Navigation – Plan du site

AccueilNuméros284VariaCapacités de relèvement d’un terr...

Varia

Capacités de relèvement d’un territoire insulaire français face à un ouragan extrême : Retour d’expérience sur l’ouragan Irma à Saint-Barthélemy (Petites-Antilles)

Stéphanie Defossez, Tony Rey, Frédéric Leone, Monique Gherardi, Freddy Vinet, Thomas Candela, Matthieu Péroche, Raphaël Cécé et Didier Bernard
p. 471-508

Résumés

Cet article explore les relations entre les caractéristiques territoriales et les capacités de relèvement d’une petite île caribéenne, confrontée à un événement cyclonique exceptionnel : Saint-Barthélemy face à IRMA (sept. 2017). L’analyse repose sur l’acquisition de données récoltées in situ dans le cadre d’un retour d’expérience (RETEX) scientifique. Les capacités de l’île reposant sur des ressources humaines, financières et logistiques ainsi qu’un faible niveau de vulnérabilité, ont inscrit rapidement le territoire dans une dynamique de reconstruction visible quelques mois à peine après l’ouragan (mai 2018). Le territoire a affiché sa capacité de résilience qui n’a toutefois pas saisi les opportunités de nouvelles stratégies d’adaptation liées au contexte international de Build Back Better (BBB).

Haut de page

Notes de la rédaction

Le grand nombre d’auteurs et d’autrices s’explique par le fait que cet article résulte de missions collectives de terrain auxquelles tous ces collègues ont participé tout comme à l’élaboration de l’article.

Extrait du texte

Plan

Introduction
Saint-Barthélemy dans l’espace caribéen
Un espace fragmenté et exposé aux ouragans
Saint-Barthélemy : l’Outre-mer français privilégié ?
Saint-Barthélemy : territoire dépendant mais autonome
Le RETEX scientifique et intégré : sources et méthodes
Un RETEX inscrit sur un suivi à moyen terme
Reconstituer les impacts de l’événement : une approche multisectorielle
Le terrain pour saisir la réalité de la catastrophe
Le choc d’Irma : un événement exceptionnel
Retour sur la catastrophe : de la cinématique aux dommages
Cinématique de l’événement météo-marin et impacts sur le littoral
Des changements côtiers rapides et variés pour la côte septentrionale
Dommages liés aux submersions marines
Dommages liés au vent
Conscience du risque mais sous-estimation de l’aléa : quelle préparation à la crise ?
De la post crise à la reconstruction résiliente ?
Une gestion autonome ?
Une récupération au « coup par coup » des plages urbaines
Le suivi de la dynamique spatiale du relèvement révélateur de l’effort de reconstruction
Sinistrés mais acteurs du relèvement territorial
Saint-Barthélemy, territoire résilient en marge des grands principes du Build Back Better ?
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Les recherches scientifiques menées sur l’impact des phénomènes naturels s’intéressent particulièrement aux vulnérabilités territoriales et aux capacités de résilience, à travers notamment les retours d’expériences (RETEX). Le RETEX a pour objectif de revenir sur les circonstances de l’évènement et d’interroger les mécanismes qui ont conduit à de telles conséquences. Il permet de renseigner les capacités de résilience du territoire (Rufat, 2018 ; Duvat et al., 2018) grâce à un suivi à moyen terme des dynamiques de reconstruction, il « ne peut pas se contenter de la seule analyse experte des causes de l’accident. Il interroge sur la construction des circonstances, techniques, phénoménologiques, mais aussi sociales, qui ont conduit à l’accident » (Leone, 2007 : 40). L’approche géographique des RETEX nécessite une reconstitution fidèle de la cinématique du phénomène naturel dont l’intensité et l’ampleur déterminent les dommages sur le territoire, ainsi que les orientations ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Stéphanie Defossez, Tony Rey, Frédéric Leone, Monique Gherardi, Freddy Vinet, Thomas Candela, Matthieu Péroche, Raphaël Cécé et Didier Bernard, « Capacités de relèvement d’un territoire insulaire français face à un ouragan extrême : Retour d’expérience sur l’ouragan Irma à Saint-Barthélemy (Petites-Antilles) »Les Cahiers d’Outre-Mer, 284 | 2021, 471-508.

Référence électronique

Stéphanie Defossez, Tony Rey, Frédéric Leone, Monique Gherardi, Freddy Vinet, Thomas Candela, Matthieu Péroche, Raphaël Cécé et Didier Bernard, « Capacités de relèvement d’un territoire insulaire français face à un ouragan extrême : Retour d’expérience sur l’ouragan Irma à Saint-Barthélemy (Petites-Antilles) »Les Cahiers d’Outre-Mer [En ligne], 284 | Juillet-Décembre, mis en ligne le 01 juillet 2024, consulté le 17 juin 2024. URL : http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/com/13368 ; DOI : https://0-doi-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/10.4000/com.13368

Haut de page

Auteurs

Stéphanie Defossez

 Maître de conférences, UR LAGAM (LAboratoire de Géographie et Aménagement de Montpellier), Université Paul Valéry Montpellier 3. Courriel : stephanie.defossez@univ-montp3.fr

Tony Rey

 Professeur, UR LAGAM (LAboratoire de Géographie et Aménagement de Montpellier), Université Paul Valéry Montpellier 3. Courriel : tony.rey@univ-montp3.fr

Frédéric Leone

 Professeur, UR LAGAM (LAboratoire de Géographie et Aménagement de Montpellier), Université Paul Valéry Montpellier 3. Courriel : frederic.leone@univ-montp3.fr

Monique Gherardi

 Ingénieure d’études, UR LAGAM (LAboratoire de Géographie et Aménagement de Montpellier), Université Paul Valéry Montpellier 3. Courriel : monique.gherardi@univ-montp3.fr

Freddy Vinet

 Professeur, UR LAGAM (LAboratoire de Géographie et Aménagement de Montpellier), Université Paul Valéry Montpellier 3. Courriel : freddy.vinet@univ-montp3.fr

Thomas Candela

 Doctorant, Riscrises et UR LAGAM (LAboratoire de Géographie et Aménagement de Montpellier), Université Paul Valéry Montpellier 3. Courriel : candela@riscrises.com

Matthieu Péroche

 Maître de conférences, UR LAGAM (LAboratoire de Géographie et Aménagement de Montpellier), Université Paul Valéry Montpellier 3. Courriel : matthieu.peroche@univ-montp3.frÉmilie Lagahé Ingénieure d’études, UR LAGAM (LAboratoire de Géographie et Aménagement de Montpellier), Université Paul Valéry Montpellier 3. Courriel : emilie.lagahe@gmail.com

Raphaël Cécé

 Ingénieur d’études, EA LARGE (Laboratoire de Recherche en Géosciences et Energies), Université des Antilles, raphael.cece@univ-antilles.fr

Didier Bernard

 Maître de conférences HDR, EA LARGE (Laboratoire de Recherche en Géosciences et Energies), Université des Antilles, didier.bernard@univ-antilles.fr

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search