Navigation – Plan du site

AccueilNuméros57Regards complémentairesPenser la place sociale des femme...

Regards complémentaires

Penser la place sociale des femmes. Imaginaires de guerre froide dans la presse tanzanienne (1961‑1976)

Rethinking the social roles of women: Cold War imaginaries in the Tanzanian press (1961‑1976)
Florence Wenzek
p. 185-196

Résumés

Cet article interroge la manière dont les idéologies de la guerre froide ont participé à la construction d’un discours public sur la place sociale des femmes dans la Tanzanie nouvellement indépendante, qui se proclame socialiste et non-alignée. Pour ce faire, il retrace les références explicites et implicites au capitalisme, au socialisme et au marxisme dans les discours sur les femmes publiés dans la presse nationale swahiliphone. Ces imaginaires sont mobilisés avant tout pour construire des modèles et contre-modèles féminins, notamment les figures de la paysanne travailleuse et de la séductrice urbaine. Toutefois, alors que l’Année de la femme des Nations unies (1975) encourage le gouvernement tanzanien à préciser ses politiques d’émancipation des femmes, des articles viennent repenser les liens entre cette ambition et les socialismes, mondiaux et tanzanien.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2027.
Consulter cet article

Plan

L’urbaine et la paysanne, incarnations du capitalisme et du socialisme
1975 : la théorisation d’une approche socialiste de l’émancipation féminine

Aperçu du texte

De récentes études sur les socialismes africains ont permis de repenser la place et le rôle du continent africain dans la guerre froide : il n’a pas été uniquement un espace disputé par les superpuissances et leurs alliés, mais ses États et sociétés en ont été des acteurs à part entière. La Tanzanie est particulièrement intéressante à ce titre, car elle a développé un projet politique fort, l’ujamaa, un « socialisme africain » qui se veut une troisième voie, rejetant aussi bien le capitalisme que le marxisme-léninisme. Il prend pour modèle une organisation sociale « africaine » idéalisée, qui place en son cœur la famille élargie, la communauté : c’est à partir du terme swahili jamaa, qui a ce double sens, qu’est formé le néologisme désignant cette nouvelle doctrine. Théorisée par le président Julius Nyerere dès 1962, soit un an après l’indépendance, elle est adoptée en 1967 comme doctrine officielle de gouvernement par le parti unique, la Tanzania African National Union (TANU). Elle...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Florence Wenzek, « Penser la place sociale des femmes. Imaginaires de guerre froide dans la presse tanzanienne (1961‑1976) »Clio, 57 | 2023, 185-196.

Référence électronique

Florence Wenzek, « Penser la place sociale des femmes. Imaginaires de guerre froide dans la presse tanzanienne (1961‑1976) »Clio [En ligne], 57 | 2023, mis en ligne le 02 janvier 2026, consulté le 12 juin 2024. URL : http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/clio/23503 ; DOI : https://0-doi-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/10.4000/clio.23503

Haut de page

Auteur

Florence Wenzek

Florence Wenzek a soutenu une thèse sur l’éducation des filles et des femmes en Tanzanie, de la période coloniale tardive aux décennies postindépendance. Elle est actuellement ATER à l’université Paris 1-Panthéon-Sorbonne et rattachée au laboratoire CERLIS (Université Paris Cité). Elle a publié, entre autres, « Gender: a useful category of analysis for Tanzanian researchers », Journal of International Women’s Studies, 2022, 23/2, p. 119‑132. En ligne : https://vc.bridgew.edu/jiws/vol23/iss2/9/ florence.wenzek@free.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search