Navigation – Plan du site

AccueilNuméros154Résumés des conférencesHistoire et cultures de la Chine ...

Résumé

Programme de l’année 2021-2022 : Lecture suivie et commentée de l’histoire de l’empire Jin des Jurchen (Jinshi) : les règnes de Taizu et de Taizong (1115-1135).

Haut de page

Texte intégral

1Dans la continuité du travail entrepris depuis plusieurs années, nous avons poursuivi la traduction complète et commentée des « Annales » (Benji) de l’Histoire des Jin (Jinshi 金史). Cette lecture approfondie nous a permis de parcourir l’histoire de l’empereur Taizong, frère du fondateur de l’empire Wanyan Aguda 完顏阿骨打, soit de 1123 à 1135.

2Dans l’attente de pouvoir réaliser une traduction commentée et harmonisée de ces textes, nous reproduisons ici la traduction du texte, qui constitue en quelque sorte une édition partielle et provisoire du document final.

Jinshi 金史 (Histoire des Jin), chapitre 2 (suite)

1123

  • 1 L’anban bojilie (諳班勃極烈) est le prince nommé héritier du trône.
  • 2 Ang est le nom chinois de Wudubu, frère le plus jeune d’Aguda.

3La 7e année [de l’ère Tianfu 天輔] (1123), au premier mois, le jour dingsi, le roi des Xi 奚 chez les Liao 遼 Huilibao 回離保 usurpa [le trône et] se proclama empereur. Le jour jiazi, le commissaire impérial de Pingzhou 平州 chez les Liao, Shi Liai 立愛, se rendit. L’empereur ordonna d’amnistier exceptionnellement Pingzhou. Il ordonna aussi à l’anban bojilie1 : « Récemment j’ai envoyé Ang2 昂 pour déplacer les populations des tribus à l’est des collines, mais Ang s’est rebellé et a créé des troubles, au point que beaucoup se sont révoltés. Pour sa désobéissance et sa perte de crédit auprès des foules, il mérite d’être jugé avec la plus grande sévérité. Si quelque doute subsiste, qu’il soit enfermé et enchaîné en attendant [son jugement] ». Le jour gengwu, il ordonna au dutong de la capitale du Centre, Wolun 斡論 : « J’ai entendu dire que tu as stabilisé la population et que chacun vaque à ses fonctions. Je l’apprécie extrêmement. Huilibao a réuni des hommes à lui et s’est rebellé. Tu dois faire des plans pour que cela ne s’étende pas. » Le jour renshen, il ordonna de lancer un ultimatum à Huilibao. Le jour guiyou, suivant les paroles de Shi Liai il recueillit les tribus [de Huilibao]. Le jour jimao, un émissaire des Song vint discuter des territoires de Yanjing et de la capitale de l’Ouest. Les préfectures de Yi 宜, Jin 錦, Qian 乾, Xian 顯, Cheng 成, Chuan 川, Hao 豪 et Yi 懿 se rendirent. Le jour jiashen, l’empereur ordonna :

Les tribus de ces préfectures se sont ralliées depuis peu. Les cœurs des gens ne sont pas encore paisibles et les travaux des champs vont reprendre, il faut envoyer [des messagers] aux officiers qui contrôlent les soldats pour qu’ils ne laissent pas les officiers militaires perturber le peuple et ainsi nuire à l’agriculture.

4Au 2e mois, le jour yiyou, 1er jour du mois, on ordonna à Saba de lancer un ultimatum à Xingzhongfu 興中府 et la ville se rendit. Le commissaire impérial de Laizhou 來州 chez les Liao, Tian Hao 田顥, le préfet de Xizhou 隰州 Du Shihui 杜師回, le préfet de Qianzhou 遷州 Gao Yongfu 高永福 et le préfet de Runzhou 潤州 Zhang Cheng 張成 se rendirent. Le jour renchen, l’empereur ordonna à l’anban bojilie :

Les commanderies et districts sont désormais tous stabilisés, et ceux qui se sont enfuis sans se rallier ont été pardonnés. Il faut les avertir. Ces populations qui sont parties les unes après les autres n’ont pas quitté leur terre depuis longtemps. Comment n’auraient-elles pas de nostalgie ? Qu’on ordonne aux autorités locales de bien les traiter et de ne jamais les malmener. Ceux qui manqueraient de vêtement ou de nourriture devront être ravitaillés par l’État.

5Le jour guisi il ordonna : « Récemment encore, à cause du conflit, les péages et les gués des régions étaient fermés. Mais maintenant, le monde est une même famille. Si les interdictions continuent, ce n’est pas bon pour la population. Désormais la circulation avec Xianzhou 顯, Xianzhou 咸 et la capitale de l’Est doit être libre. Ceux qui entre temps y auront été faits prisonniers ou auront été vendus seront tous autorisés à se racheter et être affranchis. » Et il ordonna qu’on dépêche des coursiers pour annoncer ces choses. Xingzhong et Yizhou 宜州 se rebellèrent. L’émissaire des Song Zhao Liangsi 趙良嗣 arriva, proposant d’augmenter l’indemnité annuelle pour compenser l’impôt de Yan et de discuter de la détermination des frontières, de l’envoi d’émissaires pour les vœux de nouvel an et les anniversaires, de la création d’un marché frontalier et des perspectives concernant la capitale de l’ouest. Le jour guimao, Yinzhuge 銀朮哥 et Duola 鐸剌 allèrent chez les Song. Le jour yisi, l’empereur ordonna au dutong Gao 杲 : « Les gens capables parmi les populations ralliées, il faut les employer. » Le jour wushen, il ordonna que les fonctionnaires de Pingzhou et les émissaires Song procèdent au partage des six préfectures de Yanjing qui allaient être cédées. Le jour guichou, il y eut une grande amnistie. Ce mois-là, Pingzhou fut renommée capitale du Sud et Zhang Jue 張覺 en devint le vice-roi.

6Au 3e mois, le jour jiayin, 1er jour du mois, alors qu’on était sur le point d’exécuter Ang, Xibushi 習不失 intervint. L’empereur fit bastonner [Ang] de 70 coups et le fit enfermer à Taizhou 泰州. Le jour wuwu, le dutong Gao et d’autres dirent que Yelü Mazhe 耶律麻哲 avait dénoncé une rébellion de [Yelü] Yudu 余睹, Wushi 吳十 et Duola, et qu’il fallait rapidement régler leur sort. L’empereur convoqua Yudu et les autres, et leur dit calmement :

J’ai obtenu le monde (l’empire). Tous [les hommes] sont mes serviteurs et mettent un même cœur et une même force à l’achèvement de la grande œuvre méritoire, ce qui n’est certainement pas dans vos capacités. Or j’ai entendu dire que vous vouliez vous rebeller. Si c’est vrai, vous avez besoin de chevaux harnachés, de cuirasses et d’armement. Je vais tout vous donner, et je ne mange pas ma parole. Mais si je vous reprends, n’espérez pas échapper à la mort. Si au contraire vous voulez rester à mon service sans intention de trahir, je ne douterai pas de vous.

7Yudu et les autres tremblaient, incapables de répondre. L’empereur ordonna de bastonner Duola de 70 coups et de libérer les autres. Les émissaires de Song Lu Yi 盧益, Zhao Liangsi et Ma Hong 馬宏 arrivèrent, porteurs d’une lettre officielle.

8Au 4e mois, le jour dinghai, on envoya Wolu 斡魯 et Zongwang 宗望 attaquer le maître des Liao dans les monts Yinshan 陰山. Le jour renchen, on envoya une réponse aux Song. À peine les armées étaient-elles entrées dans Yan 燕, les soldats Liao avaient repris Fengshengzhou 奉聖州 et le linya 林牙 Dashi 大石 construisait une muraille à 25 km à l’est de Longmen 龍門. Entendant cela, le dutong Wolu envoya Zhaoli 照立, Loushi 婁室, Ma Heshang 馬和尚 et d’autres pour les attaquer. Dashi fut capturé vivant et toutes ses troupes se rendirent. Le jour guisi, l’empereur ordonna : « Désormais, comme les décisions militaires qui attendent la réponse de la cour sont toutes retardées, les affaires de cette région doivent être rapportées au bureau du dutong, et les autres seront tranchées par le secrétariat. » Le Khitan [Yelü] Jiujin 九斤 réunit des conjurés à Xingzhongfu et se rebella, mais il fut capturé et se suicida. On demanda à Xigunai 習古乃 et Poluhuo 婆盧火 de prendre la direction de l’armée Changshengjun (« Toujours victorieuse ») et de déplacer les familles riches et les artisans de Yanjing de Songtingguan 松亭關 à la capitale (Neidi 內地).

  • 3 Le Baishuipo est le lac Chagan nor, à 100 km au nord de Datong.

9Le jour jihai, l’empereur fit halte à Ruzhou 儒州. Wolu, Zongwang et les autres attaquèrent Helizhi 喝离質 du Liuyuansi 六院司 provisoire à Baishuipo3 白水濼 et ils le capturèrent. Quinze membres de sa famille, dont les princes de Qin 秦 et de Xu 許, se rendirent. Apprenant que le maître des Liao avait abandonné tout son ravitaillement à Qingzhong 青塚, l’empereur alla avec mille soldats vers Yingzhou 應州 et lança Zhaoli, Beida 背荅, Zongwang, Loushi et Yinzhuge à sa poursuite. Zongwang rejoignit le maître des Liao. Il le combattit et le défit. Il captura son fils, le prince de Zhao Xinilie 習泥, et mit la main sur le sceau de la transmission du pouvoir (傳國璽).

