Navigation – Plan du site

AccueilNuméros21.11. Portrait of a Journal Aged TwentyI/ Retour sur e-Rea : 20 ans20 ans d’e-Rea : des chiffres… et...

Résumés

À l’occasion du vingtième anniversaire de la revue électronique e-Rea, cet article se propose de faire un retour sur les publications de cette revue en termes quantitatifs. Ainsi, des données chiffrées comme le nombre d’articles et de recensions publiés viennent éclairer les choix éditoriaux avec l’apparition de nouvelles rubriques au cours de ces années. La présentation des statistiques de fréquentation met en évidence l’internationalisation de la revue et sa notoriété dans le domaine des études anglophones.

Haut de page

Entrées d’index

Mots-clés :

e-Rea, données, statistiques

Keywords:

e-Rea, data, statistics
Haut de page

Texte intégral

Introduction

1Dans l’histoire d’une revue comme dans l’histoire d’une femme ou d’un homme, le cap des 20 ans témoigne d’un degré certain de maturité. La revue électronique e-Rea est désormais solidement installée dans le paysage des études anglophones, ce dont témoignent les nombreuses propositions de dossiers et d’articles émanant de France ou de l’international et soumises au comité de rédaction.

2Pour fêter cet anniversaire, il semble utile d’envisager e-Rea sous un angle quelque peu différent avec des données objectives. La revue, ce sont avant tout des articles, des contributions de chercheuses et chercheurs mais surtout un nombre important de données quand on s’intéresse à l’aspect plus quantitatif de la revue.

3C’est bien l’objectif de cet article de présenter un instantané des données chiffrées de la revue (nombre d’articles publiés, notamment) mais aussi des statistiques de fréquentation.

1. Des données chiffrées

4Le premier numéro de la revue e-Rea (numéro 1.1) a été publié en juin 2003. Il comportait un volume coordonné par Suzanne Fraysse sur le thème « Eros en Amérique » : https://0-doi-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/​10.4000/​erea.76. En plus de l’éditorial rédigé par notre collègue aixoise, le volume contenait dix articles. Deux articles « hors thème » inauguraient cette rubrique Varia présentant des recherches distinctes du volume principal donnant le titre au numéro. Enfin, quatre comptes rendus de lecture complétaient ce numéro. Cette dernière rubrique intitulée « Comptes rendus » a conservé son nom jusqu’au numéro 7.2 inclus. Ensuite, cette rubrique a pris le nom de « Recensions » à partir du numéro 8.1.

5Le point sur les données chiffrées a été fait fin août 2023, donc avant la publication du numéro anniversaire 21.1. Toutes ces données agrégées ont été calculées jusqu’au 40e numéro (le numéro 20.2) de la revue publié en ligne le 15 juin 2023.

6Sur ces 40 numéros, la moitié environ (17 précisément) sont des « numéros doubles » regroupant deux dossiers thématiques. Le premier numéro double (10.2) portant l’intitulé « Kay Boyle / Rachel Cusk - (Neo)modernist Voices » a été publié en juin 2013 : https://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/​erea/​2966. Il rassemblait le dossier « Kay Boyle » coordonné par Anne Reynes-Delobel tandis que le dossier « Rachel Cusk » était dirigé par Nicolas Pierre Boileau, Clare Hanson et Maria Tang. Les numéros suivants ont été des numéros doubles à l’exception des numéros 16.1 et 19.1.

7Chaque numéro de revue s’articule autour d’un ou deux dossiers thématiques coordonnés par des éditeurs invités. Ils prennent en charge un dossier en sélectionnant les contributeurs et contributrices et en rassemblant et ordonnant les articles reçus. Ils s’assurent de la qualité scientifique de ces contributions et vérifient la conformité de la mise en page de ces articles avec la feuille de style. Ils rédigent ensuite l’éditorial du dossier qu’ils soumettent ensuite au comité de lecture de la revue. Au cours des 20 ans d’existence d’e-Rea, 63 éditoriaux, préfaces, introductions et avant-propos ont été publiés.

8Au total, dans les dossiers principaux des numéros, 550 articles ont été mis en ligne depuis 2003, ce qui montre la richesse des publications scientifiques que l’hébergement de la revue e-Rea sur le portail OpenEdition Journals peut offrir. Toutes les disciplines de l’anglistique sont représentées dans la revue, ce dont les mots clés employés peuvent témoigner : littérature, histoire des idées, civilisation, études visuelles, traduction, écriture créative, linguistique, études muséales, langue de spécialité… La liste n’est pas exhaustive mais nous laissons le soin à nos visiteurs de découvrir les différents domaines de l’anglistique que la revue aborde.

9Dans la rubrique « Articles "hors thème" », 62 articles ont été publiés depuis la création de la revue : https://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/​erea/​1288.

