Navigation – Plan du site

AccueilLa revueNormes de publication

Normes de publication

Normes de rédaction

Les soumissions spontanées d’articles sont bienvenues. Les contributions peuvent être rédigées en français, en anglais, en espagnol ou en portugais, sur des thématiques en lien avec les arts, les lettres, l’histoire, l’anthropologie ou la sociologie des pays ibériques et latino-américains.

Les articles sont des contributions originales ; ils sont soumis au détecteur de plagiat, conformément aux normes en vigueur et sont systématiquement évalués en double aveugle par deux experts extérieurs au comité de rédaction. À l’issue des expertises, les articles sont soumis à l’arbitrage du comité de rédaction pour être admis à publication. En cas de double expertise réclamant une modification substantielle de l’article, celui-ci est soumis à une troisième évaluation une fois ces dernières réalisées et son inclusion dans le numéro est discutée en comité de rédaction.

Les numéros parus en pdf de la revue font l’objet d’une politique de préservation et sont inclus dans la collection CECIL hébergée sur le serveur HAL CNRS [lien].

Les Cahiers d’études des cultures ibériques et latino-américaines suivent les recommandations du Committee on Publication Ethics (comité sur l’éthique en matière de publications), en particulier du code de conduite du COPE (Code of Conduct and Best Practices Guidelines for Journals Editors).

La revue CECIL est référencée sur les plateformes et bases de données scientifiques suivantes : BnF, ERIH+, HAL-CNRS, Latindex, MIAR, MLA Directory of Periodicals, REDIB, Road, Sudoc, WorldCat, Mir@bel et EBSCO Essentials.

Image 10000201000000640000002B39A8AF1B0EEC3C9C.png

CECIL sur EBSCO Essentials

Image 10000000000000640000001D1A0A26611C1A7212.jpg

CECIL sur ERIH+

Image 100000000000006400000020F2C5C78C5D584A79.jpg

CECIL sur HAL

Image 10000000000000640000002778D9495C9F447CCF.jpg

Image 100000000000006400000019F00CA71CE39B2923.png

CECIL sur REDIB

Image 10000000000000640000001577DA2A8AEAAC2E16.jpg

CECIL sur Sherpa Romeo

Publication des appels et réception des contributions

Le comité de rédaction publie sur le site de la revue et sur différentes listes de diffusion internationales (Calenda, MLA, Socius, etc.) un appel à communication correspondant à chaque nouveau numéro : les propositions de communication (3 000 signes environ) sont accompagnées d’une brève bibliographie ainsi que d’une courte présentation de l’auteur envoyée dans un fichier séparé pour faciliter l’anonymisation des propositions. Les propositions sont envoyées à l’adresse cecil[at]univ-montp3.fr. Les propositions comme les articles peuvent être rédigés dans les quatre langues acceptées par la revue : le français, l’anglais, l’espagnol et le portugais.

Dans un délai de 15 jours ouvrables à l’issue de la date butoir d’envoi des propositions d’articles, le comité de rédaction se réunit une première fois pour en assurer la sélection. Chaque proposition envoyée est présentée de façon anonyme à l’ensemble du comité de rédaction et l’acceptation est soumise à un vote de ce dernier après délibération. Le comité de rédaction de CECIL évalue les propositions selon leur pertinence au regard de l’appel en cours, de l’originalité de leur corpus et de l’approche proposée. Un courriel est envoyé aux rédacteurs afin de les informer de l’acceptation ou du refus de leur proposition.

Les auteurs dont la proposition a été retenue disposent d’un délai de trois mois pour rédiger l’article et l’envoyer au secrétariat de rédaction de la revue. Les articles doivent respecter la feuille de style de CECIL, publiée en ligne sur le site, et comporter les titres, résumés et mots-clés rédigés en anglais et dans deux autres langues acceptées par la revue.

La sélection de la proposition de communication n’entraîne pas nécessairement la publication de l’article. Seuls les articles ayant satisfait à la double évaluation en double aveugle sont publiés, après avis du comité de rédaction (voir section Sélection des articles à paraître ci-dessous).

Sélection des articles à paraître

La revue CECIL se conforme à un processus de sélection et d’évaluation par deux pairs en double aveugle (double-blind peer review), dans un souci d’équité, de transparence et de qualité.

Les articles reçus sont soumis à une expertise en double aveugle. À l’issue de cette étape, selon l’avis des experts, la contribution envoyée,

  • en cas d’avis favorables des deux rapports, est soumise pour approbation au comité de rédaction

  • en cas de demande de modifications substantielles dans deux expertises, une fois les changements réalisés, elle sera soumise à une troisième évaluation,

  • elle est rejetée en cas de double avis négatif.

À noter qu’en cas d’avis fortement divergent entre les deux expertises, le comité de rédaction se réserve le droit de mandater un troisième expert pour départager les deux rapports.

Chaque article est présenté de façon anonyme à l’ensemble du comité de rédaction. L’acceptation ou le refus de l’article est soumis au vote à l’issue d’une délibération du comité de rédaction.

