Navigation – Plan du site

AccueilNuméros95Actualité internationaleLe point sur l’actualité internat...Une expertise récente menée au Tc...

Actualité internationale
Le point sur l’actualité internationale en éducation

Une expertise récente menée au Tchad dans le cadre du partenariat mondial pour l’éducation

Jean-Marie De Ketele
p. 19-22

Texte intégral

1Le partenariat mondial pour l’éducation1 (PME) réunit plus de quatre-vingt-dix pays à faible revenu, des ONG internationales, des organisations de jeunes et d’enseignants ainsi que des fondations privées. Il dispose d’un fonds de plus de onze milliards de dollars, avec l’objectif de transformer les systèmes éducatifs des pays partenaires – ce qui implique prioritairement l’accès, les résultats d’apprentissage, l’égalité des genres – et donc de rendre les systèmes éducatifs inclusifs et résilients adaptés aux réalités du xxie siècle.

  • 2  Ce rapport a été publié en novembre 2023 sur le site du PME. Voir : https://dgxy.link/xJQPW (consu (...)
  • 3  NdlR : les Carnets de l’expertise sont une publication en série et en ligne de France Éducation in (...)

2Désirant entrer dans ce partenariat, le Tchad s’est mobilisé et a fait appel à Mamadou Ndoye, ancien ministre de l’éducation du Sénégal, expert mondialement connu auprès de nombreuses ONG et par ailleurs membre du conseil scientifique international de la Revue internationale d’éducation de Sèvres. Mamadou Ndoye nous a fait l’amitié de nous envoyer son rapport d’expertise2, sans doute parce que nous avons déjà travaillé ensemble et que nous partageons une même vision de l’expertise, vision que nous avons tenté de conceptualiser en 2017 à la demande des Carnets de l’expertise3, publiés par le CIEP (devenu France Éducation International).

  • 4  Le Carnet no 3, publié en mars 2017, comprend un article de Mamadou Ndoye intitulé : « Universalis (...)
  • 5  Ce concept est précisé par Jean-Marie De Ketele dans la même publication, suite à une expertise me (...)

3Dans le Carnet no 34, qui s’adresse à un public d’experts de la coopération, Mamadou Ndoye fait part de son expérience, qui repose sur quelques principes fondamentaux : i) l’expertise est avant tout un accompagnement méthodologique et instrumental ; ii) les experts internationaux ne doivent pas se substituer aux acteurs nationaux, mais ceux-ci deviennent le centre du processus d’expertise ; iii) l’expert externe a pour tâche de dégager un langage compréhensible par les acteurs nationaux et se référant à des réalités connues et appuyées sur des exemples ; iv) la qualité recherchée doit être conçue comme la réussite de tous (ce qui correspond bien à un objectif essentiel du PME) ; v) l’expertise est conçue comme un exercice d’analyse et de planification systémique touchant tous les niveaux (macro, méso et micro). Méthodologiquement, l’expertise comprend quatre phases essentielles : 1) le « cadrage de l’étude », c’est-à-dire l’identification des acteurs pertinents, la définition et le partage d’une méthodologie avec les partenaires nationaux ; 2) un « état des lieux de nature diagnostique » sur la base de données quantitatives et qualitatives ; 3) l’élaboration d’un document de « cadrage politique », c’est-à-dire les missions de l’éducation, les besoins identifiés, les orientations induites, les axes stratégiques et les priorités, la gouvernance nécessaire et son financement durable ; 4) la présentation d’un « cadre logique », c’est-à-dire un plan d’action, comprenant le financement, la planification des options générales et des options retenues, les stratégies retenues et les obstacles à lever. Ainsi conçues, tant la vision que la méthodologie requièrent une « éthique du partenariat5 ».