10Au 5e mois, le jour jiayin, le vice-roi de la capitale du Sud (Pingzhou) Zhang Jue fit sécession. Le jour bingyin, l’empereur fit halte à Yehuling 野狐嶺. Le jour jisi, il fit halte au lac Luolipo 落藜濼. Wolu et les autres amenèrent le prince de Zhao Xinilie, le linya Dashi, le gendre impérial Runu 乳奴 et d’autres, et présentèrent le sceau de la Nation (國璽) qu’ils avaient récupéré. Zongjuan 宗雋 vint en audience avec les fils du maître des Liao, le prince de Qin et le prince de Xu, ainsi que sa fille Aoye 奧野 qu’il avait fait prisonniers. Le général en chef des tribus Xi 奚, Talan 撻懶, attaqua (les ?) treize falaises (十三巖) contrôlées par les Sugu 速古, les Chuoli 啜里 et les Tieni 鐵尼, et les soumit. Il envoya encore le Xi Ma Heshang 馬和尚 attaquer et vaincre les Dalugu 達魯古 et toutes les tribus contrôlées par l’administration du Wuyuan (五院司)). [Ma Heshang] arrêta leur commissaire Yilie 乙列. Huilibao fut tué par ses hommes. Le jour xinsi, l’empereur ordonna de lancer un ultimatum aux fonctionnaires et au peuple de la capitale du Sud.

11Au 6e mois, le jour renwu, 1er jour du mois, l’empereur fit halte au Yuanyangpo. Ce jour-là, Dumu 闍母 vainquit Zhang Jue à Yingzhou 營州. Le jour bingshen, l’empereur tomba malade. S’apprêtant à retourner à la capitale Suprême, il nomma le yilai bojilie 移賚勃極烈 Zonghan 宗翰 dutong, assisté du hao bojilie 昊勃極烈 (lire : ze bojilie 昃勃極烈) Yu 昱 et du die bojilie 迭勃極烈 Wolu, et leur ordonna de cantonner leurs troupes à Yunzhong 雲中 pour garder la frontière. Le jour jiyou, faisant halte au relais du Wodushan 斡獨山, il fit appeler Wuqimai 吳乞買. Au 7e mois, le jour xinyou, il s’arrêta au Niushan 牛山. Zonghan retourna au front.

12Au 8e mois, le jour xinsi, il y eut une éclipse de soleil. Le jour yiwei, l’empereur fit halte au nord du Hunhe 渾河. L’anban bojilie Wuqimai, à la tête de la Maison impériale et de tous les fonctionnaires, vint le visiter. Le jour wushen, l’empereur mourut dans le campement à l’ouest du lac Budupo 部堵濼. Il avait 56 ans.

13Au 9e mois, le jour guichou, le cercueil arriva à la capitale Suprême. Le jour yimao, il fut enterré au sud-ouest du palais et l’on érigea [à cet endroit] la salle de l’Apaisement de l’esprit (寧神殿). Le jour bingchen, l’anban bojilie monta sur le trône. En Tianhui 3 (1125), au 3e mois, on lui offrit le nom posthume honorifique de Wuyuan huangdi 武元皇帝, et le nom de temple Taizu, et l’on édifia un temple des ancêtres annexe (原廟) à la capitale de l’Ouest. En Tianhui 13 (1135), au 2e mois, le jour xinyou, on le transféra au mausolée Heling 和陵 et l’on érigea la Stèle des mérites divin de la fondation de l’État (開天啟祚睿德神功之碑) à l’endroit où il avait stationné au sud des murailles de Yanjing. En Huangtong 4 (1144), le Heling fut renommé Ruiling 睿陵. Au 10e mois de Huangtong 5 (1145), le nom posthume fut augmenté en Yingqian xingyun Zhaode dinggong, Ruishen zhuangxiao Renming dasheng Wuyuan huangdi 應乾興運昭德定功睿神莊孝仁明大聖武元皇帝. Au 11e mois de l’année Zhenyuan 3 (1155), son tombeau fut transféré au Dafangshan 大房山, tout en conservant le nom de Ruiling.

14L’éloge dit :

Taizu aux plans et stratégies excellents avait l’esprit ouvert et il était magnanime. Il savait discerner les personnes pour bien les employer, et on entrait volontiers à son service. Shizu 世祖 (Helibo, père d’Aguda) avait la volonté secrète de prendre les Liao, qui, se transmettant d’aîné à cadet, parvint à Kangzong (Wuyashu) puis à Taizu. En quittant ce monde, [Shizu] recommanda Taizu à Muzong (Yingge, 5e fils de Jingzu), car telle était sa volonté constante. Dès que [Taizu] eut pris la capitale de l’Est (1116), il y abolit la loi des Liao, diminua les impôts et fit appliquer les règles de son pays. Lorsque le maître des Liao se fut enfui (1122), il reçut des Song le paiement mais leur donna les préfectures de You, Jin, Wu et Shuo, et il fixa la capitale du Sud à Pingzhou (1123). Les Song furent incapables de conserver Yan et Dai (1125). Le maître des Liao fut finalement capturé et le maître des Song fut arrêté (1126). Quoique ces mérites fussent accomplis sous l’ère Tianhui (1123-1135), si cette stratégie put être mise en application, c’est bien parce qu’elle trouve là son origine. Les Jin régnèrent 119 ans. Taizu en quelques années ne vit jamais sa stratégie prise en défaut, jamais l’avancée de ses troupes ne fut interrompue, il établit de façon ferme son pouvoir et le transmit à ses descendants. Oh, voilà qui est prestigieux !

Jinshi 金史 (Histoire des Jin), chapitre 3 金史第三卷

15Taizong, Tiyuan yingyun Shide zhaogong, Zhehui rensheng, Wenlie huangdi 體元應運世德昭功哲惠仁聖文烈皇帝, s’appelait Sheng 晟, originellement il s’appelait Wuqimai 吳乞買. Il était le 4e fils de Shizu (Helibo). Sa mère était Yijian huanghou 翼簡皇后, du clan Nalan 拏懶. Il était le frère cadet de Taizu par la même mère. Il naquit en Taikang 1 (1075) des Liao, une année yimao. Il était en fait fils adoptif de Muzong (Yingge, fils de Jingzu). Au 7e mois de la 1re année de l’ère Shouguo 收國 (1115) il fut nommé anban bojilie. Quand Taizu partait en campagne, [Wuqimai] gardait [le pays natal]. En Tianfu 5 (1121), [Taizu] lui dit :

Tu es mon frère cadet par notre mère, nous avons les mêmes droits. C’est pourquoi je te prends pour m’assister dans la gouvernance du pays. Quand quelqu’un enfreindra un commandement militaire, examine et vérifie sa culpabilité, puis punis-le comme il convient. Pour les autres affaires, quelle que soit leur importance, appuie-toi toujours sur nos règles traditionnelles.

16Au 6e mois de Tianfu 7 (1123), alors qu’il faisait halte au Yuanyangpo, Taizu tomba gravement malade. Arrivant au relais de Wodushan 斡獨山 il convoqua [Wuqimai] au campement et lui dit :

Désormais : le maître des Liao a perdu toutes ses armées et il s’est enfui à Xia. Les fonctionnaires Liao Telie 特列 (Yelü Dilie) et Yaoshe 遙設 (Yelü Yaoshe) ont pris son fils Yali 雅里 pour le mettre sur le trône. [J’ai alors] laissé Zonghan régler les affaires. Depuis longtemps je me déplace moi-même, et les résultats sont considérables. Les préfectures et tribus que j’ai obtenues, il faut prendre soin d’elles. Ainsi je peux rentrer à la capitale. Durant la 2e décade du 8e mois, j’arriverai à Chunzhou. Amenez les gens de notre famille pour qu’ils viennent m’accueillir. Le mieux est qu’ils viennent à la falaise du Léopardeau (Baoziya 豹子崖).

17Au 8e mois, le jour yiwei, on se réunit au nord du Hunhe 渾河. Le jour wushen, Taizu mourut.

18Au 9e mois, le jour yimao, il fut inhumé à l’ouest des murailles du Palais. Le guolun bojilie 國論勃極烈 Gao 杲, le prince de Yun 鄆王 Ang, Zongjun 宗峻 et Zonggan 宗幹, à la tête de la famille impériale, demandèrent [à Wuqimai] d’accepter le trône. Il n’accepta pas. Ils insistèrent. Il n’accepta toujours pas. Zonggan, accompagné de tous ses frères cadets, lui mit la robe rouge-terre et déposa le sceau [de la Nation] sur sa poitrine. Le jour bingchen, [Wuqimai] monta sur le trône. Le jour jiwei, il annonça [par un sacrifice] son avènement au Ciel et à la Terre. Le jour bingyin, il proclama une amnistie générale et changea l’an Tianfu 7 en Tianhui 1. Le jour guiyou, il fit distribuer du millet de Chunzhou pour sustenter les hommes qui s’étaient rendus et que l’on transférait à Shangjing. Le jour wuyin, il ordonna que tous les meng’an 猛安 livrent du millet pour le donner aux foyers nécessiteux du Neidi (la capitale). Dumu avec l’armée de la région sud défit Zhang Jue à Loufengkou 樓峰口.

