Navigation – Plan du site

AccueilNuméros288DossierLa santé globale à l’épreuve du l...

Dossier

La santé globale à l’épreuve du local en contexte pandémique

Réceptions et (re)négociations des normes et modèles de lutte contre le Covid-19 au Cameroun
Claire Lefort-Rieu, Calvin Minfegue, Larissa Kojoué, Laurent Vidal, Marie Thérèse Mengue et Laetitia Atlani-Duault
p. 15-46

Résumés

La pandémie de Covid-19 a entraîné à l’échelle internationale le déploiement d’un ensemble de modèles thérapeutiques, de dispositifs institutionnels et d’arrangements techniques et normatifs. Ceux-ci ont circulé dans divers pays selon une trajectoire allant globalement des Nords vers les Suds. Mais loin d’être des réceptacles passifs, les contextes des Suds ont souvent soumis ces modèles et dispositifs à de fortes tensions. Cet article discute, à partir du cas camerounais, les modalités de réception et les trajectoires de (re)négociations des normes et modèles de lutte contre la pandémie. En s’intéressant tant aux échelles nationale que locale, il retrace la manière dont les modèles globaux de lutte contre le Covid-19 circulent, sont reçus, reformulés, mis en discours et en actes.

Haut de page

Notes de la rédaction

Lefort-Rieu et Minfegue, qui sont les premiers et principaux auteurs de cet article, en ont rédigé les premières et dernières versions, et les quatre autres auteurs ont apporté des compléments d’analyse.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2026.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Normes et modèles internationaux en contexte camerounais
Le poids des acteurs internationaux dans la réponse au Covid-19
Interroger la perception des modèles, normes et stratégies internationales
Face aux normes et modèles internationaux : résister, (re)négocier, s’adapter
L’État face aux mesures globales : résister à demi-mot, renégocier et s’adapter souvent
Les normes globales à l’épreuve du local : des résistances et des négociations assumées
Entre « récupération » et affirmation d’une voix autonome possiblement clivante
Les contours d’une voie autonome face à la gouvernance de la pandémie
La récupération politique de la dynamique pandémique
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Lorsqu’il déclare l’état de pandémie en mars 2020, le directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) signale que « la plus grande préoccupation est le potentiel de propagation de ce virus dans des pays aux systèmes de santé plus faibles qui sont mal préparés à y faire face ». D’après le Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique, les pays du continent sont particulièrement visés en raison de la faiblesse de leurs systèmes de santé, de capacités de surveillance et de laboratoires inadéquats, et d’un personnel médical limité (Nkengasong et Mankoula, 2020). Soulignant la façon dont les récentes épidémies d’Ebola ont submergé les systèmes de santé en Sierra Leone, en Guinée et au Libéria (Moon et al., 2015), analystes et experts internationaux mettent en avant les fragilités et le manque d’équipement des systèmes de santé d’Afrique sub-saharienne, qu’aggravent des enjeux de gouvernance (Bang, 2020). Le Cameroun en est une bonne illustration : en 2016, une évalua...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Claire Lefort-Rieu, Calvin Minfegue, Larissa Kojoué, Laurent Vidal, Marie Thérèse Mengue et Laetitia Atlani-Duault, « La santé globale à l’épreuve du local en contexte pandémique »Suds, 288 | 2023, 15-46.

Référence électronique

Claire Lefort-Rieu, Calvin Minfegue, Larissa Kojoué, Laurent Vidal, Marie Thérèse Mengue et Laetitia Atlani-Duault, « La santé globale à l’épreuve du local en contexte pandémique »Suds [En ligne], 288 | 2023, mis en ligne le 01 janvier 2026, consulté le 25 juin 2024. URL : http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/suds/950 ; DOI : https://0-doi-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/10.4000/suds.950

Haut de page

Auteurs

Claire Lefort-Rieu

Doctorante en anthropologie, Université Paris Cité, IRD, INSERM (CEPED).

Calvin Minfegue

Politologue et géographe à l’Université Catholique d’Afrique Centrale (FSJP, Département de Sciences politiques) et à l’Institut des Politiques et Initiatives Sociales.

Larissa Kojoué

Politologue, Université de Buea et à l’Université Aix Marseille, IRD (SESSTIM).

Laurent Vidal

Anthropologue à l’IRD, Université Aix Marseille, INSERM (SESSTIM).

Marie Thérèse Mengue

Sociologue à l’Université Catholique d’Afrique Centrale/Institut des Politiques et Initiatives Sociales.

Laetitia Atlani-Duault

Anthropologue, Université Paris Cité, IRD, INSERM (CEPED).

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search