Navigation – Plan du site

AccueilNuméros17SynThèsesBlack African asylum seekers and ...

SynThèses

Black African asylum seekers and tolerated migrants' socio-economic integration in Germany: An ethno-sociogeographical approach of their income generation practices in Berlin

Thèse de doctorat en géographie, soutenue en 2023 à la Humboldt-Universität zu Berlin sous la direction de Elmar Kulk
Jonas Aubert Nchoundoungam

Texte intégral

1La thèse inspirée de mon expérience personnelle en tant que demandeur d'asile, interroge l'intégration socio-économique des demandeurs d'asile (§ 55 de la loi allemande sur l'asile) et des migrants tolérés (§ 60a de la loi allemande sur le séjour) d'Afrique noire en Allemagne. En particulier, leur participation aux cours d'intégration et leur accès au permis de travail qui sont soumis à des réglementations strictes voir élitistes de la part de l'Office d'enregistrement des étrangers et de l'Office fédéral du travail.

2Sur le plan méthodologique, la thèse a eu recours à des méthodes mixtes (ethno-socio géographie) pour l'acquisition, le traitement et l'analyse des données. Entre 2016 et Juin 2021, vingt études de cas individuel, trois cents questionnaires semi-structurés, deux entretiens d'expert avec des membres du parlement allemand, six discussions de groupe avec le groupe cible et des fonctionnaires allemands du tribunal, du bureau d'enregistrement des étrangers ont été réalisés. Les activités économiques enquêtées comprennent entre autres : le trafic de drogue, la livraison de journaux, la vente informelle de nourriture dans la rue, la coiffure, le commerce et les tests pour COVID-19.

3En sommes, la thèse se conclut par un appel urgent aux décideurs politiques pour une reconsidération du cadre socio-économique actuel d'intégration de ces deux catégories de migrant en Allemagne car leurs recours aux activités génératrices de revenu a pour but de répondre à leurs besoins financiers immédiat sur le territoire Allemand mais également de soutenir financièrement les membres de leur famille dans leurs pays d'origines, d’où leur recours massif aux pratiques économiques informelles (illégales, semi-légales et criminelles) comme point d'entrée sur le marché du travail et comme réponse à une absence voir limitation de support offert à eux par les autorités allemandes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jonas Aubert Nchoundoungam, « Black African asylum seekers and tolerated migrants' socio-economic integration in Germany: An ethno-sociogeographical approach of their income generation practices in Berlin »Trajectoires [En ligne], 17 | 2024, mis en ligne le 25 mars 2024, consulté le 29 mai 2024. URL : http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/trajectoires/10779 ; DOI : https://0-doi-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/10.4000/trajectoires.10779

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-SA-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-SA 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search