Navigation – Plan du site

AccueilLireLes livres2024Le genre en révolution

Le genre en révolution

Le genre en révolution

Maghreb et Moyen-Orient, 2010-2020
Sarah Barrières, Abir Kréfa, Saba Le Renard (dir.), Le genre en révolution. Maghreb et Moyen-Orient, 2010-2020, Lyon, Presses Universitaires de Lyon, coll. « Actions collectives », 2023, 283 p., ISBN : 978-2-7297-1423-9.
Notice publiée le 07 décembre 2023

Présentation de l'éditeur

Au-delà de la contestation des régimes politiques, les révolutions du Maghreb et du Moyen-Orient se sont traduites depuis 2010 par un foisonnement de luttes : ouvrières et syndicales, féministes, antiracistes, pour les droits des minorités sexuelles et de genre... Elles ont favorisé la remise en question de multiples hiérarchies sociales.
Rompant avec l’image dominante d’un acteur protestataire homme affrontant les autorités sur les places publiques, cet ouvrage démontre que le genre est une catégorie nécessaire pour expliquer le déclenchement, les dynamiques et les issues de ces conjonctures. Les cas des révolutions tunisienne, égyptienne, yéménite, syrienne, bahreïnie et soudanaises, ainsi que du hirak algérien et du soulèvement libanais, révèlent les recompositions des rapports entre les hommes et les femmes, ainsi que des masculinités et des féminités dans différents milieux sociaux. En dépit de la violence des restaurations autoritaires et des guerres, l’analyse au prisme du genre permet ainsi d’envisager les révolutions comme des processus aux effets durables.

Haut de page

Auteurs

Sarah Barrières (dir.)

Sarah Barrières est doctorante en sociologie à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et attachée temporaire d’enseignement et de recherche (ATER) en science politique à l’Université de Lille.

Abir Kréfa (dir.)

Abir Kréfa est sociologue à l’Université Lumière Lyon 2 et au Centre Max Weber. Elle est spécialiste de l’action collective, du genre, des sexualités et de la culture.

Publications du même auteur

Saba Le Renard (dir.)

Saba Le Renard est sociologue au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et membre du Centre Maurice Halbwachs. Ses recherches s'inscrivent dans une approche féministe postcoloniale et s'intéressent en particulier à l'imbrication entre genre, sexualité, classe et race.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search