Navigation – Plan du site

AccueilNuméros23Alexander and adverbs

Résumés

Dans son Commentaire au Traité De l’interprétation d’Aristote, Ammonius réfute une position, qu’il attribue à Alexandre d’Aphrodise, d’ après laquelle les « adverbes » ( epirrhêmata ) appartiennent à l’espèce des onomata. Bien qu’il soit malaisé de reconstruire la position exacte d’Alexandre sur la base du Commentaire d’Ammonius, je souhaite montrer qu’on peut en offrir une version cohérente en recourant principalement au commentaire d’Alexandre aux Topiques, à propos des différentes sortes d’adverbes. À l’inverse, semble-t-il, d’Ammonius, Alexandre aurait distingué deux classes dans les adverbes dont traite Aristote dans ses écrits logiques : d’une part les tropoi ou opérateurs modaux ; d’autre part, les ptôseis, c’est-à-dire cette sorte particulière d’inflexions (les adverbes en -ôs dérivant d’un nom, en général d’un nom abstrait)qui jouent un rôle crucial dans nombre des topoi qu’ Aristote présente dans les Topiques.

Haut de page

Entrées d’index

Mots-clés :

adverbes, noms, topoi, tropoi, ptôseis
Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2024.

Plan

1. Introductory remarks
2. Ammonius’s criticism of Alexander and what we can infer from it
3. A reconstruction of Alexander’s views on (some) adverbs
4. Adverbs expressing an obligation and a few final remarks

Aperçu du texte

1. Introductory remarks

In his commentary on Aristotle’s De intepretatione (Busse 11,1 ff.), Ammonius raises the question of why, of the eight parts of speech distinguished by the grammarians, Aristotle only mentions onoma and rhêma. In this context, Ammonius refers to and criticises the view, which he ascribes to Alexander of Aphrodisias, that epirrhêmata, ‘adverbs’, fall under the rubric of onomata. Ammonius gives some hints about Alexander’s reasons for endorsing such a view and gives a series of arguments against it. Ammonius’s criticism of Alexander seems quite sensible – in fact, so sensible that it is hard to imagine that a plausible view could have prompted Ammonius’s comments. Since Alexander’s commentary on De interpretatione is not preserved, we do not have access to the text Ammonius presumably refers to. However, I intend to show that, mainly based on some evidence in Alexander’s commentary on the Topics, we can reconstruct at least some of the things Alexander could hav...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Laura M. Castelli, « Alexander and adverbs »Philosophie antique, 23 | 2023, 7-25.

Référence électronique

Laura M. Castelli, « Alexander and adverbs »Philosophie antique [En ligne], 23 | 2023, mis en ligne le 01 décembre 2024, consulté le 21 juin 2024. URL : http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/philosant/7453 ; DOI : https://0-doi-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/10.4000/philosant.7453

Haut de page

Auteur

Laura M. Castelli

University of Cambridge, Faculty of Classics
lc918@cam.ac.uk

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search