Navigation – Plan du site

AccueilNuméros14Ada Neschke

Texte intégral

1Ada Neschke-Hentschke est décédée en juillet 2013 dans sa maison de La Laupie (Drôme), en pleine santé, alors qu’elle s’apprêtait à sortir pour aller écouter un concert. Elle avait en 2006 pris sa retraite de l’Université de Lausanne, où elle occupait depuis 1991 la chaire de Philosophie antique, après avoir enseigné plusieurs semestres comme professeur invitée par le Centre de recherche philologique à l’Université Charles de Gaulle/ Lille 3 et en 1989-1990 à Louvain-la-Neuve, dans la chaire Cardinal Mercier. Son travail de thèse, Gesetz und Gesetzlichkeit bei Platon und Aristoteles, publié chez Klostermann en 1971, représenta une étape importante dans le regain d’intérêt porté par les historiens de la philosophie aux Lois de Platon, car il mettait en lumière de façon incontestable la logique qui réglait la progression d’un texte généralement tenu pour désordonné et intellectuellement suspect. Le volume, bien qu’il ait été réédité (20042), reste peu connu : il est épais, et écrit en allemand.

2À quelques exceptions près (comme son travail d’habilitation, consacré à la Poétique d’Aristote, paru chez Klostermann en 1980, qui embrassait une perspective linguistique), les travaux ultérieurs d’Ada Neschke se déployèrent essentiellement autour de deux pôles, qu’on penserait relever de domaines distincts s’ils n’étaient en fait tous deux issus d’un même foyer. Le premier pôle s’organise, en continuité directe avec le travail de thèse, autour de la philosophie politique de Platon. Alors que la réhabilitation de la philosophie pratique s’était, au cours du xxe siècle, focalisée sur Aristote (Platon étant marqué par la critique de Popper), Ada Neschke s’attacha à montrer comment les grandes théories politiques, d’Aristote lui-même à l’époque moderne, sourdent en fait de prémisses platoniciennes, et en particulier de la conception platonicienne de la justice, telle qu’elle ressort en particulier des Lois. Ce parcours complexe est retracé dans une série de leçons données à Lausanne et publiées sous le titre Platonisme politique et théorie du droit naturel. Contributions à une archéologie de la culture politique européenne, dont les deux volumes (Louvain-Paris, Peeters, 1995 et 2003) sont respectivement sous-titrés « Le platonisme politique dans l’Antiquité » et « Platonisme politique et jusnaturalisme chrétien. La tradition directe et indirecte d’Augustin d’Hippone à John Locke ». Le second pôle est constitué par une recherche sur l’histoire de l’herméneutique qu’Ada Neschke contribua fortement à développer non seulement par ses travaux personnels sur l’histoire des traductions et des éditions de Platon et sur la place de Schleiermacher dans cette histoire, mais aussi en réunissant les meilleurs connaisseurs de Boeckh, Humboldt, Droysen ou Dilthey, dans l’intention de donner une idée mieux informée de la relation entre philologie, histoire herméneutique aux xixe et xxe siècles que ne le permettait la vulgate gadamérienne : ce fut notamment l’objet du recueil collectif La Naissance du paradigme herméneutique, que j’ai eu le plaisir de co-publier avec elle en 1990 aux Presses Universitaires de Lille (seconde édition augmentée : 20082, Presses Universitaires du Septen­trion) ; mais dès 1972 elle avait publié à la Wissenschaftliche Buchgesellschaft, en collaboration avec U. Muhlack, une intéressante Introduction à l’histoire de la philologie classique (Einführung in die Geschichte der klassischen Philologie). Entre ces deux pôles, celui de l’histoire du platonisme politique et celui de la théorie herméneutique, il existe non seulement des passages, mais un véritable continuum : aussi bien l’histoire du platonisme était indissociablement, sous le regard d’Ada Neschke, celle de l’herméneutique et de ses avatars. Ainsi les deux volumes Argumenta in dialogos Platonis (Bâle, Schwabe, 2010 et 2012), publiés en collaboration avec Chr. Riedweg et M. Erler, abordent de manière originale, et sur la base de matériaux souvent peu connus, les multiples facettes de la réception scolaire de Platon depuis l’Antiquité jusqu’au xixe siècle, qui a déterminé tant d’horizons de lecture, tandis que le recueil collectif Politischer Aristotelismus, publié en collaboration avec Chr. Horn (Metzler Verlag, 2008), constitue la contrepartie, du côté d’Aristote, des leçons de Lausanne sur le destin du platonisme politique – du Peripatos et de Michel d’Éphèse à Hegel et à Trendelenburg.

3Ada Neschke travaillait toujours de première main, matériellement et conceptuellement, et réfléchissait librement. C’était un grand profit que de la suivre. Dans les dernières années, elle s’était intéressée à l’anthropologie philosophique, et notamment à Arnold Gehlen. C’était encore, mais autrement, une réflexion sur l’institution. Il est finalement dans l’ordre des choses qu’elle ait été honorée par les juristes de l’Université de Zürich, qui devaient lui décerner en 2011 le titre de Docteur Honoris causa. C’est en effet dans la théorie classique du droit qu’elle avait progressivement dirigé ses intérêts, mettant à son service toutes ses connaissances philologiques, philosophiques et historiques, qui étaient considérables. Ada Neschke était membre du Comité scientifique de Philosophie antique depuis sa création, en 2001.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

André Laks, « Ada Neschke  »Philosophie antique, 14 | 2014, 5-6.

Référence électronique

André Laks, « Ada Neschke  »Philosophie antique [En ligne], 14 | 2014, mis en ligne le 01 novembre 2018, consulté le 23 juin 2024. URL : http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/philosant/733 ; DOI : https://0-doi-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/10.4000/philosant.733

Haut de page

Auteur

André Laks

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search