Navigation – Plan du site

AccueilA propos de la revueInstructions aux auteurs

Instructions aux auteurs

Recommendations to authors

Translittération des langues orientales

De l’arabe

Pour les ouvrages de linguistique

les voyelles longues sont translittérées avec des tirets suscrits : ā, ī, ū ;

les phonèmes emphatiques sont translittérés avec des points souscrits : ḍ, ḥ, ṣ, ṭ, ẓ ;

le jim est translittéré j ou ǧ ;

la hamza est notée en début de mot ;

les phonèmes spéciaux (interdentales, etc.) sont translittérés : ḏ, ṯ ḫ, ġ, š

Pour les autres disciplines

une translittération lisible par les non arabisants est adoptée :

les voyelles longues sont translittérées avec des tirets suscrits : ā, ī, ū ;

les phonèmes emphatiques sont translittérés avec des points souscrits : ḍ, ḥ, ṣ, ṭ, ẓ ;

le jim est translittéré j ou ǧ ;

la hamza n’est pas notée en début de mot ;

les phonèmes spéciaux (interdentales, etc.) sont translittérés : dh, th, kh, gh, sh,

le ʿayn est noté [ʿ]

Du persan

Les caractères additionnels du persan sont translittérés ainsi :

  • چ : č

  •  ﺧﻭﺍ: kh

  • ڎ : zh

  • les voyelles : e, ë, i,

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search