Navigation – Plan du site

AccueilNuméros270La communication dans la gouverna...

La communication dans la gouvernance de la smart city à Rennes et Lyon : entre éditorialisation disséminée et discours instituant

Smart city appropriations in Rennes and Lyon: new informational governance for which communicational stakes?
Bruno Chaudet, Jean-Baptiste Le Corf, Valentyna Dymytrova, Thomas Bihay et Marion Trommenschlager
p. 13-26

Résumés

La notion de smart city fait l’objet de diverses définitions et analyses. Les chercheurs comme les praticiens s’appuient souvent sur des définitions composites associant la smart city à l’ensemble des transformations sociales, techniques et organisationnelles à l’échelle d’un territoire spécifique. En d’autres termes, chacun semble s’approprier cette formule en fonction de ses propres intérêts et objectifs. Les politiques de smart city menées par certaines métropoles par exemple, sont associées à des logiques de projets, caractéristiques des nouvelles formes de l’action publique. Nous interrogeons ici cette notion en analysant à la fois les discours produits par différentes parties prenantes, les formes organisationnelles de gouvernance, ainsi que la place du discours instituant autour de la smart city porté par les métropoles de Rennes et de Lyon.

Haut de page

Notes de la rédaction

Article reçu le 18 mars 2022 ; définitivement accepté le 11 novembre 2022. Suivi éditorial : Antonin Margier

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2027.
Consulter cet article

Plan

Introduction
D’une éditorialisation disséminée des acteurs de la smart city sur Twitter
Vers la construction d’un discours plus instituant sur la smart city par la communication territoriale ?
La smart city à Rennes : entre attirance et répulsion du terme
Le contexte d’expérimentation en matière de gouvernance de la donnée
Une réflexion sur la mutation du service public difficile à communiquer par la formule smart city
Un discours de la smart city plus instituant à Lyon
Le contexte de la gouvernance lyonnaise en faveur de la smart city
Le discours instituant au service de la cohérence des politiques menées
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

La notion de smart city fait l’objet de diverses définitions et analyses (Picon, 2013 ; Dymytrova et al., 2017 ; Rio, 2018 ; Ghorra-Gobin, 2018 ; Bailleul et al., 2019 ; Meijer et Rodríguez Bolívar, 2016). Les chercheurs comme les praticiens s’appuient souvent sur des définitions composites l’associant à l’ensemble des transformations sociales, techniques et organisationnelles à l’échelle d’un territoire spécifique (Hollands, 2008). Les politiques de smart city sont alors associées à des logiques de projet, caractéristiques des politiques de la ville (Donzelot et Estèbe, 1994). C’est en effet par les divers projets d’aménagement urbain et de développement des nouveaux services, notamment liés à la mobilité comme nous le verrons, que la notion de smart city est introduite dans le contexte des métropoles françaises. Instrument de l’action publique dans un contexte marqué par les processus de recomposition des politiques territoriales de l’État, le projet implique une gouve...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bruno Chaudet, Jean-Baptiste Le Corf, Valentyna Dymytrova, Thomas Bihay et Marion Trommenschlager, « La communication dans la gouvernance de la smart city à Rennes et Lyon : entre éditorialisation disséminée et discours instituant »Norois, 270 | 2024, 13-26.

Référence électronique

Bruno Chaudet, Jean-Baptiste Le Corf, Valentyna Dymytrova, Thomas Bihay et Marion Trommenschlager, « La communication dans la gouvernance de la smart city à Rennes et Lyon : entre éditorialisation disséminée et discours instituant »Norois [En ligne], 270 | 2024, mis en ligne le 03 janvier 2027, consulté le 14 juin 2024. URL : http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/norois/14068 ; DOI : https://0-doi-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/10.4000/norois.14068

Haut de page

Auteurs

Bruno Chaudet

MCF HDR en SIC, PREFICS-Université Rennes 2

Jean-Baptiste Le Corf

MCF en SIC, PREFIC-Université Rennes 2

Valentyna Dymytrova

MCF en SIC, ELICO-Université Lyon 3

Thomas Bihay

MCF en SIC, GERiiCO- Université de Lille

Marion Trommenschlager

Docteure en SIC, PREFICS-Université Rennes 2

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search