19Au 10e mois, le jour renchen, l’empereur ordonna que soient donnés au dutong des deux régions Sud-Ouest et Nord-Ouest Zonghan 100 titres en blanc et lui dit : « Aujourd’hui je te confie les marches ; s’il faut absolument me soumettre une demande pour délivrer des promotions, je crains que l’on perde du temps. Tu agiras donc à ta convenance. » Le jour jihai, un moine du Qingyuansi 慶元寺 de la capitale Suprême lui offrit un os du Bouddha. Il refusa. Dumu et Zhang Jue livrèrent bataille au Tuershan 兔耳山. Dumu fut vaincu.

  • 4 Guihua, ancienne ville de Wuzhou, est actuellement Xuanhua 宣化.

20Au 11e mois, le jour renzi, l’empereur ordonna à Zongwang de juger Dumu [pour sa défaite] et de réprimer Zhang Jue avec ses troupes. Le jour renxu, il donna encore aux chefs militaires de la région de Shangjing Shigunai 實古迺, Poluhuo 婆盧火 et les autres, des titres en blanc et des tablettes d’argent. Le jour guihai, Zongwang partit de Guangning avec l’armée de Dumu et alla faire tomber les commanderies et districts de la côte. L’empereur ordonna de lancer un ultimatum à la capitale du Sud (Pingzhou) et de céder aux Song les deux préfectures de Wu 武 et Shuo 朔. Loushi prit les Xishan de Shuozhou et captura leur chef Zhao Gongzhi 趙公直. Les bojin 勃菫 Wolubie 斡魯別 et Bolasu 勃剌速 battirent et mirent en fuite les Tatars Blancs Yishi 乙室白荅 à Guihua 歸化4. Le jour jisi, on déporta les populations des quatre préfectures de Qianzhou, Runzhou, Laizhou et Xizhou à Shenzhou. Le jour gengwu, Zongwang et Zhang Jue livrèrent combat à l’est de la capitale du Sud et ce fut une grande défaite pour Zhang Jue qui s’enfuit chez les Song. Les gens de la ville arrêtèrent son père et ses deux fils et les amenèrent [aux Jin]. Ils furent tués dans le camp militaire. Le jour renshen, Zhang Zhongsi 張忠嗣 et Zhang Dungu 張敦固 se rendirent avec la ville. On envoya un émissaire avec Zhang Dungu pour lancer un ultimatum à la population, mais [Zhang Dungu] tua l’émissaire et se rebella à nouveau. Le jour jimao, l’empereur ordonna que les Jurchen qui s’étaient ralliés aux Liao puis avaient été faits prisonniers puissent tous se réinstaller là où ils le voulaient. Quant aux esclaves et aux hommes de corvée, même s’ils avaient d’abord déserté, s’ils se ralliaient ils seraient affranchis.

21Au 12e mois, le jour xinsi, on dispensa les gens du peuple d’intérêts sur leurs emprunts. L’empereur ordonna qu’au sud de Xianzhou 咸州 et au nord de Suzhou 蘇州 et Fuzhou 復州, la récolte étant mauvaise, on soit dispensé de la livraison de céréales qu’il aurait fallu faire à la garnison de la capitale du Sud. Le jour jiawu, l’empereur ordonna : « Récemment j’ai entendu dire que dans le peuple on manque de nourriture, au point que certains vendent même leurs fils. Qu’on laisse [les gens] les racheter en échange de leur travail. » Ce jour-là, le guolun bojilie Gao fut nommé anban bojilie, et Zonggan guolun bojilie. On envoya le bojin Li Jing 李靖 chez les Song pour annoncer le deuil.

1124

  • 5 La capitale du Sud est à ce moment Pingzhou (actuelle Lulong), prise au 11e mois 1123.

22La 2e année (Tianhui 2, 1124), au 1er mois, le jour gengxu, 1er jour du mois, Manduhe 謾都訶 fut nommé ashe bojilie 阿捨勃極烈 et conseiller aux affaires politiques (參議國政). Le jour renzi, l’empereur ordonna de récompenser Zongwang et ses officiers pour leurs mérites dans la prise de la capitale du Sud5 et il gracia Dumu. Le jour jiayin, il remit à Zongwang 50 titres en blanc (空名宣頭) et 10 tablettes d’argent. Le jour wuwu, il ordonna au bojin Wanyan Ashilai 完顏阿實賚 : « L’empereur défunt avait ordonné que l’État rachète les hommes de notre nom de famille qui s’étaient vendus ou donnés en gage comme otages. Or j’ai appris que certains n’avaient pas encore été rachetés. Cherche-les tous et rachète-les ». Le jour guihai, comme depuis plusieurs années la récolte avait été mauvaise, il ordonna de diminuer les taxes agricoles et commerciales de moitié. Le jour jiaxu, les dutong des régions Sud-Ouest et Nord-Ouest Zonghan et Zongwang demandèrent que les commanderies et districts du Shanxi ne fussent pas cédés aux Song. L’empereur répondit : « Ce serait enfreindre l’ordre de l’empereur défunt. Cédez-les vite ! ». Le pays de Xia apporta un mémoire pour se déclarer vassal et on leur donna le secteur du nord de Xiazhai 下寨 au sud des Yinshan, et celui des Yishi Yela 乙室耶剌 à l’ouest du lac Tulupo 吐祿濼. Le jour bingzi, on remit aux Song une lettre pour réclamer les prisonniers et les déserteurs. Le jour dingchou, on décida de créer des relais de poste tous les 50 lis, de la capitale jusqu’à la capitale du Sud.

23Au 2e mois, l’empereur décréta que ceux qui pilleraient les mausolées des Liao seraient condamnés à mort. Le jour gengyin, il ordonna de donner à Zonghan 700 chevaux, 1 000 dan de semences pour les champs et 7 000 dan de céréales (mi) pour venir en aide aux populations nouvellement ralliées. Le jour dingyou, il ordonna de muter le dubojin Wanyan Zhong 完顏忠 sur la rivière Subin 蘇瀕水. Le jour yisi, il ordonna que les fonctionnaires de la capitale du Sud, pour quelque affaire que ce soit, grande ou petite, l’exposent toujours d’abord au gouverneur militaire et qu’ils ne se permettent pas de la transmettre directement à la cour. Le jour bingwu, Zonghan demanda des renforts pour ses troupes. L’empereur ordonna qu’on sélectionne 5 000 soldats d’élite et qu’on les lui donne. Le jour dingwei, il ordonna à Zongwang de choisir parmi les fonctionnaires du vice-roi et des palais des hommes réputés pour leurs mérites et leur vertu, de noter leurs noms en vue de les employer, et d’en faire un rapport en indiquant leurs noms et leurs grades.

  • 6 Grand stratège, issu de la grande famille Liu des Liao, Liu Yanzong sera le grand conseiller milita (...)

24Au 3e mois, le jour jiyou, 1er jour du mois, l’empereur ordonna à Zongwang de distribuer aux généraux et officiers méritants l’argent et la soie du paiement annuel des Song. Le jour gengxu, le traître Huobodai 活孛帶 se rendit et l’empereur le gracia. Zongwang demanda de pouvoir sélectionner des fonctionnaires intègres pour rappeler les populations [des préfectures] de Qian, Run, Lai et Xi qui s’étaient réfugiées dans les villages fortifiés des montagnes, et cela lui fut accordé. Le jour jiwei, comme la population de la capitale du Sud se révoltait toujours, Zongwang demanda à pouvoir décider tous les plans d’attaque avec le contrôleur des affaires du secrétariat impérial (shumiyuan) Liu Yanzong 劉彥宗6. Liu Gongzhou 劉公冑 et Wang Yongfu 王永福, abondonnant leurs familles, passèrent par-dessus les murailles et vinrent se rendre. Gongzhou fut nommé préfet (尹) de Guangning, et Yongfu commissaire impérial de la garnison de Fengxianjun 奉先軍 (Xianzhou 顯州). Le jour xinwei, un émissaire du roi du pays de Xia Li Qianshun 李乾順 (r. 1086-1139) apporta un serment.

25Au [3e] mois intercalaire, le jour wuyin, 1er jour du mois, l’empereur accorda un décret en réponse au serment du pays de Xia. Le jour xinsi, il ordonna de créer des relais de poste entre Shangjing, Chun[zhou] et Tai[zhou]. Le jour jichou, les deux tribus des Wuhuli 烏虎里 et Diliedi 迪烈底 vinrent se rendre. Le jour bingwu, alors qu’il avait été convenu de céder les bourgs du Shanxi aux Song, cela fut annulé sur l’intervention de Zonghan. Le même mois, Xieye 斜野 (Wanyan Gao) attaqua le Yaonian 遙輦 Zhaoguya 昭古牙, le mit en fuite et captura sa femme, ses enfants et ses suivants ainsi que ses riches familles. Le bojin Hunchuo 渾啜 et les autres défirent le Xi 奚 Qiyan 七巖 et intégrèrent son peuple.