10De nouvelles rubriques ont fait leur apparition au cours de ces vingt années. La rubrique « Grands Entretiens », portée par Sophie Vallas et consacrée aux grandes figures de l’anglistique, a été publiée pour la première fois dans le numéro 13.1 en décembre 2015 en mettant à l’honneur Marc Chénetier : https://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/​erea/​4658. Après la publication d’un seul Grand Entretien par numéro au cours des premières années, la revue a par la suite accueilli plusieurs portraits de chercheurs ou de chercheuses pour un numéro donné. Au total, 18 Grands Entretiens sont en ligne sur le site de la revue : https://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/​erea/​5648.

11Une toute nouvelle rubrique a été introduite dans la revue à l’occasion du numéro 20.2 en juin 2023. À l’initiative de Sophie Vallas, elle s’intitule « A Book in the Life ». C’est Marc Porée qui a inauguré cette rubrique : https://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/​erea/​16149.

12La rubrique consacrée aux recensions d’ouvrages scientifiques (monographies et ouvrages collectifs) connaît un très grand succès puisque 258 recensions ont été publiées dans la revue, ce qui fait en moyenne plus de 6 recensions par numéro. Ainsi, tous les champs de l’anglistique ont été couverts au cours des vingt ans. Cette rubrique très dynamique va sûrement continuer sur sa lancée pour les prochains numéros. La revue est toujours disposée à recevoir des exemplaires (papier ou PDF) à envoyer à un relecteur ou une relectrice pour continuer à assurer une veille pour la communauté scientifique.

13Les auteurs et autrices ayant publié dans e-Rea appartiennent à une communauté de 678 personnes pour 971 documents publiés sur le site de la revue (tous documents confondus) : https://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/​erea/​33.

14Les mots clés classés par ordre alphabétique ressemblent le plus souvent aux entrées d’un dictionnaire :

Fig. 1 Exemples de mots clés

Fig. 1 Exemples de mots clés

2. Des statistiques de fréquentation

15La revue e-Rea ayant souscrit à l’offre Freemium proposée par OpenEdition aux revues hébergées sur le portail, les statistiques de visite sont relativement importantes puisque les revenus générés par cette offre dépendent du nombre de téléchargements des fichiers téléchargeables (PDF et ePub) par les visiteurs d’universités ayant souscrit un abonnement au bouquet de revues de l’offre Freemium.

16Les statistiques de fréquentation de la revue sont consultables en ligne et sont publiques : l’outil Awstats a été utilisé pour collecter les données de fréquentation de 2005 à 2022 (https://0-logs-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/​awstats.pl?config=erea). Depuis janvier 2023, c’est l’outil Matomo (qui se présente sur son site comme l’« alternative à Google Analytics qui protège vos données et la vie privée de vos clients ») qui est utilisé : https://0-analytics-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/​index.php?module=CoreHome&action=index&idSite=348&period=month&date=today#?period=range&date=2023-08-01,2023-08-13&category=Dashboard_Dashboard&sub.

17Selon la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL), cet outil d’analyse des visites d’un site Internet est conforme au Règlement général sur la protection des données.

18Les statistiques présentées ici sont arrêtées au 13 août 2023.

19Pour la période considérée (du 1er janvier 2023 au 13 août 2023), l’origine des visiteurs est présentée ci-dessous :

Fig. 2 Continent d’origine des visiteurs

Fig. 2 Continent d’origine des visiteurs

Fig. 3 Pays d’origine des visiteurs (diagramme)

Fig. 3 Pays d’origine des visiteurs (diagramme)

Fig. 4 Pays d’origine des visiteurs (diagramme)

Fig. 4 Pays d’origine des visiteurs (diagramme)

20Sur cette période, 102 671 visites ont été comptabilisées :

Fig. 5 Visites (par semaine)

Fig. 5 Visites (par semaine)

21Ces visites se font principalement à partir d’un ordinateur fixe (61,4 % des visites soit 62995) consultations) :

Fig. 6 Type du support de consultation

Fig. 6 Type du support de consultation

22Il est à noter que plus d’un tiers des visites (34,9 % précisément) ont été faites à partir d’un smartphone, ce qui montre l’importance d’avoir un site « responsive », un site dont l’affichage s’adapte en temps réel aux dimensions du support numérique de consultation.

23Il est possible d’avoir des informations plus détaillées sur les supports numériques de consultation, notamment sur le modèle de smartphone utilisé :

Fig. 7 Modèle du support numérique de consultation

Fig. 7 Modèle du support numérique de consultation

24Après avoir vu quel support numérique les visiteurs utilisent, il est logique de s’intéresser au système d’exploitation utilisé par les visiteurs :

Fig. 8 Version du système d’exploitation

Fig. 8 Version du système d’exploitation

25Nous constatons que les utilisateurs ont majoritairement des équipements numériques récents avec les versions les plus à jour des systèmes d’exploitation aussi bien en consultation avec un ordinateur qu’avec un smartphone.