4Intitulé Partenariat du Tchad. Transformer la qualité et la prestation des enseignants pour un système éducatif plus performant, plus équitable et plus résilient, le rapport d’expertise rédigé par Mamadou Ndoye illustre bien tant cette vision que la méthodologie développée et la posture éthique adoptée. C’est pourquoi nous avons trouvé utile de le faire connaître, car il est une source d’inspiration pour nos lecteurs, tout particulièrement les experts et les acteurs impliqués dans la transformation de systèmes éducatifs.

  • 6  Voir Baba-Moussa A. R., Hounkpodoté H., Diallo L. L. et Kaba G.-R. (2023), « Une analyse des résul (...)

5Dans le cadrage de l’étude (phase 1), intitulée dans le rapport « Développement de la réforme prioritaire », Mamadou Ndoye montre l’importance de partir de l’existant, à savoir les nombreuses études nationales et internationales (dont le rapport Pasec 20196). L’articulation des données quantitatives et qualitatives disponibles et présentées dans ce rapport permet de montrer la nécessité et la priorité d’une réforme systémique s’inscrivant dans le partenariat mondial de l’éducation. Le problème principal dégagé est « la faiblesse de la qualité et de la prestation des enseignants », explicable au Tchad (et sans doute dans bien d’autres pays) par trois causes ou axes d’intervention : i) des compétences insuffisantes des enseignants ; ii) une gestion déficiente des enseignants ; iii) un environnement défavorable, dont l’impact s’avère critique sur la performance des enseignants. Progressivement précisé, complété et argumenté, ce premier état des lieux sert de base aux diverses consultations auprès des divers acteurs nationaux et internationaux, identifiés comme impliqués dans ce projet de partenariat. Conduites dans un esprit de partenariat, ces consultations permettent de dégager pas à pas la formulation d’un objectif général, d’objectifs spécifiques à poursuivre, de stratégies à mettre en œuvre en regard des causes déjà évoquées ainsi que des obstacles et des risques à éviter.

6Dans la seconde phase, le rapport dresse un état des lieux de nature diagnostique portant sur les « interventions de remédiation sur les quatre facteurs de l’environnement systémique ». Ces facteurs sont : i) la disponibilité et l’utilisation de données et de faits probants ; ii) des politiques, une planification et un suivi sectoriel intégrant le genre ; iii) une coordination sectorielle ; iv) des dépenses publiques nationales d’éducation suffisantes en volume, en équité et en efficacité. Pour chacun de ces facteurs discutés avec les acteurs concernés, des actions sont identifiées et placées en regard des trois axes d’intervention dégagés dans la première phase, dans un tableau utile pour la gouvernance, la mise en œuvre et l’évaluation de la réforme.

7Dans la troisième phase, le cadrage politique prend en compte trois types de ressources : celles disponibles dans des projets de coopération en cours ou en préparation avec des ONG ; les financements à solliciter auprès du PME ; les engagements de l’État.

8Ces ressources sont mises en relation, d’une part, avec les trois axes d’intervention, d’autre part, avec les quatre facteurs de l’environnement. Une attention particulière est accordée à des activités jugées particulièrement prioritaires pour les différents partenaires : la nécessité d’accélérer l’éducation des filles ; la prise en charge par l’État du corps enseignant qui souffre actuellement d’une grande précarité, en lui permettant de réaliser les performances attendues ; l’accroissement de l’efficacité des dépenses publiques d’éducation à travers la réduction significative des taux de redoublement des élèves. Mamadou Ndoye insiste sur le fait qu’au-delà d’être un catalogue cohérent de mesures prises, il s’agit, comme l’indique le titre de cette partie, de créer « synergie et catalyse pour accélérer la transformation du système ».

9Intitulé « Stratégie de mise en œuvre et système de suivi », le cadre logique (phase 4) décrit : i) les organes nécessaires de pilotage de cette réforme prioritaire ; ii) le dispositif participatif de responsabilité mutuelle qui implique un processus ascendant pour faire remonter les rapports des différents comités de pilotage de la base vers le niveau national ; iii) le plan d’évaluation comprenant, pour chaque indicateur retenu, un ou plusieurs indices des performances actuelles puisés dans les études existantes, les indices de performances-cibles à des échéances fixées, les facteurs favorables pour la mise en œuvre.