  • 7 Shigunai, chef militaire de la région, est habituellement appelé Xigunai 習古迺 dans le Jinshi qui (...)
  • 8 Le Jinshi (p. 1657 et 4073) précise que la capitale Suprême (Shangjing) des Jin, à 20 km au sud d (...)

26Au 4e mois, le jour jiyou, en vertu des mérites de Zonghan qui avait pris le contrôle de Xi Xia et défait Liao, l’empereur lui offrit dix chevaux, le laissant en choisir deux et distribuer les autres à ses maréchaux. Il fit ravitailler les populations des régions de Shangjing et du Nord-Ouest qui s’étaient rendues, ainsi que la population nouvellement déplacée à l’est des collines. Le jour wuwu, la ville nouvelle de Shangjing (上京新城) construite par Shigunai7 fut nommée préfecture de Huipingzhou 會平州8.

27Le jour yihai, l’empereur ordonna de racheter plus de 600 membres des foyers qui s’étaient vendus lors de leur récente déportation de Shangjing à Ningjiangzhou. Un émissaire des Song vint apporter les condoléances. Gaoshu 高术 et Pugu 僕古 en tant qu’ambassadeurs pour les souvenirs du défunt (遺留國信使), et Gao Xingfu 高興輔 et Liu Xingsi 劉興嗣 comme ambassadeurs pour l’annonce de l’avènement au trône, allèrent chez les Song.

  • 9 L’événement peut être mis en relation avec le problème des pirates jurchen qui selon le Koryǒ-sa, (...)

28Au 5e mois, le jour dingchou, 1er jour du mois, le gouverneur militaire de la capitale Suprême Shigunai vint en audience avec 22 sceaux et les tablettes d’argent qu’il avait récupérés. Le jour guiwei, l’empereur ordonna : « Parmi ceux qui se sont nouvellement ralliés, très nombreux sont ceux qui se plaignent. Maintenant le temps des moissons commence. Pour ceux qui ont perdu leur activité aux champs, il faut attendre la fin des activités agricoles pour les écouter et rendre la justice. » Le jour dinghai, le meng’an de la région de Posulu 婆速路 Pulugu 僕盧古 fut démis pour corruption et remplacé par le mouke 謀克 Xinilie. Le jour yisi, le gouverneur militaire de la région de Helan 曷懶路 Wanyan Hulagu 完顏忽剌古 et d’autres dirent : « Jusqu’à maintenant nous chassions des phoques (海狗), des faucons gerfauts (Falco rusticolus, 海東青) et des faucons pèlerins (Falco peregrinus, 鴉鶻) à Koryo, mais récemment, alors que nous étions partis avec deux embarcations, [les gens de Koryo] nous ont interceptés et attaqués avec 14 navires de guerre, ont tué tous les hommes des deux embarcations et ont pris leurs armes »9. L’empereur dit : « Il ne convient pas de lancer une guerre pour un incident mineur. Désormais, si ce n’est pas sur mon ordre, qu’on n’aille plus là-bas. »

29Dumu prit la capitale du Sud et tua le gouverneur militaire Zhang Dungu.

  • 10 Zongjun est le père de l’empereur Xizong des Jin.

30Au 7e mois, le jour renwu, le fils de l’empereur [Taizu] Zongjun 宗峻10 mourut. Le jour bingxu, on interdit les accompagnateurs inutiles [dans les ambassades] des émissaires étrangers (shijie 使介). Le jour renchen, Hushida 鶻實荅 dit : « Koryo a accueilli nos dissidents et accroît ses défenses frontalières. Ils ont sûrement des projets [hostiles]. » L’empereur dit : « S’ils accueillent nos dissidents et ne les renvoient pas, c’est leur tort. Dans les contacts avec eux, n’enfreignez aucunement les codes habituels. S’ils nous attaquent, mettez les troupes en ordre de bataille et traitez l’affaire avec eux. Celui qui osera les attaquer en premier, même s’il est vainqueur, sera puni. » Le jour yiwei, comme les Wuhu 烏虎部 et leurs campements se révoltaient, le wu 吳 (lire : 昃) bojilie Yu 昱 et d’autres allèrent les réprimer.

  • 11 Le district de Jinyuanxian est situé dans le secteur de la capitale du Centre des Liao.

31Au 8e mois, le jour yisi, 1er jour du mois, le bojin Wuzhuanai 烏爪乃 avec sa suite fut nommé émissaire pour les vœux d’anniversaire aux Song. Le jour dingsi, le meng’an des Saligai 撒离改部 Chusi 雛思 fut limogé pour corruption et remplacé par le Xi Jinjianu 金家奴. Le dutong des Six tribus 六部 Talan mit en fuite [Yaonian] Zhaoguya et tua ses généraux Heluzao 曷魯燥, Baisahe 白撒曷 et les autres. Il défit aussi les armées du Luotuoshan 駱駝山, de Jinyuan[xian] 金源11 et de Xingzhong[fu], et obtint leur reddition. L’empereur ordonna de lui donner dix tablettes d’argent.

32Au 10e mois, le jour jiachen, 1er jour du mois, un émissaire du pays de Xia apporta les remerciements pour le décret. Le jour wuwu, fête de Tianqingjie (天清節), les émissaires de Song et de Xia apportèrent les vœux. Le jour jiazi, l’empereur ordonna de prélever du millet de Ningjiangzhou pour ravitailler les populations de Taizhou touchées par les pluies diluviennes d’automne. Le Yaonian Zhaoguya vint se rendre avec ses troupes. Xingzhongfu se rendit. Le jour bingyin, l’empereur ordonna aux services compétents de transporter à Guangning 50 000 dan de millet (米) pour ravitailler les troupes qui occupaient la capitale du Sud et Runzhou. Il ordonna au chef de l’armée de la région Sud Dumu d’aller avec mille cuirassiers en renfort du bojin des Hesuguan 合蘇館 Wanyan Ashilai pour prévenir [une attaque] de Koryo. Le jour wuchen, le dutong par intérim des deux régions Sud-Ouest et Nord-Ouest Wolu dit : « Le xiangwen des Liao Tabuye 撻不野 s’est réfugié chez nous, disant que Yelü Dashi s’était proclamé roi, avait créé des administrations du Sud et du Nord et disposait de 10 000 chevaux de guerre. Moins de 4 000 foyers suivent encore le maître des Liao, avec plus de 10 000 fantassins et cavaliers. Il cherche à fuir vers Tiande 天德 et se trouve actuellement à Yudugu 余都谷. » L’empereur répondit : « Pour aller à la poursuite du maître des Liao, il faut discuter des modalités. Quant à frapper Dashi, attendons les rapports qui vont arriver. »

  • 12 Tout comme Han Qingmin mourut par fidélité aux Liao, son épouse mourut par fidélité à son mari. Pou (...)

33Au 11e mois, le jour guiwei, Dumu prit Yizhou 宜州 et le Chayashan 杈枒山, et il tua le commissaire impérial Han Qingmin 韓慶民12. Le jour guimao, l’empereur ordonna de donner 50 000 dan de millet à Talan et à Shigunai. Au 12e mois, le jour wushen, le bojin Gao Juqing 高居慶 et sa suite furent désignés pour souhaiter le Nouvel An aux Song.

1125

34La 3e année (Tianhui 3, 1125), au 1er mois, le jour guiyou, 1er jour du mois, les envoyés de Song et Xia apportèrent les vœux. Le jour wuzi, l’associé au contrôle des affaires du Xuanhuiyuan 宣徽院 Han Zizheng 韓資正 fut nommé ministre de gauche du secrétariat impérial et commissaire général de tous les campements. Le jour yiwei, un envoyé des Xia apporta des offrandes funéraires [pour Taizu] et des félicitations pour l’accession au trône. Un envoyé des Song apporta les félicitations pour l’accession au trône. Au 2e mois, le jour renxu, Loushi captura le maître des Liao à Yudugu. Le jour dingmao, on répartit le secteur de Manggecheng 厖葛城 entre les deux tribus des Wuhuli et des Diliedi qu’on déportait et les Khitan.

35Au 3e mois, le jour yihai, l’ashe bojilie Manduhe mourut. Le jour bingzi, on fit ravitailler les Xi et Khitan nouvellement ralliés. Le jour xinsi, on édifia la salle Qianyuandian 乾元殿, Wolu apporta le trésor (sceau) de la transmission du pouvoir. Mougeshi 謀葛失 vint se rallier, demandant à recevoir un sceau [de commandement]. Ce jour-là, l’empereur remit à Wanyan Loushi un certificat de fer (鐵券).

  • 13 Ce titre d’émissaire est inexistant ailleurs dans l’histoire chinoise.

36Au 4e mois, le jour renyin, 1er jour du mois, l’empereur ordonna de transférer le maître des Liao à la capitale. Le jour dingsi, le commandant de l’armée de la région Sud Chala 察剌 fut limogé pour faute. Au 5e mois, le jour jichou, Xiao Bajin 蕭八斤 vint offrir [à l’empereur] un jade précieux qu’il avait récupéré. Au 6e mois, le jour gengshen, comme on avait capturé le maître des Liao, on envoya Li Yonghe 李用和 et d’autres chez les Song en tant que « émissaire de bonne nouvelle » (告慶使)13.

