Navigation – Plan du site

AccueilÀ suivreComptes rendus à paraîtreTout les oblige à mourir

Tout les oblige à mourir

Tout les oblige à mourir

L'infanticide génocidaire au Rwanda en 1994
Violaine Baraduc, Tout les oblige à mourir. L'infanticide génocidaire au Rwanda en 1994, Paris, CNRS, coll. « Logiques du désordre », 2024, 304 p., ISBN : 978-2-271-14879-7.
Notice publiée le 14 mai 2024

Présentation de l'éditeur

En 1994, le génocide perpétré contre les Tutsi du Rwanda n’épargne pas les relations les plus intimes. Dans certaines familles « mixtes », des grands‑parents, des oncles, des tantes, des cousins, des maris, et même des pères ou des mères, s’en prennent à leurs proches. Ainsi de Béata Nyirankoko et Patricie Mukamana. Après plusieurs semaines de massacres sur tout le territoire, ces deux paysannes hutu se résignent à tuer les enfants qu’elles ont eus avec leur maris tutsi.

À partir d’entretiens, d’archives judiciaires et d’observations, cette enquête donne à entendre les voix des deux mères et celles de différents membres de leur famille, accusés ou rescapés. Interrogeant le rôle des femmes et des rapports de genre dans les tueries, elle dévoile certains rouages essentiels du retournement des liens affectifs et sociaux à l’œuvre durant un génocide commandité par l’État, mais massivement exécuté par la population.

Haut de page

Auteur

Violaine Baraduc

Anthropologue et réalisatrice de films documentaires, Violaine Baraduc est l’autrice d’une thèse intitulée Violences d’un autre genre : ethnographier les mémoires criminelles des prisonnières génocidaires du Rwanda (2022) distinguée par plusieurs prix en France et à l’étranger.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search