Navigation – Plan du site

AccueilCahiers d’ethnomusicologie36Dossier : variaLa danse bollo des Kroumen en Côt...

Dossier : varia

La danse bollo des Kroumen en Côte d’Ivoire. Circulations transatlantiques et quadrilles créoles en Afrique de l’Ouest

Elina Djebbari
p. 85-103

Résumé

Dans la région de San Pedro au sud-ouest de la Côte d’Ivoire, près de la frontière avec le Liberia, la danse bollo est revendiquée par la population kroumen comme représentative de son identité culturelle. Elle est ainsi envisagée comme une forme de musique et danse traditionnelle qui a connu une phase de modernisation musicale sous le nom de bollo super. Cependant, les discours locaux rattachent l’histoire de cette danse particulière à la création du Liberia voisin au début du XIXe siècle, quand les esclaves libérés des plantations d’Amérique du Nord y furent rapatriés, ramenant avec eux des formes de quadrilles créolisés qui se sont ensuite diffusées le long des côtes du golfe de Guinée. Issu de recherches et d’enquêtes ethnographiques récentes, cet article propose de retracer la genèse transatlantique de cette forme musicale et dansée à l’aune de sa pratique contemporaine dans cette région du sud-ouest ivoirien, tout en examinant la notion de créolisation à l’endroit de cette pratique originale développée le long du littoral atlantique ouest-africain.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2024.

Plan

Les marins kroumen : des « créoles atlantiques » cosmopolites
« Nous sommes des Écossais ! » : le bollo et l’héritage des quadrilles de l’élite américano-libérienne
Circulations musicales : situer le bollo au cœur d’une « créolisation trans-africaine »
Conclusion : Le bollo des Kroumen, une pratique créole en Afrique de l’Ouest ?

Aperçu du texte

12 décembre 2017, quartier Bardot 14, San Pedro, Côte d’Ivoire
Reçue en présence des notables de la chefferie kroumen du quartier Bardot 14 de San Pedro, la noix de cola est partagée et consommée avec du piment, puis un verre de cane juice est offert, suivi d’un peu d’eau. Peu après, la performance de bollo commence sous l’apatam. L’orchestre du bollo est composé de quatre musiciens et musiciennes jouant respectivement d’une scie, d’une bouteille de verre, d’un tambour et d’un harmonica simultanément, et d’une paire de sonnailles. Une danseuse arrive soudain, un sifflet à la bouche, bientôt suivie par quatre danseuses puis quatre danseurs. Tandis que les couples se forment en s’agrippant bras dessus bras dessous, ils serpentent rapidement entre les fins piquets de bois qui soutiennent le toit de l’apatam. À chacun de leur passage devant moi, le courant d’air créé dans leur sillage et la poussière soulevée du sol en terre battue amplifient l’impression de tourbillon donnée par les tou...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Elina Djebbari, « La danse bollo des Kroumen en Côte d’Ivoire. Circulations transatlantiques et quadrilles créoles en Afrique de l’Ouest »Cahiers d’ethnomusicologie, 36 | 2023, 85-103.

Référence électronique

Elina Djebbari, « La danse bollo des Kroumen en Côte d’Ivoire. Circulations transatlantiques et quadrilles créoles en Afrique de l’Ouest »Cahiers d’ethnomusicologie [En ligne], 36 | 2023, mis en ligne le 10 octobre 2024, consulté le 19 juin 2024. URL : http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ethnomusicologie/5068

Haut de page

Auteur

Elina Djebbari

Elina DJEBBARI est anthropologue et ethnomusicologue, maîtresse de conférences en anthropologie de la danse à l’université Paris Nanterre. Après une thèse soutenue à l’EHESS portant sur le Ballet national du Mali, elle a été chercheuse postdoctorante pour le projet ERC Modern Moves au King’s College de Londres puis pour l’ANR Transatlantic Cultures à l’université Sorbonne Nouvelle. Ses recherches actuelles concernent les circulations transatlantiques et le « retour » de pratiques musicales et dansées afro-caribéennes en Afrique de l’Ouest à l’ère postcoloniale.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-SA-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-SA 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search