37Au 7e mois, le jour renshen, l’empereur interdit que les fonctionnaires de la cour ou en-dehors de la cour, ou les membres de la famille impériale, imposent d’eux-mêmes des corvées au peuple. Le jour jimao, comme les vers à soie sauvages de Jinzhou 錦州 avaient fait des cocons, le gouverneur militaire de la capitale du Sud vint offrir de la soie faite avec ceux-ci. L’empereur ordonna de récompenser les chefs des fonctionnaires. Il ordonna aussi que les grandes familles n’achètent pas des pauvres pour en faire des esclaves. Si un achat a été fait de force, pour une personne on rendra quinze personnes. Si l’achat a été fait avec tromperie, pour une personne on rendra deux personnes. Et dans tous les cas, [l’acheteur] sera bastonné de 100 coups. Le jour jiashen, l’empereur ordonna à la capitale du Sud de recenser les chevaux d’élevage des hauts fonctionnaires et des personnes riches, et d’en prélever une certaine proportion pour les donner aux armées. Yelü Gu avec sa suite fut nommé émissaire des remerciements aux Song.

38Au 8e mois, le jour guimao, Wolu arriva à la capitale avec le maître des Liao. Le jour jiachen, on en fit l’annonce au temple de Taizu. Le jour bingwu, le maître des Liao Yanxi 延禧 parut en audience et fut réduit au rang de « roi de la côte » (海濱王). Le jour renzi, l’empereur ordonna aux services compétents de sélectionner des hommes habiles au tir, courageux et forts, pour se préparer à affronter les Song.

39Au 9e mois, le jour renwu, la préfecture de Guangningfu présenta à la cour une céréale exceptionnelle (嘉禾). Le jour guisi, le dubojin de la région de Baozhoulu 保州路 Jiagu Sahe 加古撒曷 fut condamné et exécuté, et il fut remplacé par le bojin Tudan Wulie 徒單烏烈.

40Au 10e mois, le jour jiachen, l’empereur ordonna aux généraux d’attaquer les Song. L’anban bojilie Gao cumulant la fonction de maréchal en chef et le yilai bojilie Zonghan cumulant celle de vice-maréchal de gauche à l’avant-garde, le commissaire militaire de région Wanyan Xiyin 完顏希尹 étant maréchal inspecteur militaire de droite, le général supérieur de la garde Jinwu de gauche Yelü Yudu maréchal directeur de droite de l’armée, depuis la capitale de l’Ouest ils entrèrent dans Taiyuan. Le chef militaire de la région de Liubulu 六部路 Talan fut nommé dutong de la région de Liubulu assisté de Xieye, Zongwang nommé dutong de Nanjinglu et assisté de Dumu, et le contrôleur des affaires du secrétariat impérial Liu Yanzong cumula la fonction de dutong de l’armée Han, entrèrent dans les Yanshan à partir de la capitale du Sud. L’empereur ordonna de construire un temple de Taizu à la capitale de l’Ouest. Il convoqua Yelu 耶魯 à la capitale pour que celui-ci y enseigne l’écriture jurchen. Le jour wushen, les services compétents annonçant que les fonctionnaires du commandant provisoire de l’armée de la région Sud Hushida pratiquaient la corruption, l’empereur ordonna une enquête. Le jour renzi, fête de Tianqingjie, les émissaires de Song et Xia vinrent apporter les vœux. Le jour dingsi, Dumu fut nommé dutong de la région de la capitale du Sud, assisté de Saohe 埽喝, et Zongwang contrôleur des opérations des deux armées de Dumu et de Liu Yanzong. Le jour renxu, l’empereur ordonna : « Cette année la récolte est abondante. Si on ne fait pas de réserves, comment préviendra-t-on des famines ? Qu’on verse 1 dan de millet par bœuf possédé et que chaque mouke construise un grenier pour stocker ces céréales. » Le général aux frontières de Yizhou 易州 chez les Song, Han Minyi 韓民毅, se rendit avec sa garnison. On le nomma à Yuzhou 蔚州.

41Au 11e mois, le jour gengchen, il ordonna qu’on annonce partout la rétrogradation du maître des Liao au titre de Roi de la côte. Le jour xinmao, le bureau du gouverneur militaire de la région Sud demanda qu’on interdise aux Khitan, Xi et Han de porter des armes. L’empereur ordonna qu’on ne l’interdise pas. Il nomma Zhang Zhongsi greffier provisoire des affaires du secrétariat militaire de la capitale du Sud.

  • 14 La version mandchoue du Liaoshi parle de 50 000 (sunja tumen) soldats.

42Au 12e mois, le jour gengzi, Zonghan prit Shuozhou 朔州. Le jour jiachen, les armées de Zongwang livrèrent sur la rivière Baihe un combat contre Guo Yaoshi 郭藥師, Zhang Qihui 張企徽 et Liu Shunren 劉舜仁, et ils leur infligèrent une sévère défaite. Puxian 蒲莧 vainquit l’armée Song à Gubeikou 古北口. Le jour bingwu, Guo Yaoshi se rendit et toutes les préfectures et districts de la région des Yanshan furent conquis. Le jour wushen, Zonghan prit Daizhou 代州. Le jour yimao, la préfecture de Zhongshan[fu] 中山 (Dingzhou 定州) se rendit. Le jour bingchen, Zongwang défit une armée de 5 00014 soldats Song à Zhending. Le jour wuwu, Zonghan encercla Taiyuan. Yelü Yudu défit les renforts Song venus du Hedong et du Shaanxi au nord de la rivière Fen 汾河. Le jour jiazi, Zongwang prit Xindefu 信德府 (Xingtai 邢台).

1126

  • 15 Taishang huangdi est le titre que prit Huizong au 12e mois 1125 quand il abdiqua en faveur de Qin (...)
  • 16 Le mandchou dit fils (jui) et non neveu.

43La 4e année (Tianhui 4, 1126), au printemps, au 1er mois, le jour dingmao, 1er jour du mois, l’empereur commença à tenir des audiences (朝日). Les serviteurs ralliés Guo Yaoshi et Dong Cai 董才 reçurent le nom de famille de Wanyan. Le jour wuchen, Zongbi 宗弼 prit Tangyin 湯陰, Da Gao 大㚖 attaqua et prit Xunzhou 濬州 (Damingfu 大名府), et Digubu 迪古補 prit Liyang 黎陽. Le jour jisi, les armées traversèrent le Fleuve. Le jour gengwu, on prit Huazhou 滑州. Zongbi envoya Wu Xiaomin 吳孝民 et ses hommes sur Kaifeng et demanda aux Song de récupérer les principaux chefs de Pingshan[jun] 平山 (Pingzhou) Tong Guan 童貫, Tan Zhen 譚稹, Zhan Du 詹度 et Zhang Jue. L’empereur retiré (太上皇帝)15 des Song s’enfuit [de Kaifeng]. Le jour guiyou, les armées assiégèrent Bian 汴 (Kaifeng). Le jour jiaxu, Li Zhuo 李梲 envoyé par les Song vint demander pardon pour leur faute et demanda qu’on recouvre de bonnes relations. Zongwang accepta que Song se réconcilie mais au prix de la livraison d’otages, de la cession des trois villes de garnison, de l’augmentation du paiement annuel et d’un serment écrit attestant une relation oncle-neveu (稱伯姪)16. Le jour wuyin, Song livra comme otages le prince de Kang Gou 康王構 (Gaozong) et le conseiller d’État Zhang Bangchang 張邦昌. Le jour xinsi, Song fit apporter un serment écrit et une carte, parlant de l’Empereur-neveu des Grands Song et de l’Empereur-oncle des Grand Jin. Le jour guiwei, les armées levèrent le siège.

44Au 2e mois, le jour dingyou, 1er jour du mois, de nuit, le général des Song Yao Pingzhong 姚平仲 avec 400 000 (?) soldats attaqua le campement de Zongwang mais ce fut un échec. Le jour jihai, on fit encore avancer les armées et on assiégea Bian. Yuwen Xuzhong 宇文虛中 envoyé par les Song apporta une lettre pour échanger comme otage le prince de Su 肅王 Shu 樞 contre le prince de Kang Gou. L’armée se retira. Le jour renzi, on donna à Song les préfectures de Hua 滑 et de Xun 濬. Zonghan pacifia la garnison de Weishengjun 威勝軍 et attaqua Longdefu 隆德府 (act. Changzhi 長治 au Shanxi). Le jour dingsi, alors que l’empereur faisait halte à Zezhou 澤州, les serviteurs du roi de la côte (Tianzuodi des Liao) accusèrent calomnieusement leur maître de vouloir s’évader. L’empereur ordonna que les meneurs fussent exécutés et les autres bastonnés.

