Skip to navigation – Site map

HomeNuméros10Positions de thèsesLa radio en Afrique : discours, l...

Positions de thèses

La radio en Afrique : discours, langues et contextes de diffusion. Le cas du Niger

Thèse en Sciences du langage soutenue le 26 novembre 2021 à l’Université de Franche-Comté, sous la direction de Séverine Equoy Hutin et Andrée Chauvin-Vileno
Idé Hamani

Full text

1La radio représente un enjeu sociétal majeur en Afrique, notamment en raison de son accessibilité et de la diversité des contenus. La thèse analyse l’inscription du contexte socio-politique, économique et technologique dans l’écriture radiophonique de la station nationale du Niger (Voix du Sahel) compte tenu du paysage médiatique du pays (Tudesq, 1999, 2002). Cela suppose d’articuler études des discours et analyses des pratiques sociales associées à la radio (Antoine, 2016), de s’intéresser aux instances de production et de réception (professionnels, usagers).

2En s’appuyant sur un corpus d’enquête de terrain menée au Niger (2015), trois axes fondamentaux structurent la recherche : les conditions de productions et les pratiques professionnelles (comment les journalistes se représentent-ils leur métier et leur liberté dans le contexte nigérien ?), les conditions de réception et les pratiques d’écoute (quels sont les paramètres sociaux qui motivent l’écoute de la radio au Niger et quels sont les dispositifs utilisés ?), le discours radiophonique et son argumentation (comment peut-on appréhender les orientations idéologiques des discours diffusés ?).

Approche théorique et disciplinaire

3La thèse s’inscrit prioritairement en Sciences du langage et en Sciences de l’information et de la communication dans une conception ouverte de l’analyse du discours qui se justifie notamment par une démarche associant exploration de corpus et enquête de terrain : le discours radiophonique est envisagé dans ses relations aux pratiques et aux usages, mais aussi aux nouveaux dispositifs de l’information et de la communication (Flichy, 1997).

4La thèse souscrit à la position de Charaudeau (2015) pour qui l’analyse du discours est par nécessité pluridisciplinaire. Elle s’applique à une grande variété d’objets d’étude (discours politiques, religieux, institutionnels et académiques). Elle peut s’intéresser aussi à des études de concepts, aux aspects linguistiques et à l’organisation narrative et argumentative des discours oraux et écrits (Derèze, 2009 : 166-167). Dès lors, elle s’articule nécessairement à des disciplines spécifiques à ces objets et/ou permettant de les replacer dans leurs contextes sociohistoriques, sociopolitiques et sociotechniques.

Terrain d’enquête et corpus d’analyse

5Nous avons mené une enquête de terrain de juin à août 2015 dans quatre régions du Niger (Niamey, Tillabéri, Dosso et Maradi). L’enquête nous a permis de collecter deux corpus.

6Le premier, composé d’entretiens et de questionnaires vise à comprendre les usages des auditeurs (Glevarec, 2017) et grâce aux rencontres avec les professionnels et les responsables des radios à obtenir des informations complémentaires sur les pratiques professionnelles (Glevarec, 2001) : nous avons croisé les résultats en nous appuyant sur une observation participante et utilisé le logiciel de dépouillement Sphinx IQ2 pour interpréter les données d’enquête.

  • 1 Il s’agit de journaux parlés sur l’actualité nationale et internationale, d’émissions en langues na (...)

7Afin de conduire notre recherche sous l’angle d’une complémentarité entre discours, usages et pratiques, nous avons réuni un second corpus totalement inédit de plus de 3000 émissions diffusées sur la Voix du Sahel entre 2008 et 2015 en français et en langues nationales (hausa, songhay-zarma, fulfulde, etc.)1. 73 émissions de ce corpus ont été transcrites parmi lesquelles un nouveau choix de huit émissions (journaux parlés et magazines) a été opéré pour conduire l’analyse discursive.

Présentation des résultats

8Les résultats d’analyse concernent donc des données recueillies auprès des professionnels et des auditeurs, aussi bien que le corpus d’émissions radiophoniques abordé en termes argumentatif, interactif et énonciatif.

9Les réponses au questionnaire adressé aux journalistes (42 répondants) et l’exploration en interne à la Maison de la Radio à Niamey et dans des stations rurales nous ont permis de comprendre de nombreux mécanismes relatifs à leur (in)dépendance économique et politique. Les témoignages recueillis sur la liberté de la presse mettent l’accent sur les conditions sociopolitiques du travail des professionnels et sur leur engagement à jouer le double rôle d’informateur des publics et de contre-pouvoir politique (Maigret, 2015 : 164).

