Navigation – Plan du site

AccueilNuméros30Dossier bibliographiqueRecensionsLiviana Gazzetta, Virgo et Sacerd...

Dossier bibliographique
Recensions

Liviana Gazzetta, Virgo et Sacerdos. Idee di sacerdozi femminile tra Ottocento e Novecento

Christian Sorrel
p. 229-230
Référence(s) :

Liviana Gazzetta,

Virgo et Sacerdos. Idee di sacerdozi femminile tra Ottocento e Novecento

Virgo et Sacerdos. Idee di sacerdozi femminile tra Ottocento e Novecento, Roma, Edizioni di Storia e Letteratura, 2020, ISBN : 9788893594783

Texte intégral

Liviana Gazzetta, Virgo et Sacerdos. Idee di sacerdozi femminile tra Ottocento e Novecento, Roma, Edizioni di Storia e Letteratura, ISBN : 9788893594783

1La revendication de ministères ordonnés féminins tient une place croissante dans l’actualité du catholicisme contemporain, malgré les décisions répétées du centre romain sur l’exclusion des femmes du sacerdoce et les impasses de l’étude amorcée de leur accès au diaconat. L’enquête de Liviana Gazzetta se situe bien en amont pour repérer l’émergence d’une revendication et la manière dont elle est contrée par l’autorité hiérarchique dans le cadre d’une lecture des rapports de genre qui relie la légitimation théologique de l’exclusion de la femme du sacerdoce à la féminité exemplaire de la Vierge Marie. L’étude prend appui sur les nombreux travaux qui ont décrypté depuis les années 1980 le processus de féminisation du catholicisme contemporain. Elle développe essentiellement la présentation de congrégations religieuses qui s’approprient le thème du sacerdoce de la Vierge, ancien dans le christianisme occidental et introduit dans la liturgie en 1709 (Virgo Sacerdos) pour progresser ensuite au long du xixe siècle dans la ligne de la tradition bérullienne posant une analogie entre le sacerdoce de Marie et celui du prêtre. Liviana Gazzetta présente en priorité les Filles du Cœur de Jésus, fondées par Marie de Jésus Deluil-Martiny (1841-1884), mais aussi les Fils du Cœur sacerdotal de Jésus (congrégation de Jésus Prêtre aujourd’hui) et les Filles du Cœur de Jésus, fondés par le Père Mario Venturini (186-1957) et la Mère Lorenza di Rorai (1890-1930), tous deux dévots de la Vierge Prêtre, porteuse d’une fonction féminine de médiation sacerdotale. L’analyse, malgré une documentation en partie inaccessible, porte surtout sur le premier cas qui provoque une enquête du Saint-Office (1913-1927) et conduit à l’interdiction du culte de la Vierge Prêtre, ce qui incite les fondateurs des deux autres instituts à déplacer prudemment l’accent vers la thématique de Marie mère des prêtres et du cœur sacerdotal de Jésus. Ces instituts développent une spiritualité fondée sur des catégories privilégiées au long du xixe siècle, la dévotion au Sacré-Cœur, le culte marial, la spiritualité réparatrice et victimale associée à la spiritualité eucharistique. L’auteure met en évidence l’émergence en leur sein de l’idée d’une suppléance féminine inspirée de la participation réparatrice de Marie au Sacrifice de son Fils. Le désir d’un ministère féminin ne lui semble pas traduire une volonté de rupture, mais la recherche de nouveaux itinéraires spirituels. Finalement, la détermination de genre ne permet pas à la figure mariale d’assumer le caractère sacerdotal.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christian Sorrel, « Liviana Gazzetta, Virgo et Sacerdos. Idee di sacerdozi femminile tra Ottocento e Novecento »Chrétiens et sociétés, 30 | 2023, 229-230.

Référence électronique

Christian Sorrel, « Liviana Gazzetta, Virgo et Sacerdos. Idee di sacerdozi femminile tra Ottocento e Novecento »Chrétiens et sociétés [En ligne], 30 | 2023, mis en ligne le 28 mars 2024, consulté le 23 mai 2024. URL : http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/chretienssocietes/10944 ; DOI : https://0-doi-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/10.4000/chretienssocietes.10944

Haut de page

Auteur

Christian Sorrel

Université de Lyon, Lumière Lyon 2
LARHRA UMR 5190

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-SA-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-SA 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search