Les auteurs reçoivent un courriel les informant de l’acceptation, de l’acceptation sous réserve de corrections ou du refus de leur publication. Dans ce dernier cas, les auteurs redeviennent libres de proposer leur article à une autre revue.

Propriété intellectuelle

La revue CECIL applique la licence Creative Commons ‘CC BY-NC’ aux textes qu’elle publie. Les auteurs détiennent la propriété intellectuelle et les droits d’auteur sur le contenu original de leur texte.

En contrepartie de la publication dans la revue CECIL, les auteurs cèdent une licence exclusive de première publication. Ils demeurent libres de reproduire et de partager ce dernier, dans les limites suivantes :

  • Attribution : il est obligatoire, lors d’une réutilisation ou une reproduction par les auteur(e)s d’un article ou d’un extrait d’article publié par la revue, d’en citer précisément les références de publication initiale dans CECIL (titre de l’article, le ou les auteurs, la revue, la date, l’URL) et d’insérer un lien vers la licence CC BY-NC ;

  • Pas d’utilisation commerciale.

Image 10000201000000640000002383092D537F43C8CB.png

CC BY-NC 4.0 – Creative Commons

Les auteurs ont l’autorisation d’archiver eux-mêmes les articles publiés dans la revue CECIL dans des dépôts institutionnels ou thématiques reconnus dans leur domaine, à condition d’indiquer de façon visible la référence à l’article publié sur la revue Cahiers d’études des cultures ibériques et latino-américaines – CECIL, à l’aide d’un lien hypertexte.

Si les auteurs ont l’intention de reproduire leur article dans d’autres publications ou à toute autre fin et par quelque moyen que ce soit, ils sont priés d’en informer le comité de rédaction à l’adresse cecil[at]univ-montp3.fr.

Feuille de style

Les articles seront d’une extension maximale de 6 000 mots. Chaque article, y compris dans le cadre de matériel issu d’actes de journées d’études, colloque ou d’appels à communication, est soumis à une double évaluation en double aveugle par des experts extérieurs au comité de rédaction. Les frais de soumission et de publication sont gratuits. La revue est financée sur les dotations de l’équipe IRIEC EA740 (Université Paul-Valéry Montpellier 3).

Pour avoir un aperçu de la feuille de style au format PDF, consultez l’annexe au bas de cette page ou contactez-nous à l’adresse suivante cecil[at]univ-montp3.fr.

Généralités

Fichiers, mise en forme, extension

Remettre l’article sur un seul document Word ou Open Office. Police : taille 12. Notes de bas de page : taille 10. Extension maximale : 50 000 caractères (avec espaces et notes comprises).

Ne pas faire de retrait en début de paragraphe. Ne jamais laisser de ligne en blanc, même en début ou en fin de partie.

La feuille de présentation de l’auteur et de l’article

Titre : En minuscules, sans point final.

Nom(s) et prénom(s) de l’auteur : à l’exception des initiales, en minuscules.

Indiquer une université (organisme payeur) ou le laboratoire de rattachement.

Rédiger une brève biographie de 5 lignes maximum avec les publications les plus significatives.

Indiquer un mail de contact institutionnel qui sera publié (facultatif).

Résumé : Insérer en début d’article un résumé de 8 à 10 lignes en français, anglais (et en espagnol ou portugais selon l’aire traitée par l’article).

Traduire le titre de l’article dans les langues des résumés.

Mots-clés : Insérer 6 à 8 mots-clés : matières, lieux et siècle dans chaque langue : français, anglais (et en espagnol ou portugais selon l’aire traitée par l’article).

Adresse d’expédition

Merci d’envoyer par mail votre contribution au coordinateur du numéro à cecil[at]univ-montp3.fr, de préférence en format .doc, .docx ou .odt.

La typographie

Pour indiquer les siècles, choisir la numérotation romaine, en majuscules, et le suffixe en exposant. Par exemple : XIVe siècle, XXIe siècle.

On observera les règles grammaticales d’usage des majuscules. Dans la mesure du possible, on privilégiera le recours aux minuscules.

Nombres de 1 à 12 en toutes lettres. Au-delà en chiffres.

Réserver l’italique aux termes ou phrases en langue étrangère, aux néologismes et aux titres d’ouvrages et de revues.

Les titres

Les différentes parties seront distinguées par des titres de niveau 1 (1.2.3...) et pourront être introduites par des titres de niveau 2, si besoin (1.1 1.2...). À l’exception de la première lettre, les titres et sous-titres sont écrits en minuscules.

Pas de point à la fin des titres de partie, de tableau ou d’illustration.

Les citations

Les citations doivent être fidèles au texte original. Lorsqu’elles sont en langue étrangère :

Soit elles sont suffisamment contextualisées pour que leur contenu puisse être saisi par le lecteur et l'original est reproduit en note.

Soit elles sont traduites en corps de texte (y compris les extraits de textes littéraires) et la citation en langue originale est reproduite en note. Si la traduction est de l'auteur de l'article, faire suivre la première citation traduite de la phrase : « Sauf mention contraire, les traductions sont de l’auteur du présent article. », en note de bas de page.

