Navigation – Plan du site

AccueilNuméros9Position de thèsesRôles des radios dans les crises ...

Position de thèses

Rôles des radios dans les crises sociales à caractère religieux au Niger de 2000 à 2015

Thèse en Sciences de l’Information et de la Communication soutenue le 1er juillet 2021 à l’Université Bordeaux Montaigne, dirigée par Étienne Damome, Professeur des Universités en Sciences de l’Information et de la Communication
Ibrahim Abdoulaye Seyni

Texte intégral

1L’évolution du Niger entre 2000 et 2015 a été jalonnée par trois grandes crises : sociale (avec les mouvements scolaires ayant occasionnés des morts parmi les scolaires et les forces de l’ordre) ; politiques (la rébellion dans le nord du pays avec ses corollaires sociaux, économiques, psychologiques, etc) et religieuse (les événements contre les caricatures de Charlie Hebdo par exemple). Ces crises dont le dénominateur commun reste et demeure le bilan macabre, ont constitué à l’époque des faits, le sujet de prédilection des médias en général et de la radio en particulier. Parmi ces crises, ce sont surtout celles qui allient religion et média radiophonique qui ont attiré notre attention et nous a amené à poser la question de savoir quels rôles ce média a-t-il joué dans celles-ci ?

2Pour y répondre, nous avons adopté une méthodologie en trois temps : nous avons tout d’abord collecté des données qualitatives auprès des acteurs (religieux, homme de médias, chercheur etc.). Celles-ci ont été par la suite complétées par des informations quantitatives sur l’écoute recueillies chez les auditeurs. Le tout est enfin complété par la transcription de quelques deux cents prêches radiophoniques de la période retenue pour l’étude. Ces prêches sont essentiellement des radios privées car la radio nationale ne diffuse pas ce genre de prêche.

  • 1 Dans nos sociétés, le chercheur est assimilé à un médecin qui diagnostique le mal dont souffre la s (...)

3Notre travail dont l’objectif général vise à comprendre les violences religieuses en lien avec la communication radiophonique religieuses (Niger) en vue de proposer des solutions1, émet le postulat suivant : étant donné la place qu’occupe le média radiophonique dans la communication religieuse au Niger, il est fort probable qu’il ait joué un rôle dans les périodes de crise religieuse. Ce rôle peut se résumer à celui de pourvoyeur de nouvelles sur ces crises, d’octroi de parole à ceux qui n’en ont pas ou au fait d’être un porte-voix pour certains groupes religieux, mais il peut également être engageant allant jusqu’à assumer un rôle actif en faveur ou contre la crise.

  • 2 Excepté certaines notions fréquemment utilisées par les prédicateurs dans leurs adresses, je n’ai p (...)
  • 3 D’un point de vue théorique, nous nous sommes dit qu’on ne peut se poser la question sur les rôles (...)

4Dans le cadre de notre recherche, nous faisons appel à un arsenal théorique2 mobilisant les théories des effets, celles des Cultural Studies et celle des usages3. La combinaison de ces trois théories permet de cerner davantage les aspects de ce sujet complexe.

Quelques résultats

5L’implication de la radio dans les violences sociales à caractères religieux est une réalité au Niger en ce sens que ça a interpellé l’instance de régulation audiovisuelle, le Conseil supérieur de la Communication (CSC). Ce dernier a eu à s'y pencher lors de sa session plénière de janvier 2017. Il l’a fait remarquer en ces termes : « la Plénière du CSC a relevé au cours de sa session de janvier 2017, la diffusion par certains médias privés, de prêches violents et intolérants et met en garde les responsables de ces médias par rapport à la diffusion de tels éléments susceptibles de troubler la quiétude sociale » (La Plénière du CSC du 30 janvier 2017).

  • 4 Cf. l’édition du journal parlé en français de 19h45 mn de la Télévision Labari du 18/01/18. L’AMEEN (...)

6Ou bien cette inquiétude de ce religieux en ces mots « [...] Mais si on ne fait rien pour arrêter ces prédicateurs qui enflamment le pays sur certains médias, eh bien, le Niger n’est pas sorti de l’auberge [...]. », dixit le pasteur Sabo secrétaire général d’Alliance des Missions et Églises Évangéliques du Niger (AMEEN)4. Ou encore ce graphique mettant en exergue la violence inter et intra religieuse.