45Au 3e mois, le jour guiwei, Yinshuke 銀术可 assiégea Taiyuan et Zonghan retourna à la capitale de l’Ouest. Au 4e mois, le jour guimao, Zongbi envoyé par Zongwang vint annoncer la victoire. Le jour yichou, Geng Shouzhong 耿守忠 et les autres remportèrent une grande victoire sur les soldats Song [de Huang Di 黄迪] à Xidugu 西都谷. Au 5e mois, Chong Shizhong 种師中 des Song partit avec ses soldats de Jingxing 井陘 (à l’ouest de Shijiazhuang). Le jour guiyou, Wanyan Huonü 完顏活女 le défit au col de Shaxiongling 殺熊嶺 et décapita Shizhong sur place. Ce jour-là, Balisu 拔离速 défit l’armée de Yao Gu 姚古 des Song à Longzhougu 隆州谷.

46Au 6e mois, le jour bingshen, 1er jour du mois, le roi de Koryo Wang Hae 王楷 fit apporter un mémoire dans lequel il reconnaissait sa vassalité. Le jour gengxu, Zongwang offrit trois éléphants qu’il avait obtenus. Le jour gengshen, Zongwang fut nommé vice-maréchal de droite.

47Au 7e mois, on envoya Gao Boshu 高伯淑 et sa suite annoncer à Koryo l’édit [qui réglait le protocole de la relation maître-serviteur entre Jin et Koryo]. Le jour renshen, on délivra une tablette d’or et on ordonna au bojin Da Gao de faire des huit meng’an de l’armée de Bohai qu’il dirigeait une myriade (萬戶). Le jour wuzi, comme le chef des Tiele 鐵勒 Duolila 奪离剌 n’avait pas suivi son frère aîné Kuiliben 夔里本 (Hulibao ?) dans sa sédition, l’empereur lui donna 11 chevaux, 100 porcs et cinq millions de sapèques. Xiao Zhonggong 蕭仲恭 revint de sa mission chez les Song et présenta la lettre enrobée de cire (蠟書) adressée par l’empereur des Song à Yelü Yudu, qu’il rapportait.

  • 17 Terre des ancêtres des Zhao. Elle avait été élevée au rang de préfecture de 1re classe (fu) par (...)

48Au 8e mois, le jour gengzi, l’empereur ordonna au vice-maréchal de gauche Zonghan et au vice-maréchal de droite Zongwang d’attaquer les Song. Quand Zhang Hao 張灝 des Song et ses troupes quittèrent Fenzhou, Balisu les attaqua et les mit en fuite. Liu Zhen 劉臻 sortit de Shouyang 壽陽 et Loushi le défit. Le jour gengxu, Zonghan partit de la capitale de l’Ouest. Le jour xinhai, Loushi défit l’armée de Zhang Hao dans le [district de] Wenshui 文水. Le jour guichou, Zongwang partit de Baozhou. Ce jour-là, Yelü Duo 耶律鐸 défit les Song à Xiongzhou 雄州 et Naye 那野 défit les soldats Song à Zhongshan[fu]17 (Dingzhou 定州).). Le jour jiayin, le district de Xincheng 新城 présenta un corbeau blanc. Le jour gengshen, [Peiman] Tunian 突撚 prit Xinle 新樂. Au 9e mois, le jour bingyin, Zonghan prit Taiyuan et fit prisonnier son commissaire militaire Zhang Xiaochun 張孝純. Hushahu 鶻沙虎 prit les districts de Pingyao 平遙, Lingshi 靈石, Xiaoyi 孝義 et Jiexiu 介休. Le jour jisi, la capitale du Sud fut renommée Pingzhou. Le jour xinwei, Zongwang battit l’armée de Chong Shimin 种師閔 des Song à Jingxing, prit la garnison de Tianweijun (cantonnée à Jingxing), prit Zhending et tua son gouverneur Li Miao 李邈. Au 10e mois, Loushi prit Fenzhou et la préfecture de Shizhou 石州 se rendit. Pucha 蒲察 prit Pingdingjun 平定軍 et Liaozhou se rendit. Le jour dingwei, en la fête de Tianqingjie, des émissaires de Koryo et de Xia vinrent apporter les félicitations. La capitale du Centre apporta une céréale excellente (嘉禾).

49Au 11e mois, le jour jiazi, Zonghan partit de Taiyuan pour foncer sur Bian. Le jour bingyin, Zongwang partit de Zhending vers Bian. Le jour wuchen, Zonghan mit en infériorité l’armée Weishengjun. Le jour guiyou, Salada 撒剌荅 prit Tianjingguan 天井關. Le jour yihai, Zonghan prit Longdefu. Huonü traversa le gué Mengjin 盟津. La capitale de l’Ouest, la garnison de Yong’anjun 永安軍 et Zhengzhou 鄭州 se rendirent. Le jour gengchen, Zonghan prit Zezhou. Les armées de Zongwang traversèrent le Fleuve. Les deux districts de Linhe 臨河 et Daming 大名, la garnison de Deqingjun 德清軍 et la préfecture de Kaidefu 開德府 furent prises. Le jour bingxu, on prit Huaizhou 懷州. Ce jour-là Zongwang arriva à Bian.

  • 18 C’est dans la résidence impériale de Qingcheng, à 2,5 km de Kaifeng, que Zonghan établit son campem (...)

50Au [11e] mois intercalaire, le jour renchen, 1er jour du mois, les Song envoyant des troupes pour contre-attaquer, Zongwang les attaqua et les défit. Le jour guisi, Zonghan arriva à Bian. Le jour bingchen, la ville de Bian tomba. Le jour gengshen, Gao Sui 高隨 fut nommé pour faire office d’émissaire pour les vœux d’anniversaire à Koryo. Le jour xinyou, le maître des Song, Huan 桓 (Qinzong), s’établit à Qingcheng 青城18.

51Au 12e mois, le jour guihai, le maître des Song, Huan, se rendit. Ce jour-là, il retourna à Bian. Le jour gengchen, l’empereur dit :

Quand je pense à mon pays, ses quatre frontières sont bien éloignées mais les armes ne se taisent pas, ses campagnes sont vastes mais les champs ne sont pas mis en valeur, la main d’œuvre est là mais les rémunérations et les rangs ne sont pas encore harmonisés ; les tributs des régions sont à peu près assurés mais les hôtelleries ne sont pas dignes. Tout cela se réglera en s’appuyant sur la force : du peuple, mais si on ne met pas l’accent sur les fonctions de chacun (本業) et que l’on ne contraint pas les oisifs, comment pourra-t-on satisfaire tout le monde du haut en bas de la société ? Il faut ordonner aux chefs des fonctionnaires locaux d’encourager les travaux agricoles.

1127

52La 5e année (Tianhui 5, 1127), au 1er mois, le jour xinmao, 1er jour du mois, les émissaires de Koryo et de Xia vinrent apporter les vœux. Le jour guisi, des émissaires envoyés par Zonghan et Zongwang apportèrent le mémoire de reddition des Song. Le jour yiwei, le contrôleur des affaires du secrétariat impérial Liu Yanzong apporta un mémoire dans lequel il demandait que fussent réintégrés dans leur statut les Zhao 趙氏, mais cela ne fut pas agréé. Le jour dingsi, un envoyé des Ouïghours 回鶻 [de Shazhou / Dunhuang] Heli kehan 喝里可汗 apporta le tribut.

53Au 2e mois, le jour bingyin, l’empereur ordonna de réduire au rang de roturiers les deux empereurs Song qui s’étaient rendus. Au 3e mois, le jour dingyou, le [ex-]premier ministre (太宰) [des Song] Zhang Bangchang fut installé empereur de Da Chu 大楚 et on céda des terres au pays de Xia.

54Au 4e mois, le jour yiyou, Shaanfu 陝府 fut vaincue et Guozhou 虢州 fut prise. Le jour bingxu, le dutong de Liubulu Talan fut nommé chef de gauche de l’armée du maréchal, et le dutong de la région sud Dumu directeur de gauche de l’armée du maréchal. Zonghan et Zongwang s’en retournèrent [vers le nord-est] avec les deux empereurs Song. Le jour jichou, l’empereur décréta : « Dans toutes les tribus des Hesuguan et parmi les populations récemment ralliées, tous ceux qui après le ralliement se sont mariés en portant le même nom de famille doivent se séparer. »

  • 19 Guidefu, actuelle Shangqiu au Henan, est située à 100 km à l’est de Zhengzhou.

55Au 5e mois, le jour gengyin, 1er jour du mois, chez les Song le prince de Kang Gou monta sur le trône à Guide[fu]19. Les Song tuèrent Zhang Bangchang. Loushi força à la reddition les villes de Hai 解, Jiang 絳, Ci 慈, Xi 隰, Shi 石, Hezhong 河中, Kelan 岢嵐, Ninghua 寧化, Baode 保德 et Huoshan 火山. Talan occupa (徇地) le Shandong et fit tomber Mizhou 密州. Dihu 迪虎 fit tomber Shanzhou 單州, et la garnison de Guangxinjun 廣信軍 (Baoding) se rendit.

56Au 6e mois, le jour gengshen, l’empereur ordonna :

Toute la région au nord de Fleuve est désormais sous contrôle, et je suis préoccupé pour sa population. Quand je vois les bourgs dévastés, je suis toujours pris de doutes et de crainte. J’ai donc donné l’ordre de rester sur nos positions. Car si nous attaquions tout de suite, les gens seraient bien pitoyables. Il convient de proclamer clairement nos raisons et de réunir [toutes les conditions] pour leur sécurité et leur intégrité. S’ils s’obstinent fermement, alors il faut les réprimer. Si dans les armées certains veulent tirer quelque intérêt du pillage des prisonniers ou se livrent à des violences gratuites, ils seront punis sans indulgence.