10Le dépouillement des données issues du questionnaire destiné aux populations (376 répondants) met en lumière le fait que l’écoute radiophonique est déterminée par des variables sociodémographiques (sexe, âge, profession, lieu de résidence). Il nous a aidé également dans l’identification des langues d’écoute, des programmes préférés des auditeurs et la connaissance des conditions de réception et des usages des nouveaux dispositifs d’écoute tels que le téléphone mobile.

11Pour le questionnaire (34 questions posées) adressé aux auditeurs, les démarches adoptées avec Sphinx ont facilité le croisement des variables par exemple « activité professionnelle » et « écoute quotidienne de la radio » ou « écoute des stations étrangères ». Nous avons obtenu des éléments d’explications à des phénomènes tels que les langues parlées et la préférence de la langue d’écoute, l’écoute quotidienne selon les sexes ou encore les créneaux d’écoute. En comparant les dispositifs d’écoute, nous avons observé que 2/3 des enquêtés suivent la radio avec le téléphone mobile contre 1/3 avec le transistor et une fraction négligeable avec Internet.

12L’argumentation radiophonique politique étudiée montre un évitement de la responsabilité politique des gouvernants quant à la situation de pauvreté au Niger.

13L’analyse qualitative des émissions révèle que les auditeurs qui appellent au cours des programmes interactifs tentent le plus souvent de rendre compte d’une réalité sociale voire de défendre leur point de vue et s’engagent dans une entreprise argumentative qui les concerne directement. Leur accès à la parole témoigne d’un dynamisme social et d’une relation de proximité que la station peut susciter et dont elle est actrice, mais cela montre aussi sa résistance face au rôle de relais de la communication gouvernementale qui lui est assigné.

14En conclusion, la thèse met au jour les pratiques radiophoniques ainsi que les réalités sociales qui se manifestent et traversent les discours de la Voix du sahel et les valeurs qu’ils mettent en circulation, notamment sur le plan politique et religieux. Elle permet de comprendre le fonctionnement de la radio au Niger et entend contribuer à la recherche scientifique sur les médias en Afrique subsaharienne.

Top of page

Bibliography

ANTOINE Frédéric (dir.). Analyser la radio : méthodes et mises en pratique, Louvain-la-Neuve : De Boeck Supérieur, 2016, 256 p.

CHARAUDEAU Patrick. « Le maelstrom de l’interdiscours », In Soulages, Jean-Claude (dir.), L’analyse du discours : sa place dans les sciences du langage et de la communication, Rennes : PUR, 2015, pp. 125-138.

DEREZE Gérard. Méthodes empiriques de recherche en communication, Bruxelles : De Boeck Université, 2009, 256 p.

FLICHY Patrice. Une histoire de la communication moderne. Espace public et vie privée, Paris : La Découverte, 1997, 281 p.

GLEVAREC Hervé. France culture à l’œuvre : dynamique des professions et mise en forme radiophonique, Paris : CNRS, 2001, 454 p.

MAIGRET Éric. Sociologie de la communication et des médias, Paris : Colin, 2015, 320 p.

TUDESQ André-Jean. L’Afrique parle, l’Afrique écoute : les radios en Afrique subsaharienne, Paris : Karthala, 2002, 315 p.

Top of page

Notes

1 Il s’agit de journaux parlés sur l’actualité nationale et internationale, d’émissions en langues nationales sur des sujets de société, de magazines sur la santé, le développement socio-économique et la promotion des femmes ainsi que des programmes religieux notamment des prêches.

Top of page

References

Electronic reference

Idé Hamani, “La radio en Afrique : discours, langues et contextes de diffusion. Le cas du Niger”RadioMorphoses [Online], 10 | 2023, Online since 19 March 2024, connection on 21 June 2024. URL: http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/radiomorphoses/4774; DOI: https://0-doi-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/10.4000/radiomorphoses.4774

Top of page

About the author

Idé Hamani

Docteur en Sciences du langage/Analyse du discours
ATER en Sciences de l’information et de la communication à l’Université de Lorraine
hamanide[at]yahoo.fr

By this author

Top of page

Copyright

The text and other elements (illustrations, imported files) are “All rights reserved”, unless otherwise stated.

Top of page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search