26Il semble ensuite logique de présenter le navigateur préféré pour la consultation :

Fig. 9 Navigateur utilisé

Fig. 9 Navigateur utilisé

2760868 visites (59,3 %) ont été faites à partir du navigateur Chrome (et ses déclinaisons mobiles pour Android et iPhone) devant le navigateur Safari d’Apple (23,3 %). Il est intéressant ici de noter que les utilisateurs de Safari sont plutôt des mobinautes (utilisant un iPhone ou un iPad) que des utilisateurs d’ordinateurs iMac et MacBook.

28Mais avant de pouvoir consulter un article ou une recension sur le site de la revue, il faut d’abord que le visiteur puisse arriver sur l’une des pages. Le visiteur peut consulter l’un de ces documents numériques à partir d’un lien externe (accessible depuis un site Internet, ou un réseau social, par exemple) mais, le plus souvent, il va taper un ou plusieurs mots clés dans un moteur de recherche (comme Google) et il va cliquer sur l’un des résultats de la recherche et découvrir un article ou une recension.

29Le référencement des ressources numériques est donc un élément capital de la notoriété de la revue. Voici les moteurs de recherche utilisés par les visiteurs :

Fig. 10 Moteur de recherche utilisé

Fig. 10 Moteur de recherche utilisé

30D’autres statistiques sont plus anecdotiques pour une revue qui n’a pas d’objectif commercial comme les heures et jours de consultations préférés :

Fig. 11 Visites par jour de la semaine

Fig. 11 Visites par jour de la semaine

Fig. 12 Visites par heure locale

Fig. 12 Visites par heure locale

31Les statistiques permettent bien évidemment de savoir quel est l’article le plus consulté et celui qui est le plus téléchargé (au format PDF). Pour des raisons évidentes, nous ne mentionnerons pas ces articles mais si la curiosité vous incite à en savoir plus, vous retrouverez ces informations en consultant les statistiques publiques.

Conclusion

32Nous espérons que toutes ces données rassemblées dans cet article au format inhabituel vous donneront envie de vous plonger dans la lecture des nombreuses ressources numériques disponibles sur le site de la revue e-Rea. C’est à vous d’écrire l’avenir de la revue en consultant ces documents, en générant des métriques, mais aussi et surtout en contribuant à cette revue en soumettant des articles, des recensions ou des dossiers pour faire connaître et diffuser vos recherches en accès ouvert.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 Exemples de mots clés
URL http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/erea/docannexe/image/16711/img-1.png
Fichier image/png, 5,2k
Titre Fig. 2 Continent d’origine des visiteurs
URL http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/erea/docannexe/image/16711/img-2.png
Fichier image/png, 14k
Titre Fig. 3 Pays d’origine des visiteurs (diagramme)
URL http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/erea/docannexe/image/16711/img-3.png
Fichier image/png, 14k
Titre Fig. 4 Pays d’origine des visiteurs (diagramme)
URL http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/erea/docannexe/image/16711/img-4.png
Fichier image/png, 9,6k
Titre Fig. 5 Visites (par semaine)
URL http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/erea/docannexe/image/16711/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 35k
Titre Fig. 6 Type du support de consultation
URL http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/erea/docannexe/image/16711/img-6.png
Fichier image/png, 6,6k
Titre Fig. 7 Modèle du support numérique de consultation
URL http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/erea/docannexe/image/16711/img-7.png
Fichier image/png, 33k
Titre Fig. 8 Version du système d’exploitation
URL http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/erea/docannexe/image/16711/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 63k
Titre Fig. 9 Navigateur utilisé
URL http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/erea/docannexe/image/16711/img-9.png
Fichier image/png, 20k
Titre Fig. 10 Moteur de recherche utilisé
URL http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/erea/docannexe/image/16711/img-10.png
Fichier image/png, 31k
Titre Fig. 11 Visites par jour de la semaine
URL http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/erea/docannexe/image/16711/img-11.jpg
Fichier image/jpeg, 34k
Titre Fig. 12 Visites par heure locale
URL http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/erea/docannexe/image/16711/img-12.jpg
Fichier image/jpeg, 48k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Grégoire LACAZE, « 20 ans d’e-Rea : des chiffres… et des textes »e-Rea [En ligne], 21.1 | 2023, mis en ligne le 15 décembre 2023, consulté le 22 juin 2024. URL : http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/erea/16711 ; DOI : https://0-doi-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/10.4000/erea.16711

Haut de page

Auteur

Grégoire LACAZE

Aix-Marseille Université, LERMA, Aix-en-Provence, France
gregoire.lacaze@univ-amu.fr
Spécialiste du discours rapporté, Grégoire Lacaze est Maître de conférences HDR en linguistique anglaise à Aix-Marseille Université. Ses recherches sur l’expression de la subjectivité dans le discours direct portent sur la linguistique, la stylistique, la sémantique et l’analyse du discours dans une approche contrastive anglais-français à partir de divers corpus (fiction, presse et réseaux sociaux).

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search