Navigation – Plan du site

AccueilNuméros157

157 | 2022
Les réformes du financement de l’éducation

Educational Finance Reform
Sous la direction de Clémence Cardon-Quint et Johannes Westberg

Le financement de l’éducation met en jeu un large spectre de questions – économiques, mais aussi politiques, sociales et culturelles – investies par de nombreuses disciplines. Dans le champ de l’histoire de l’éducation, en revanche, il n’a retenu l’attention des chercheurs que par intermittence. Ce dossier, fruit d’une coopération entre le Nordic Journal of Educational History et Histoire de l’éducation, traite des réformes du financement de l’éducation au XIXe et au XXe siècle, période marquée par l’extension de l’accès aux enseignements primaire, secondaire et supérieur. Il vise à combler certaines lacunes des historiographies française et suédoise et à susciter de nouvelles recherches sur ce terrain, en ouvrant la voie à des débats méthodologiques, par-delà les disciplines et les frontières nationales. Les trajectoires de la France et de la Suède – deux exemples d’économies dites « avancées », deux formes d’État-providence, confrontés à des défis très similaires – présentent un jeu complexe de similitudes et de différences qui donne tout son intérêt à l’étude précise des dispositifs de financement mis en place dans les deux pays, en fonction des contextes et pour répondre à des besoins particuliers : essor de l’enseignement technique, rénovation pédagogique, scolarisation dans les lieux reculés, ou encore élargissement de l’accès à l’enseignement supérieur.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search