Navigation – Plan du site

AccueilCahiers d’ethnomusicologie36Dossier : variaVocalités transnationales. Les ch...

Dossier : varia

Vocalités transnationales. Les chœurs liturgiques féminins d’Europe de l’Est à Rome

Blanche Lacoste
p. 167-181

Résumé

Cet article explore les voix des femmes au sein des liturgies des communautés migrantes à Rome, et la manière dont celles-ci sont porteuses de discours identitaires en transformation. Pour cela, l’accent est mis sur trois communautés chrétiennes : les Géorgiennes (orthodoxes), les Ukrainiennes (gréco-catholiques) et les Polonaises (catholiques de rite latin). Ces transmigrantes sont enfermées dans une vision stéréotypée de leurs emplois de badanti (aides à domicile pour personnes âgées) en Italie et, dans ce tableau, la musique, le chant et plus particulièrement la vocalité participent à un processus identitaire important. Chacune d’entre elles entretient une relation particulière entre pays d’origine et pays d’accueil qui se retrouve dans la manière dont elles articulent répertoires profane et sacré. Leurs pratiques musicales reflètent et donnent existence aux transformations sociales et politiques propres à des processus transnationaux contemporains.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2024.

Plan

Introduction
Une ethnographie des badanti romaines
Des vocalités transnationales
Orthodoxie nationale et voix « vigoureuses » des chants populaires géorgiens
Réception du revival géorgien à Rome
Vocalité « avtentyka » vs vocalité gréco-catholique chez les Ukrainiennes de Rome
Un catholicisme pop, une vocalité globale
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

« Voix vigoureuse », « voix avtentyka », « voix lyrique », « voix pop » ou « voix d’ange » : autant de manières, émiques et étiques, de définir les voix de la chrétienté transnationale d’aujourd’hui. A travers les chœurs de femmes des communautés migrantes à Rome, cet article propose d’interroger ce que le phénomène de migration et de transnationalité fait à la musique liturgique et comment la vocalité devient un élément central, autant témoin qu’acteur, de ces identités en transformation. Il s’agit ici de « comprendre des processus de fabrique de mondes sociaux, de significations culturelles et de circulations artistiques reliant différents espaces » (Aterianus-Owanga, Gaulier et Navarro 2022 : 249) tout en cherchant à dépasser la dialectique entre « local » et « global » tel que développée en anthropologie et en ethnomusicologie ces dernières décennies. Au long de ces pages, nous chercherons à comprendre comment la translocalité contribue à la création ou à la modifica...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Blanche Lacoste, « Vocalités transnationales. Les chœurs liturgiques féminins d’Europe de l’Est à Rome »Cahiers d’ethnomusicologie, 36 | 2023, 167-181.

Référence électronique

Blanche Lacoste, « Vocalités transnationales. Les chœurs liturgiques féminins d’Europe de l’Est à Rome »Cahiers d’ethnomusicologie [En ligne], 36 | 2023, mis en ligne le 10 octobre 2024, consulté le 25 juin 2024. URL : http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ethnomusicologie/5080

Haut de page

Auteur

Blanche Lacoste

Blanche LACOSTE est docteure en ethnomusicologie depuis décembre 2021. Ses recherches portent sur le rôle musical des femmes dans les liturgies chrétiennes des communautés polonaise (catholique de rite latin), ukrainienne (gréco-catholique) et géorgienne (orthodoxe) à Rome. Ses intérêts de recherche se situent à la frontière entre les études de genre, l’anthropologie de la migration et du religieux. Elle effectue actuellement une année d’A.T.E.R à l’Université de Saint-Etienne.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-SA-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-SA 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search