Graphique : Mise en évidence des violences religieuses

Graphique : Mise en évidence des violences religieuses

Source : Abdoulaye (2017)

  • 5 Ces répondants, au nombre de trois cents sont représentatifs de la population nigérienne et sont is (...)

7À travers ce résultat, ce sont 89,3 % des répondants5 qui affirment entendre des propos violents tenus par un locuteur sur une radio. Et 10,7 % affirment le contraire.

  • 6 Ni les prêches, ni les réponses des répondants n’ont fait cas de violence chrétiens vs animiste. Ce (...)

8En plus de ces précédents résultats, notre étude révèle la mise en contribution de la radio pour opposer verbalement ou physiquement les religieux et leurs adeptes entre eux. Les propos à caractères violents dont il est question concernent les violences musulmans/musulmans (50,5 %) ; musulmans vs chrétiens (32,7 %) ; musulmans vs animistes (15,4 %) et chrétiens vs chrétiens (1,4 %)6 à ce niveau, il est bien de préciser que ce sont des violences verbales proférées çà et là par les différents locuteurs à l’endroit de leurs coreligionnaires ou à des personnes qui ne partagent pas leurs croyances.

9En somme le Niger de 2000 à 2015 est marqué par des phénomènes nouveaux tant sur le plan religieux que radiophonique. En effet, on a assisté à une floraison de structures religieuses et radiophonique et de leur marquage de l’espace. A cette situation s’ajoute une série de crises alliant religion et média radiophonique. Ces crises aux corollaires multiples sont exacerbées et atténuées grâce à l’implication des médias en général et de la radio en particulier. Ce média cristallise en effet, en contexte de crise à la fois le positif et le négatif. Dans la situation nigérienne en particulier elle a joué au pyromane et au pompier. In fine, au vu de la responsabilité sociétale du chercheur, nous suggérons de sensibiliser, éduquer et informer les acteurs dans le strict respect des règles morales d’éthique et de déontologie.

Haut de page

Notes

1 Dans nos sociétés, le chercheur est assimilé à un médecin qui diagnostique le mal dont souffre la société et propose un remède.

2 Excepté certaines notions fréquemment utilisées par les prédicateurs dans leurs adresses, je n’ai pas utilisé de notions particulières. Et pour faciliter la compréhension de celles-ci à nos lecteurs, j’ai utilisé, le Dictionnaire historique de l’islam de Sourdel, J et Sourdel, D.

3 D’un point de vue théorique, nous nous sommes dit qu’on ne peut se poser la question sur les rôles des médias sans penser au fonctionnalisme car ce dernier permet d’analyse les rôles que joue un média dans la structure sociale. Outre ce courant, nous avons convoqué le two step flow pour analyser les rôles des guides d’opinions que constituent les leaders religieux. Ensuite, nous avons mobilisé les cultural studies en ce sens qu’il est question d’interpréter les contenus des médias (prêche). Enfin nous avons fait appel à la théorie des usages pour analyser les rôles des usagers.

4 Cf. l’édition du journal parlé en français de 19h45 mn de la Télévision Labari du 18/01/18. L’AMEEN est l’Alliance des Missions et Églises Évangéliques du Niger.

5 Ces répondants, au nombre de trois cents sont représentatifs de la population nigérienne et sont issus de différentes régions dont le phénomène se pose avec acuité.

6 Ni les prêches, ni les réponses des répondants n’ont fait cas de violence chrétiens vs animiste. Ces violences sont des violences inter et intra religieuses. Dans la plupart des cas, c’est une catégorie des musulmans ayant un accès facile à la radio, qui au travers des prêches s’attaquent aux croyants ou aux pratiques religieuses des certains concitoyens.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Graphique : Mise en évidence des violences religieuses
Crédits Source : Abdoulaye (2017)
URL http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/radiomorphoses/docannexe/image/3914/img-1.png
Fichier image/png, 7,0k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Ibrahim Abdoulaye Seyni, « Rôles des radios dans les crises sociales à caractère religieux au Niger de 2000 à 2015 »RadioMorphoses [En ligne], 9 | 2023, mis en ligne le 18 avril 2023, consulté le 20 juin 2024. URL : http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/radiomorphoses/3914 ; DOI : https://0-doi-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/10.4000/radiomorphoses.3914

Haut de page

Auteur

Ibrahim Abdoulaye Seyni

Docteur en sciences de l'information et de la communication, Université Bordeaux Montaigne
ibrasy2000[at]gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search