Navigation – Plan du site

AccueilNuméros287DossierDe Dakar à Marau : le Rio Grande ...

Dossier

De Dakar à Marau : le Rio Grande do Sul sur la feuille de route des commerçants sénégalais. Regard sur les stratégies de circulation et d’implantation

Camila De Conto Sena
p. 91-130

Résumés

L’objectif de cette contribution porte sur l’étude des dynamiques socio-spatiales des commerçants sénégalais au Brésil. Si certains ont choisi de s’installer dans des lieux hautement capitalistiques et connectés comme São Paulo, nombreux sont ceux qui, au contraire, ont posé leur étal dans des espaces inattendus et plus discrets, dans l’interior des États du Paraná, de Santa Catarina et du Rio Grande do Sul. En quoi la migration sénégalaise au Brésil s’inscrit-elle dans une nouvelle logique de flux Sud-Sud ? Comment cette migration évolue-t-elle en mobilité marchande ? Comment les commerçants sénégalais s’insèrent-ils dans l’espace urbain et comment circulent-ils ? À la lumière d’une enquête de terrain multi-située et menée auprès d’une trentaine de commerçants sénégalais entre janvier 2020 et juillet 2021, nous avons répondu à ces questions. Notre analyse s’appuie sur des entretiens semi-directifs et l’observation directe des situations et interactions qui jaillissent de ces lieux.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Méthodologie
Le Brésil sur la feuille de route des migrants Sénégalais : facteurs d’émergence d’un nouvel itinéraire migratoire
La crise financière de 2008 pousse les immigrés Sénégalais à émigrer
Le Brésil : de pays de transit à pays d’installation
L’Argentine par le Brésil : de l’attractivité à la désillusion
São-Paulo : gateway de l’Amérique latine
Le Brésil attire de plus en plus les migrants africains
Par ses opportunités économiques
Par ses politiques de régularisation
Par ses efforts diplomatiques
Ouverture d’espaces d’entrée et de couloirs de passage vers le Brésil
L’Équateur devient la porte d’entrée des Amériques
Au lendemain du séisme de Port-au-Prince (Haïti), l’Amazonie devient un corridor vers le Brésil
Émergence d’une « économie du passage clandestin »
La mise en place d’un réseau depuis Dakar : le business d’Alioune
Entre négociation et débrouillardise : la petite affaire de Babacar à Quito
Trouver sa place sur les lieux marchands
Marau : exemple de la reconfiguration des flux Sud-Sud
La négociation du trottoir : entre formalité, informalité et insécurité
De la migration aux mobilités marchandes : s’approvisionner, circuler
S’approvisionner
Modalité de transport pour se rendre à São Paulo
Des lieux marchands cosmopolites et animés par « les acteurs du bas »
Circuler
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Entre 2011 et 2019, 22 000 Sénégalais sont recensés sur le marché du travail au Brésil d’après les données de la Police Fédérale et du Ministério do Trabalho e Emprego. Leur arrivée surprend car le Brésil n’a pas de liens apparents avec le Sénégal. Elle est en fait le résultat d’une reconfiguration des flux migratoires internationaux qui se dessinent au gré des crises économiques et des politiques migratoires.

Les migrations internationales se sont mondialisées ces quarante dernières années. Aujourd’hui presque toutes les régions du monde sont concernées par ces déplacements transformant des pays de départ en pays d’accueil (Wihtol de Wenden 2017). Les couples migratoires Sud-Nord traditionnels (Maghreb/France par exemple) déclinent et de nouvelles trajectoires émergent parmi les Suds, de plus en plus intégrés au système-monde. Si les déplacements Sud-Sud ont toujours existé, ils se faisaient essentiellement au niveau régional ; or de nos jours, les routes migratoires se ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Camila De Conto Sena, « De Dakar à Marau : le Rio Grande do Sul sur la feuille de route des commerçants sénégalais. Regard sur les stratégies de circulation et d’implantation »Suds, 287 | 2023, 91-130.

Référence électronique

Camila De Conto Sena, « De Dakar à Marau : le Rio Grande do Sul sur la feuille de route des commerçants sénégalais. Regard sur les stratégies de circulation et d’implantation »Suds [En ligne], 287 | 2023, mis en ligne le 01 janvier 2025, consulté le 03 mars 2024. URL : http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/suds/354 ; DOI : https://0-doi-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/10.4000/suds.354

Haut de page

Auteur

Camila De Conto Sena

 Cartographe, titulaire d’un master de Sorbonne Université. Courriel : camila.dcsena@gmail.com.

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search