Navigation – Plan du site

AccueilNuméros38Ana Diéguez-Rodríguez et René Jes...

Ana Diéguez-Rodríguez et René Jesús Payo Hernanz, Cobres de Flandes en Castilla. Los Misterios del Rosario de Otto van Veen del retablo del hospital de Briviesca (Burgos) (cat. exp., Medina del Campo, Museo de las Ferias, 1 janv.-30 avr. 2023) Medina del Campo, Fundación Museo de las Ferias, 2023, 80 p., ISBN 978-84-09-48605-2

Eduardo Lamas
p. 86-87
Référence(s) :

Ana Diéguez-Rodríguez et René Jesús Payo Hernanz, Cobres de Flandes en Castilla. Los Misterios del Rosario de Otto van Veen del retablo del hospital de Briviesca (Burgos) (cat. exp., Medina del Campo, Museo de las Ferias, 1 janv.-30 avr. 2023) Medina del Campo, Fundación Museo de las Ferias, 2023, 80 p., ISBN 978-84-09-48605-2

Texte intégral

  • 1 R.J. Payo Hernanz et A. Diéguez-Rodríguez, Regarding Otto van Veen’s coppers in the altarpiece of O (...)

1De janvier à avril 2023, la série des treize peintures d’Otto van Veen (1556-1629) représentant des scènes de la vie de Jésus et de la Vierge, ayant appartenu au 10e connétable de Castille, a été exposée au Museo de las Ferias à Medina del Campo, en Espagne. Cette série d’huiles sur cuivre, conservée à l’Hospital de Briviesca, près de Burgos, a été publiée par les auteurs du catalogue dans un article paru dans la Revue belge d’Archéologie et d’Histoire de l’Art en 20181. Documentée à Madrid en 1608, la série aurait été commandée à Bruxelles auprès de Van Veen par le connétable Juan Fernández de Velasco (1550-1613), qui a séjourné comme ambassadeur extraordinaire entre 1603 et 1604, chargé par Philippe III de négocier la paix avec l’Angleterre. Les auteurs datent son exécution entre 1606 et 1607, se basant sur les marques du fabriquant Peeter Stas présentes sur les revers des supports et employées précisément entre 1605 et 1607. L’attribution de cette série à Van Veen, restée anonyme dans l’historiographie jusqu’en 2018, est confortée par la comparaison avec deux autres séries autographes semblables et en meilleur état de conservation. Il s’agit, d’une part, de la série conservée à l’Alte Pinakothek à Munich, et, d’autre part, de la série, dont certains tableaux sont signés, conservée au couvent des Comendadoras de San Juan de Acre, à Salinas de Añana, dans le Nord de l’Espagne.

2Au regard de l’article qui restituait à Van Veen la paternité des cuivres de Briviesca, cette nouvelle publication offre quelques pistes de recherche supplémentaires à approfondir. Les auteurs émettent l’hypothèse du rôle de Juste Lipse (1547-1606) comme intermédiaire entre le connétable et Van Veen. Ces derniers étaient en contact avec le philosophe politique, dont le connétable possédait plusieurs ouvrages dans sa bibliothèque et dont le peintre a fait le portrait. Par ailleurs, la commande est mise en contexte en référenciant d’autres commandes que Van Veen reçoit de clients espagnols. Pour le 7e marquis de Siete Iglesias, Rodrigo de Calderón, il exécute, par exemple, quarante tableaux d’histoire représentant des épisodes de la chronique médiévale des Sept Infants de Lara, payés en 1615. Ces peintures entrent ensuite dans la collection de Philippe IV et sont détruites en 1734. Elles sont connues à travers la série de gravures qu’Antonio Tempesta a réalisée en 1612 d’après les dessins d’Otto van Veen.

3Dans le livre, les auteurs s’attardent également sur les œuvres de Van Veen pour Philippe II et son entourage, gravées par Pierre Perret, ainsi que sur l’activité de portraitiste de l’artiste et de son frère Gijsbert à la cour de Bruxelles, qui a sans doute favorisé la commande du connétable. Pour finir, les auteurs montrent que ce lien avec des clients espagnols se reflète encore dans la fortune critique dont jouit le peintre en Espagne à la fin du xviiie siècle, notamment dans les texte d’Antonio Ponz et Ceán Bermúdez.

Haut de page

Notes

1 R.J. Payo Hernanz et A. Diéguez-Rodríguez, Regarding Otto van Veen’s coppers in the altarpiece of Our Lady of the Rosary Chapel at the Hospital of Briviesca (Burgos), dans Revue belge d’Archéologie et d’Histoire de l’Art, 87, 2018, p. 157-186.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Eduardo Lamas, « Ana Diéguez-Rodríguez et René Jesús Payo Hernanz, Cobres de Flandes en Castilla. Los Misterios del Rosario de Otto van Veen del retablo del hospital de Briviesca (Burgos) (cat. exp., Medina del Campo, Museo de las Ferias, 1 janv.-30 avr. 2023) Medina del Campo, Fundación Museo de las Ferias, 2023, 80 p., ISBN 978-84-09-48605-2 »Bulletin de l’Institut royal du Patrimoine artistique / Bulletin Van Het Koninklijk Instituut Voor Het Kunstpatrimonium, 38 | 2023, 86-87.

Référence électronique

Eduardo Lamas, « Ana Diéguez-Rodríguez et René Jesús Payo Hernanz, Cobres de Flandes en Castilla. Los Misterios del Rosario de Otto van Veen del retablo del hospital de Briviesca (Burgos) (cat. exp., Medina del Campo, Museo de las Ferias, 1 janv.-30 avr. 2023) Medina del Campo, Fundación Museo de las Ferias, 2023, 80 p., ISBN 978-84-09-48605-2 »Bulletin de l’Institut royal du Patrimoine artistique / Bulletin Van Het Koninklijk Instituut Voor Het Kunstpatrimonium [En ligne], 38 | 2023, mis en ligne le 01 septembre 2023, consulté le 25 avril 2024. URL : http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/kikirpa/503 ; DOI : https://0-doi-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/10.4000/kikirpa.503

Haut de page

Auteur

Eduardo Lamas

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search