57Le jour gengchen, le vice-maréchal de droite Zongwang mourut. Le roi du pays de Han 漢國王 Zongjie 宗傑 mourut à sa suite.

58Au 7e mois, le jour jiawu, l’empereur donna à Zonghan l’ordre écrit de libérer tous les prisonniers sauf les rebelles et les traîtres. Comme le général aux frontières de Shizhou Wuhu 烏虎 avait abandonné la ville et entraîné son armée dans la destruction, il fut bastonné et son grade fut supprimé. Au 8e mois, le jour wuyin, pour la victoire sur les Song on envoya Yelü Jujin 耶律居謹 comme « émissaire d’annonce de bonne nouvelle » (宣慶使) à Koryo. Le jour bingxu, Zongfu 宗輔 fut nommé vice-maréchal de droite. L’empereur ordonna :

Dans les commanderies et districts du nord et de l’est du Fleuve, nombreux sont les fonctionnaires qui manquent. Il convient de créer des examens mandarinaux et de recruter des lettrés pour gérer les nouvelles populations. Que les jinshi du Sud et du Nord, chacun en fonction de ses compétences, les examinent.

59Au 9e mois, le jour dingwei, l’empereur ordonna : « Dans les régions du secteur de la capitale, pour tout bœuf de labour on livrera cinq boisseaux de millet afin d’anticiper une année de disette ». Le jour xinhai, il donna au directeur de l’armée de droite du maréchal Wanyan Xiyin et au wanhu Yinshuke un certificat leur demandant de ne poursuivre personne sauf ceux qui sortent de l’amnistie ordinaire. Dumu prit Hejian et infligea une sévère défaite à l’armée Song à Mozhou 莫州. Xiongzhou se rendit. Talan prit Qizhou 祁州. Yongningjun 永寧軍, Baozhou et Shun’anjun 順安軍 se rendirent.

60Au 10e mois, le jour dingmao, un émissaire de Huolasan 活剌散 kehan des Ouïghours de Shazhou (Dunhuang) apporta le tribut. Le jour xinwei, fête de Tianqingjie, des émissaires de Koryo et des Xia apportèrent les félicitations. Les deux empereurs Song furent transférés de Yan à la capitale du Centre.

61Au 12e mois, le jour bingyin, le vice-maréchal de droite Zongfu attaqua les Song et soumit les préfectures de Zizhou 淄州 et Qingzhou 青州 [au Shandong]. Le Wulinda 烏林荅 Taiyu 泰欲 défit le général des Song Li Cheng 李成 à Zizhou. Zhaozhou 趙州 se rendit. Aligua 阿里刮 prit Xunzhou, vainquit les soldats ennemis et prit Huazhou. Le jour yihai, le dutong de la région Sud-Ouest Wolu mourut. Le jour jimao, Saili 賽里 prit Ruzhou 汝州.

1128

62La 6e année (Tianhui 6, 1128), au 1er mois, le jour bingxu, 1er jour du mois, les émissaires de Koryo et de Xia apportèrent les vœux. Zongbi défit l’armée de Zheng Zongmeng 鄭宗孟 des Song à Qingzhou. Yinshuke prit Dengzhou. Samoulu 薩謀魯 entra dans Xiangyang. Balisu entra dans Junzhou. [Yelü] Mawu 馬五 prit Fangzhou 房州. Le jour guisi, on prit Qingzhou. Le jour guimao, Dumu prit Weizhou 濰州. Le jour dingwei, Digubu défit l’armée du général des Song Zhao Zifang 趙子昉. Salihe 撒离喝 battit l’armée Song sur le Fleuve. Le jour jiayin, alors que les soldats du général des Song Ma Kuo 馬括 faisaient halte à Le’an 樂安, Zongfu les attaqua et les battit. Entendant que le maître des Song était à Weiyang 維揚 (Yangzhou), il replia ses troupes en raison de la moisson. Zongbi battit l’armée Song sur le Fleuve.

63Au 2e mois, le jour yimao, 1er jour du mois, Balisu prit Tangzhou 唐州. Le jour guihai, il prit Caizhou 蔡州. Le jour jisi, Yila Gu 移剌古 battit l’armée du général Song Tai Zongjuan 臺宗雋 et les autres à Daming. Le jour gengwu, il défit à nouveau son armée et captura Tai Zongjuan et Song Zhong 宋忠. Le jour jiaxu, Balisu prit Chenzhou 陳州. Le jour guiwei, on prit Yingchangfu 穎昌府 (Xuchang 許昌 au Henan). Zhengzhou qui s’était rebellée et était passée aux Song fut reprise. Les populations de Luoyang, Xiangyang, Yingchang, Ru, Zheng, Jun, Fang, Tang, Deng, Chen, et Cai furent déportées au nord du Fleuve. Puis Zonghan envoya encore Loushi attaquer et prendre Tong 同, Hua 華, Jingzhao 京兆 et Fengxiang 鳳翔, et le commissaire aux finances et au transport (經制使) des Song Fu Liang 傅亮 fut arrêté. Alin 阿鄰 prit Hezhong et Wolu entra dans Fengxiang.

64Au 3e mois, le jour renchen, on ordonna au chef de l’armée du Sud Shigunai de recenser, pour en rendre compte à l’empereur, les tribus dirigées par le commissaire impérial Wanyan Shensi 完顏慎思 ainsi que les foyers non organisés en meng’an et mouke. Le jour jiyou, Talan prit Enzhou 恩州. Au 5e mois, le jour wuxu, Yisha Tugusi 移沙土古思 (Yesün Tegüs ?) vint se rallier avec sa tribu.

65Au 6e mois, le jour jiwei, l’empereur ordonna de recueillir les souvenirs des hauts-faits des ancêtres de la lignée. Talan envoya un détachement soumettre Cizhou 磁州 et Xindefu. Un brigand de Zhending s’étant proclamé maréchal et prince de Qin, Salihe le réprima.

66Au 7e mois, le jour yisi, un émissaire du maître des Song apporta un mémoire pour demander la paix, mais l’empereur fit avancer les troupes pour attaquer. Il fit transférer les deux roturiers des Song (les empereurs déchus) à la capitale Suprême.

67Au 8e mois, le jour yimao, Loushi défit les Song à Huazhou 華州 et Etela 訛特剌 vainquit l’ennemi sur la Weishui 渭水 et prit Xiagui 下邽. Le jour dingchou, les deux roturiers des Song parurent en vêtement de deuil dans le temple de Taizu puis ils furent reçus en audience dans la Qianyuandian. Le père reçut le titre de « duc du Crépuscule de la vertu » (昏德公) et le fils celui de « marquis du Crépuscule redoublé » (重昏侯). Ce jour-là, ils firent une offrande dans le temple de Taizu. L’empereur fit annoncer partout la continuation et les réformes des titres et des traitements des fonctionnaires des préfectures et des commanderies.

  • 20 Linzhen se trouve dans le secteur de Yan’an au Shaanxi.
  • 21 Act. Siping au Jilin.
  • 22 Puyang, actuelle Juancheng 鄄城 au Shandong.

68Au 9e mois, le jour xinchou, Shengguo 繩果 et les autres battirent les soldats Song à Pucheng. Le jour jiashen (?), on vainquit encore l’ennemi à Tongzhou 同州. Le jour yichou (?), on prit Danzhou 丹州. Au 10e mois, le jour bingyin, fête de Tianqingjie, les émissaires de Koryo et de Xia apportèrent les vœux. Le jour guiyou, le contrôleur des affaires du shumiyuan Liu Yanzong mourut. Le jour dingchou, Pucha et Loushi défirent les Song à Linzhen 臨真20. Le jour wuyin, le duc du Crépuscule de la vertu et le marquis du Crépuscule redoublé furent transférés à Hanzhou 韓州21. Le jour gengchen, Zonghan et Zongfu se réunirent à Pu 濮22 et se battirent contre les Song. Au 11e mois, le jour gengyin, Pucha et Loushi prirent Yan’anfu 延安府. Le jour renchen, on ravitailla Yilanlu 移懶路. Le jour yiwei, on prit Puzhou. La garnison de Suidejun se rendit. Loushi attaqua encore la garnison de Jinningjun 晉寧軍 (au Shaanxi) mais son chef Xu Huiyan 徐徽言 résista fermement et on ne put pas la prendre. Au 12e mois, le jour bingchen, Zongbi prit Kaidefu (près de Puyang). Le jour dingmao, Zongfu prit Damingfu. Hushahu défit les Song à Gong 鞏.

1129

  • 23 Parce que Loushi avait pris en otage son père et son fils.

