Navigation – Plan du site

AccueilNuméros160DossierÉdouard Petit, un haut fonctionna...

Dossier

Édouard Petit, un haut fonctionnaire républicain (1858-1917) et sa conception de l’éducation populaire

Édouard Petit, a senior republican official (1858-1917) and his concept of popular education
Jean-Paul Martin
p. 43-83

Résumés

L’article attire d’abord l’attention à partir d’archives inédites ou peu connues sur l’itinéraire et la personnalité d’Édouard Petit (1858-1917), juif d’origine méridionale, professeur de l’enseignement secondaire devenu inspecteur général de l’enseignement primaire, journaliste et écrivain, dirigeant de la Ligue de l’enseignement et de la mutualité, chargé de superviser l’éducation populaire laïque au moment où celle-ci devient un enjeu d’importance pour la IIIe République. Dans un second temps, il tente de reconstituer quelques éléments centraux de la vision de l’éducation populaire propagée par Édouard Petit autour du lien avec l’école, à travers trois approches successives. La première se situe au niveau des modèles pédagogiques ; elle insiste sur l’attraction du modèle scolaire au sein des œuvres péri et post-scolaires, mais aussi sur la capacité d’innovation de celles-ci, le tout conduisant à faire de l’éducation populaire une sorte d’« école idéale ». La seconde se focalise sur le rôle stratégique dévolu au corps enseignant primaire, ce qui aboutit tant à travers le discours officiel du dévouement volontaire que des désirs d’autonomisation des acteurs, à faire émerger la figure durable de l’instituteur-militant. Enfin, la troisième approche met en évidence le lien entre l’éducation populaire et la réforme de l’enseignement, que résume l’idée d’obligation post-scolaire ; elle questionne pour finir l’échec de cette idée aussi bien dans le « moment Édouard Petit » qu’au cours des périodes suivantes marquées par l’émergence de la thématique de l’école unique et de la démocratisation de l’enseignement.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

I. Les années de formation et l’entrée dans la carrière
II. Du journalisme éducatif à la Ligue de l’enseignement
III. L’homme-orchestre des œuvres péri et post-scolaires
IV. Un personnage estimé de ses contemporains, mais dont la vie publique ne fut pas une sinécure
V. L’éducation populaire, tributaire de la forme scolaire mais porteuse d’innovations
VI. Une école idéale ?
VII. Du « dévouement » des instituteurs au « service public » de l’éducation populaire
VIII. Le post-scolaire obligatoire, jalon ou impasse d’une réforme de l’enseignement ?

Aperçu du texte

Le nom d’Édouard Petit, largement oublié pendant des décennies, a été redécouvert par les historiens depuis les années 1980, en même temps que l’importance monumentale des rapports sur l’éducation populaire qu’il a rédigés en tant qu’inspecteur général de l’Instruction publique au tournant des XIXe-XXe siècles. La période 1895-1914 pourrait être qualifiée à beaucoup d’égards de « moment Édouard Petit ». Elle a vu une affirmation du projet d’éducation populaire sur des bases renouvelées, à partir de la querelle scolaire entre laïques et confessionnels et d’un retour de la question sociale sur fond de grèves ouvrières, de montée du socialisme, d’attentats anarchistes et d’enquêtes sociales pointant les ravages de l’alcoolisme et de la délinquance. Ce contexte nécessitait aux yeux des contemporains une réponse principalement éducative dans le double but de pérenniser la République et de renforcer ce qu’on appellerait aujourd’hui la cohésion sociale. C’est à cette fin qu’a voulu répondr...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Paul Martin, « Édouard Petit, un haut fonctionnaire républicain (1858-1917) et sa conception de l’éducation populaire »Histoire de l’éducation, 160 | 2023, 43-83.

Référence électronique

Jean-Paul Martin, « Édouard Petit, un haut fonctionnaire républicain (1858-1917) et sa conception de l’éducation populaire »Histoire de l’éducation [En ligne], 160 | 2023, mis en ligne le 02 janvier 2025, consulté le 14 juin 2024. URL : http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/histoire-education/8743 ; DOI : https://0-doi-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/10.4000/histoire-education.8743

Haut de page

Auteur

Jean-Paul Martin

Groupe Sociétés religions laïcités (GSRL), UMR 8582 CNRS EPHE-PSL

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search