Navigation – Plan du site

AccueilNuméros270La déclinaison opérationnelle d’u...

La déclinaison opérationnelle d’une politique smart, l’exemple des stations de recharge connectées en région Hauts-de-France

The operational implementation of a smart policy, the example of connected charging stations in the Hauts-de-France region
Julia Frotey
p. 27-44

Résumés

Il ne suffit pas d’autoproclamer la ville « intelligente » pour la faire advenir. Dans son acception technologique, la ville intelligente implique de diffuser des objets connectés ou communicants dont on peut capter les données pour en optimiser l’usage ou les consommations. La mise en place d’un service public de recharge connecté est l’une des réalisations concrètes des politiques de villes intelligentes actuelles. L’article examine ainsi le projet de déploiement de stations de recharge publiques porté par l’ancienne région Nord-Pas-de-Calais à partir de 2011. Il retrace les conditions qui ont permis de développer un service « connecté », dont les fonctionnalités ont évolué au cours des dix dernières années, au gré des réglementations, de la constitution d’un système d’acteurs de la recharge et des attentes des utilisateurs. L’article détaille aussi les enjeux que soulèvent désormais la production de données par les stations de recharge en matière de diffusion, de collecte et de traitement ainsi que leur utilité pour le projet de territoire. Les analyses de l’article s’appuient sur les données collectées lors de 45 entretiens menés entre 2017 et 2020 dans la région Hauts-de-France.

Haut de page

Notes de la rédaction

Article reçu le 12 mai 2022 ; définitivement accepté le 30 mars 2023. Suivi éditorial : Grégoire Maillet

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2027.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Enquêter sur la mobilité électrique « intelligente » en région Hauts-de-France 
Identifier les acteurs de la mobilité électrique et collecter les discours
Un projet de territoire régional fondé sur l’électrification des transports et une offre de recharge publique connectée
Aménager un « corridor de la mobilité électrique » en soutien à la filière industrielle de la voiture électrique
Le montage d’un projet de mobilité « intelligente » en réponse au dispositif de l’ADEME
Les conditions de mise en œuvre d’un service de mobilité « intelligent »
L’encadrement réglementaire du niveau de service des stations de recharge
L’intervention coordonnée des acteurs des NTIC
La capacité de dialogue entre acteurs de la recharge et collectivités locales
L’accès aux données de la borne de recharge connectée, un enjeu stratégique pour les entreprises et les collectivités
La localisation des stations de recharge : la construction d’une base de données nationale fiable en opendata
Construire un projet de territoire grâce aux données dynamiques des bornes
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Dire qu’il n’existe pas de définition unique de la ville intelligente ou smart city en anglais, relève actuellement d’un lieu commun de la recherche : dans leur article, Albino et al. (2015) rassemblent ainsi pas moins de 23 définitions différentes de la smart city. Si ces définitions tendent à s’écarter progressivement du modèle techno-centré pour intégrer davantage de composantes humaines, participatives et institutionnelles (Nam et Pardo, 2011 ; Schelings, 2021), force est de constater que la composante technologique demeure inhérente à chacune d’elles. Dès 2007, Giffinger et al. (2007, p. 10) définissait déjà la ville intelligente en partie par l’introduction d’objets technologiques dans la vie quotidienne des citadins : « Smart City is used to discuss the use of modern technology in everyday urban life ». IBM (2009) acheva de donner une orientation technologique à la smart city : « With the greater digitization and interconnection of a city’s core systems, the newly...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Julia Frotey, « La déclinaison opérationnelle d’une politique smart, l’exemple des stations de recharge connectées en région Hauts-de-France »Norois, 270 | 2024, 27-44.

Référence électronique

Julia Frotey, « La déclinaison opérationnelle d’une politique smart, l’exemple des stations de recharge connectées en région Hauts-de-France »Norois [En ligne], 270 | 2024, mis en ligne le 03 janvier 2027, consulté le 13 juin 2024. URL : http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/norois/14132 ; DOI : https://0-doi-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/10.4000/norois.14132

Haut de page

Auteur

Julia Frotey

Géographe, urbaniste, professeure adjointe à l’Institut national de la recherche scientifique, Montréal, Québec H2X 1E3, Canada

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search