10Ce rapport est intéressant à plusieurs titres et pour des acteurs nombreux. Il s’appuie sur un modèle de changement qui est décliné logiquement et de façon cohérente à travers tout le rapport. Il fournit des tableaux utiles à la gouvernance, tant au niveau national qu’au niveau des acteurs impliqués. Les besoins identifiés dans le système éducatif tchadien et les orientations dégagées concernent en grande partie de nombreux autres systèmes éducatifs. L’éthique de partenariat, sous-jacente à cette expertise, devrait inspirer de nombreux responsables et experts impliqués dans les réformes en éducation. Plus largement, il confirme au lecteur de la revue l’intérêt et l’importance de réfléchir, à partir d’études de cas d’autre pays, à son propre système éducatif, grâce aux vertus d’une approche comparative.

Haut de page

Notes

1Global Partnership for Education : https://www.globalpartnership.org/

2  Ce rapport a été publié en novembre 2023 sur le site du PME. Voir : https://dgxy.link/xJQPW (consulté le 5 février 2024).

3  NdlR : les Carnets de l’expertise sont une publication en série et en ligne de France Éducation international, en collaboration avec l’équipe de recherche Éducation, Éthique, Santé, de l’université de Tours, qui porte sur le métier d’expert en coopération internationale en éducation. Dans chaque Carnet, est présentée et analysée une étude de cas qui fait apparaître une problématique de conduite d’action, à travers un entretien mené par un chercheur de l’université de Tours avec un expert ayant travaillé sur le projet.

4  Le Carnet no 3, publié en mars 2017, comprend un article de Mamadou Ndoye intitulé : « Universaliser une scolarité de dix ans : un enjeu majeur », p. 5-7.

5  Ce concept est précisé par Jean-Marie De Ketele dans la même publication, suite à une expertise menée conjointement avec Mamadou Ndoye. Quatre aspects sont présentés : 1) éléments de définition d’une éthique de partenariat ; 2) structure et dynamique d’un partenariat éthique ; 3) agir et accompagner dans une perspective compréhensive ; 4) posture, parcours et pratique de l’expert. Voir : « Un entretien de Jean-Marie De Ketele avec Hervé Breton », Carnets de l’expertise, no 3, 2017, p. 8-13.

6  Voir Baba-Moussa A. R., Hounkpodoté H., Diallo L. L. et Kaba G.-R. (2023), « Une analyse des résultats en mathématiques des pays francophones d’Afrique subsaharienne dans l’évaluation Pasec 2019 », Revue internationale d’éducation de Sèvres, no 93, p. 111-119.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Marie De Ketele, « Une expertise récente menée au Tchad dans le cadre du partenariat mondial pour l’éducation »Revue internationale d’éducation de Sèvres, 95 | 2024, 19-22.

Référence électronique

Jean-Marie De Ketele, « Une expertise récente menée au Tchad dans le cadre du partenariat mondial pour l’éducation »Revue internationale d’éducation de Sèvres [En ligne], 95 | avril 2024, mis en ligne le 01 avril 2024, consulté le 21 juin 2024. URL : http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ries/14925 ; DOI : https://0-doi-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/10.4000/11o8i

Haut de page

Auteur

Jean-Marie De Ketele

Jean-Marie De Ketele est professeur émérite de l’Université catholique de Louvain (Belgique) et de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, où il a créé la chaire Unesco en sciences de l’éducation (1994). Docteur honoris causa de plusieurs universités, il a présidé l’Association internationale de pédagogie universitaire ainsi que l’Association pour le développement des méthodologies de l’évaluation en éducation (ADMEE-Europe). Ses travaux portent principalement sur la pédagogie universitaire, sur l’évaluation des apprentissages et des systèmes éducatifs ainsi que sur l’engagement professionnel des acteurs de l’éducation et de la formation. Courriel : jean-marie.deketele[at]uclouvain.be

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search