Les citations courtes (inférieures à 3 lignes)

Toujours les indiquer entre guillemets (« ... ») dans le texte courant. Si les guillemets s’emboîtent, on procèdera dans l’ordre suivant : 1. guillemets français : « ... », 2. guillemets anglais : (courbes) “...” puis 3. guillemets simples : ‘...’.

En cas de citation en langue étrangère introduite par un guillemet, les guillemets d’ouverture et de fermeture suivent la norme française (espace insécable) et le contenu suit les normes de la langue de la citation.

Les citations longues (supérieures ou égales à 3 lignes)

Elles seront placées sous forme de paragraphe distinct, sans guillemets, avec retrait de paragraphe positif gauche de 1,5 cm. Même type de caractères.

Si un élément a été retiré d’une citation, utiliser les points de suspension entre crochets [...] pour indiquer ce retrait.

Les notes de bas de page

Utiliser des notes de bas de page (et non des notes de fin) en taille de caractère 10.

Les appels de notes dans le corps de l’article sont introduits avant le signe de ponctuation.

Les notes sont numérotées en continu et elles se limiteront à l’essentiel. Elles ne compteront qu’un paragraphe. À l’intérieur de la note de bas de page, le numéro de la note est suivi d’un espace.

Les références bibliographiques

Dans les notes de bas de page

Les références bibliographiques sont présentées en note de bas de page de la manière suivante :

Boehmer 1904, 3, p. 14 ; Bataillon 1991, III, p. 421 ; Schäfer 2014, III-A, pp. 181-182 ; Garbay-Velázquez inédite, pp. 126-127 ; Castro 2017, § 4-5.

  • pas de virgule entre le nom d’auteur et la date de publication ;

  • espace insécale entre les abréviations p./pp. /§ et le nombre qui suit ;

  • Les références successives sont séparées par des points-virgules.

Sources historiques :

Lors de la première référence à un fonds d’archives, signaler le nom de celui-ci en entier puis, entre parenthèses, l’acronyme. À partir de la seconde occurrence, l’acronyme suffit :

Archivo General de Simancas (AGS), Guerra antigua, leg. 102-24 ; AGS, Estado, lib. 154, fos 124 ro-124 vo.

Dans la section « Références bibliographiques » (à la fin de l’article)

À la fin de l’article, une section « Références bibliographiques » reprend l’ensemble des œuvres et articles cités, et uniquement ceux-ci, tous supports confondus.

Les entrées sont classées par ordre alphabétique puis, si un même auteur a publié différents travaux, par ordre chronologique.

Présentation

Pour un livre

Nom(s), Prénom(s), année de parution de l’édition citée, Titre de l’ouvrage en italiques, ville, éditeur [éventuellement entre crochets l’année de parution de la première édition], nombre de volumes ou de tomes.

Bataillon, Marcel, 1991, Érasme et l’Espagne, texte établi par Daniel Devoto, Genève, Droz [1937], 3 t.

S'il y a plusieurs auteurs, les noms sont séparés par un tiret semi-cadratin (–) :

Abranches Pinto, João do Amaral – Okamoto, Yoshitomo – Bernard, Henri, 1942, La première ambassade du Japon en Europe, 1582-1592. Première Partie : le traité du Père Frois, Tokyo, Université de Sophia.

Les noms des éditeurs ou des traducteurs sont indiqués après le mot titre en italique, avec le prénom et le nom en minuscules, suivis des mots ed./eds. ou trad./trads. entre parenthèses :

Loureiro, Rui, 2020, « Livros europeus para o Japão : Algumas notas sobre o “De missione legatorum Iaponensium” » (Macau, 1590) », Os Portugueses e a Ásia Marítima, Vítor Gaspar Rodrigues & Ana Paula Avelar (eds.), Lisbon, Academia de Marinha, pp. 239-250.

Pour un article de revue en version papier

Nom, Prénom en minuscules, « Titre de l’article entre guillemets », Titre du périodique en italique, numéro, pages.

Saïd, Edward, 1985, « An Ideology of Difference », Critical Inquiry, 12, pp. 38-58.

Pour un article dans un périodique en version électronique

  • Si l'article possède un DOI (digital object identifier) : Nom, prénom, année, « Titre de l’article entre guillemets », Titre du périodique en italique, volume, numéro, DOI : suivi du numéro de DOI précédé de https://0-doi-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/.
    Ex. : Castro Sánchez, Álvaro, 2017, « Construcción del discurso místico y plebeyización de la santidad en Lumbre del alma de Juan de Cazalla », Dossier thématique : Écrire sous la contrainte : mystiques, contemplatifs et le spectre du juge. Pratiques et stratégies de discours. Espagne, Portugal (XVe-XVIIIe s.), coord. par M.a Mar Cortés Timoner, Cahiers d’études des cultures ibériques et latino-américaines – CECIL, n3, DOI : https://0-doi-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/10.21409/c3_3.

  • Si l'article ne possède pas de DOI : Nom, prénom, année, « Titre de l’article entre guillemets », Titre du périodique en italique, volume, numéro, <url>, date de mise en ligne (si elle est disponible), consulté le jj/mm/aaaa.

Document annexe

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search