Navigation – Plan du site

AccueilNuméros284Les mises en récit des mondes de ...

Les mises en récit des mondes de la vie quotidienne dans la formation de Vaca Muerta en Argentine. Pour une approche phénoménologique du territoire dans les contestations socio-environnementales

Tobias Etienne-Greenwood
p. 417-446

Résumés

Depuis le début des années 2010, la formation d’hydrocarbure Vaca Muerta est exploitée. La mise en marche de ce projet extractiviste s’est accompagnée de la mobilisation d’une diversité de secteurs sociaux qui en contestent les principes. L’un des éléments structurant de la résistance réside dans l’expérience spatiale des opposants et des récits qu’ils produisent à propos de celle-ci ; ces derniers s’opposant alors à la vision hégémonique du territoire promue par les partisans de l’exploitation de Vaca Muerta. Cet article entend présenter ces différentes formes narratives de l’expérience spatiale en les discutant à partir du concept phénoménologique de « monde de la vie quotidienne » qui semble plus à même de saisir la dimension subjective et incorporée de l’inscription spatiale de cette mobilisation socio-environnementale.

Haut de page

Extrait du texte

Plan

Introduction
Enquêter sur l’extractivisme et sa conflictualité
Des « mondes de la vie quotidienne » à défendre
La structure narrative des mondes de la vie quotidienne
Limites et index phénoménologiques
Histoire(s) et mémoires
Les peurs comme limites pratiques à l’action convenable
Tensions et réflexivité
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

En 2011, l’Energy Information Administration des États-Unis (EIA) indique que la formation Vaca Muerta (Fig. 1), située dans le nord de la Patagonie argentine, abriterait l’un des réservoirs d’hydrocarbures non conventionnels les plus importants de la planète (U.S. Energy Information Administration, 2011). Rapidement, les majors du secteur (Chevron, Shell, Total), mais aussi les compagnies nationale (YPF) et provinciale (GyP) se sont emparées des concessions les plus prometteuses. Avec les premières perforations non conventionnelles dans les territoires du lof (communauté) mapuce Gelay Ko près de Zapala, dans la province de Neuquén, et dans la municipalité d’Allen, dans la province de Río Negro, une protestation sociale s’est graduellement articulée contre ce mégaprojet extractiviste (Gudynas, 2009 ; M. Svampa et Viale, 2014 ; Bednik, 2016).

L’opposition se cristallise autour d’une diversité de problématiques. À l’origine, le projet est promu par le gouvernement de Cristi...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Tobias Etienne-Greenwood, « Les mises en récit des mondes de la vie quotidienne dans la formation de Vaca Muerta en Argentine. Pour une approche phénoménologique du territoire dans les contestations socio-environnementales »Les Cahiers d’Outre-Mer, 284 | 2021, 417-446.

Référence électronique

Tobias Etienne-Greenwood, « Les mises en récit des mondes de la vie quotidienne dans la formation de Vaca Muerta en Argentine. Pour une approche phénoménologique du territoire dans les contestations socio-environnementales »Les Cahiers d’Outre-Mer [En ligne], 284 | Juillet-Décembre, mis en ligne le 01 juillet 2024, consulté le 18 juin 2024. URL : http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/com/13355 ; DOI : https://0-doi-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/10.4000/com.13355

Haut de page

Auteur

Tobias Etienne-Greenwood

 Chercheur post-doctoral, IIAC/EHESS.

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search