOI : https://0-doi-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/10.4000/trans.9480

Haut de page

Auteur

Sana M’selmi

Articles du même auteur

  • L’altérité comme clandestinité : les identités queer au moment de la movida madrilène et du « Printemps arabe » tunisien entre réalité et fiction
    What if The Only Law was "The Law of Desire"? Otherness as Clandestinity: Queer Identities at the Time of the Madrid movida and the Tunisian "Arab Spring", Between Reality and Fiction
    ¿Y si sólo hubiera una ley "La Ley del deseo" ? La alteridad como clandestinidad : identidades queer en la época de la movida madrileña y la "Primavera Árabe" tunecina entre realidad y ficción
    Paru dans TRANS-, Séminaires
Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search