Navegación – Mapa del sitio

InicioLeerLes livres2024Le pouvoir des listes au Moyen Âge

Le pouvoir des listes au Moyen Âge

Le pouvoir des listes au Moyen Âge

Volume 3 : listes, temps, espace
Eléonore Andrieu, Pierre Chastang, Fabrice Delivré, Joseph Morsel, Valérie Theis (dir.), Le pouvoir des listes au Moyen Âge. Volume 3 : listes, temps, espace, Paris, Éditions de la Sorbonne, col. « Histoire ancienne et médiévale », 2023, 458 p., ISBN : 979-10-351-0866-3.
Anuncio publicado en 16 junio 2023

Presentación del editor

Les listes constituent une forme d'écriture très présente dans les textes du Moyen Âge, quels que soient leur nature et leur genre. Cette forme syntaxique, graphique et sémantique singulière a été l'objet d’une enquête collective menée dans le cadre d’un programme interdisciplinaire de recherche intitulé « Pouvoir des listes au Moyen Âge » (Polima), qui a bénéficié du soutien de l’ANR. Trois volumes collectifs rassemblent les études de cas issus des ateliers organisés dans le cadre de ce programme. Ils explorent les usages sociaux de cette forme d’écriture dotée de pouvoirs pragmatiques, poétiques et cognitifs.
Ce troisième volume rassemble les actes de deux rencontres scientifiques organisées à Madrid (Casa de Velázquez, 5-8 juillet 2017) et Paris (Institut de Recherche et d’Histoire des Textes, 9-10 janvier 2018). Consacré à l’articulation entre, d’une part, la production et l’usage des listes et, d’autre part, la spatialité et la temporalité de la société médiévale, il ferme ce faisant la boucle ouverte au début du programme Polima, parti d’une hypothèse centrale de Jack Goody qui considère à la fois la liste comme paradigme de la raison graphique, comme espace graphique multidirectionnel et bordé, enfin comme mode de décontextualisation/recontextualisation – puisque les données écrites deviennent utilisables ailleurs et/ou plus tard.
Ce volume montre ainsi comment la liste non seulement s’inscrit dans le temps et l’espace médiévaux mais aussi et surtout produit de la temporalité et de la spatialité. Les listes ne sont en effet pas simplement produites chacune en un lieu et un moment spécifiques qui en déterminent la nature et la forme, et elles ne mobilisent pas seulement non plus des savoirs spatiaux et temporels qui leur préexistent, mais elles font partie des instruments par lesquels la société médiévale maîtrise les effets de distance spatiale et temporelle en donnant corps à et en actualisant, par l’écrit ou l’image, ses représentations spatiales et temporelles.

Ont collaboré à cet ouvrage :
Éléonore Andrieu, Franz-Josef Arlinghaus, Nathalie Bouloux, Pierre Chastang, Anne Chiama, Julie Claustre, Fabrice Delivré, Francis Gingras, Uta Kleine, Florian Mazel, Joseph Morsel, Valérie Theis, Jean-Yves Tilliette, Cécile Voyer

Inicio de página

Autors

Eléonore Andrieu (dir.)

Éléonore Andrieu est maîtresse de conférences en Langue et Littérature médiévales à l'Université Toulouse Jean-Jaurès.

Pierre Chastang (dir.)

Fabrice Delivré (dir.)

Fabrice Delivré est maître de conférences en histoire, civilisation, archéologie et art des mondes anciens et médiévaux à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Joseph Morsel (dir.)

Joseph Morsel est professeur d'histoire du Moyen Âge à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses travaux portent d’une part sur l’Allemagne à la fin du Moyen Âge, et plus particulièrement sur la domination sociale et sa reproduction au Moyen Âge. Il travaille aussi sur les conditions de possibilité du travail historien et notamment sur la nature sociale du matériau écrit sur lequel se base le travail historien.

Publicaciones del mismo autor

Valérie Theis (dir.)

Valérie Theis est professeur d'histoire médiévale et directrice du département d’histoire de l’École normale supérieure. Elle a publié Le gouvernement pontifical du Comtat Venaissin vers 1270 – vers 1350, École française de Rome (2012), et a co-édité entre autres La ville est à nous. Aménagement urbain et mobilisations sociales depuis le Moyen Âge (Éditions de la Sorbonne, 2018) et Statuts, écritures et pratiques sociales dans les sociétés de l’Italie communale et du Midi de la France (XIIe-XVe siècle) (Éditions de l’École française de Rome, 2021).

Inicio de página
Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search