69Au 2e mois, le jour wuchen, le commissaire à l’intégration (安撫使) de Linfulu chez les Song, She Keqiu 折可求, rendit les préfectures de Lin 麟, Fu 府 et Feng 豐23. Le jour jisi, Loushi, Saili, Hushahu et les autres vainquirent la garnison de Jinningjun et son chef Xu Huiyan résista dans la citadelle (子城). Le jour gengwu, il [tenta de] s’enfuir en perçant le siège avec ses troupes mais il fut capturé. On voulut l’obliger à se prosterner mais il ne se prosterna pas. Les soldats l’entourèrent et il ne bougea pas. On ordonna au général qui s’était rendu She Keqiu de le sommer de se rendre, mais pointant Keqiu du doigt il lui fit de violents reproches en l’insultant. Alors on le tua. Ses subordonnés Sun Ang 孫昂 et les soldats ne se soumirent pas non plus et furent tous tués. Le jour jiaxu, l’empereur interdit qu’on ramasse du bois au mausolée des Liao sur le Yiwulüshan.

70Au 3e mois, le jour jimao, 1er jour du mois, dans le soleil il eut un point noir. Le jour renyin, l’empereur ordonna que les hommes libres qui depuis le début de la guerre avaient été réduits en esclavage pussent être rachetés par leurs parents, leur conjoint ou leurs enfants. Le puye de gauche du secrétariat impérial Gao Zhen 高楨 fut limogé. Au 4e mois, Pucha et Loushi prirent les deux préfectures de Fuzhou 鄜州 et Fangzhou 坊州. Au 5e mois, Balisu et les autres attaquèrent le maître des Song à Yangzhou 揚州.

71Au 9e mois, le jour bingwu, 1er jour du mois, il y eut une éclipse de soleil. Le jour gengwu, Zongbi défit l’armée Song à Suiyang 睢陽. Le jour xinwei, la ville se rendit. Ce mois-là, Caozhou 曹州 se rendit.

72Au 10e mois, le jour bingzi, 1er jour du mois, Jingzhaofu 京兆府 (act. Xi’an) se rendit. Le jour dingchou, Gongzhou 鞏州 se rendit. Le jour gengyin, fête de Tianqingjie, les émissaires de Koryo et de Xia apportèrent les vœux. Le jour dingchou, Ali 阿里, Danghai 當海 et Da Gao défirent l’ennemi à Shouchun 壽春. Le jour jihai, le commissaire à l’intégration Ma Shiyuan 馬世元 livra sa ville. Le jour jiachen, Luzhou 廬州 se rendit. Au 11e mois, le jour gengxu, on déplaça le bureau du dutong des Hesuguan pour gouverner Ningzhou. Le jour yimao, un émissaire de Koryo apporta le tribut. Le jour bingchen, Zongbi prit Hezhou. Le jour renxu, Zongbi traversa le Yangtsé et défit l’armée du vice-maréchal des Song Du Chong 杜充 à Jiangning 江寧. Le jour dingmao, le gouverneur Chen Bangguang 陳邦光 rendit la ville. Au 12e mois, le jour bingxu, Zongbi prit Huzhou 湖州. Le jour dinghai, on prit Hangzhou. Ali et Puluhun 蒲盧渾 poursuivirent le maître des Song jusqu’à Mingzhou. Yuezhou 越州 se rendit. Da Gao battit le shumishi des Song Zhou Wang 周望 à Xiuzhou 秀州, et il battit l’armée Song au nord-est de Hangzhou. Le jour wuxu, Ali et Puluhun battirent l’armée Song à Dongguan 東關 puis ils traversèrent à gué le Cao’ejiang 曹娥江. Le jour renyin, l’armée Song fut battue à Gaoqiao 高橋. Le maître des Song s’enfuit par la mer.

1130

73La 8e année (Tianhui 8, 1130), au 1er mois, le jour jiachen, 1er jour du mois, les émissaires de Koryo et de Xia apportèrent le tribut. Le jour dingsi, le président du grand secrétariat et de la chancellerie Han Qixian fut nommé puye de gauche du grand secrétariat et shizhong. Le jour jiwei, Ali et Puluhun prirent Mingzhou 明州 et arrêtèrent le gouverneur Zhao Bo’e 趙伯諤. Le jour gengshen, l’empereur ordonna : « Les gens qui, voulant éviter les corvées, se sont vendus pour un prix réduit à des familles puissantes, qu’ils repartent tous dans leur lieu d’origine. » Alubu 阿魯補 et Xieliye 斜里也 prirent les préfectures de Taiping 太平, Shunchang 順昌 et Haozhou 濠州. Ce mois-là, le vice-maréchal des Song Du Chong se rendit avec ses troupes. Au 2e mois, le jour yihai, Zongbi revint de Hangzhou. Le jour gengyin, il prit Xiuzhou. Le jour wuxu, il prit Pingjiang. Bianjing étant en révolte, au 3e mois, le jour dingmao, Da Dili 大迪里 la reprit. Zongbi combattit Han Shizhong des Song à Zhenjiang 鎮江, mais il n’eut pas l’avantage. Au 4e mois, le jour bingshen, on livra de nouveau bataille à Jiangning 江寧, mais ce fut une défaite. Les armées traversèrent le fleuve Bleu. Ce jour-là, Alubu livra bataille à Tuogao 拓臯. Le jour jihai, Zhou Qi 周企 livra bataille à Shouchun, le jour xinchou, Loushi livra bataille à Chunhua 淳化, dans les deux cas ce fut la victoire. Lizhou 醴州 se rendit. Puis on prit Fenzhou 邠州.

74Au 5e mois, le jour guimao, l’empereur interdit les ordinations non officielles de bonzes et nonnes ainsi que les mariages entre garçons et filles de beaux-pères et belles-mères. Le jour wushen, l’empereur ordonna :

En ce qui concerne les armées de conscrits du Hebei et du Hedong, les gens de leurs familles qui se sont réfugiés au Henan, ont été capturés et réduits en esclavage, les fonctionnaires les rachèteront pour qu’ils retrouvent leur vie normale.

75Au 6e mois, le jour renshen, l’empereur ordonna d’envoyer dix personnes dont le gouverneur militaire Liao Yelü Helizhi 耶律曷禮質 et le commissaire impérial Xiao Bielila 蕭別离剌 administrer les préfectures et bourgs nouvellement ralliés. Le jour guiyou, il ordonna que la sixième fille du duc du Crépuscule de la vertu devienne épouse dans la famille impériale.

76Au 7e mois, le jour xinhai, l’empereur ordonna de donner cinquante cuirassiers aux mouke dirigés par le dutong de Taizhou Poluhuo. Il envoya en avant Loushi pour maintenir l’ordre au Shaanxi car les villes qui avaient été prises se révoltaient et n’étaient pas stables, et le chef des opérations Alubu avait demandé des troupes supplémentaires. Le commandement militaire réunit les généraux pour délibérer et ils dirent :

  • 24 Zongfu est le père de Shizong. Cela peut expliquer sa mise en valeur dans ce passage.

Le problème n’est pas la puissance de notre armée mais le soin insuffisant des populations. Si l’on peut vraiment trouver et députer quelqu’un qui ait assez d’autorité et de prestige et sache dispenser les faveurs et inspirer la crainte, [le problème] peut être résolu très rapidement. Si l’on envoyait le prince impérial et vice-maréchal de droite Zongfu24, cela conviendrait.

77Cela fut transmis à l’empereur qui décréta :

Par le passé, Loushi a toujours et partout obtenu des victoires. Mais alors que nous lui avons confié toute la conquête du Shaanxi, [l’opération] traîne et [le Shaanxi] n’est pas stabilisé. Serait-il fatigué de la guerre et prendrait-il seulement soin de lui-même ? Guan et Shaan sont des points stratégiques. Mettez-y toutes vos forces.

  • 25 Wuguocheng, ancienne Yuelijicheng 越里吉城 à partir de laquelle les Khitan contrôlaient les tribus Wu (...)

78Le jour dingmao, l’empereur alla aux bains chauds (溫湯) de la capitale de l’Est. Le duc du Crépuscule de la vertu et le marquis du Crépuscule redoublé furent transférés à Heligailu 鶻里改路25.

79Au 9e mois, le jour wushen, Liu Yu 劉豫 fut investi empereur de Da Qi 大齊 pour pratiquer de génération en génération les rites d’un fils [envers l’empereur des Jin], avec pour capitale Damingfu. Le jour xinyou, l’anban bojilie et maréchal en chef Gao (Xieye) mourut. Le jour guihai, Zongfu et les autres défirent l’armée de Zhang Jun 張浚 des Song à Fuping 富平. Yaozhou 耀州 se rendit. Le jour yichou, Fengxiangfu se rendit. Au 10e mois, le jour yihai, l’empereur revint de la capitale de l’Est. Un émissaire de l’empereur de Qi Liu Yu vint remercier pour l’investiture. Le jour jiashen, fête de Tianqingjie, des émissaires de Qi, de Koryo et de Xia apportèrent les vœux. Le Tieli 鐵驪 Tulila 突离剌 fut nommé président du Grand secrétariat et de la chancellerie. L’empereur décréta qu’on reconnaisse l’équivalence des rangs dans les décrets présentés par Liao et par Song.

80Au 11e mois, le jour jiachen, Zongfu prit Jingzhou 涇州. Le jour dingwei, Weizhou 渭州 se rendit. L’armée de Liu Ni 劉倪 des Song fut vaincue à Wating 瓦亭. Le jour wushen, Yuanzhou 原州 se rendit. Du côté des Song, le gouverneur militaire de la région de Jingyuanlu 涇原路 Zhang Zhongfu 張中孚 et le chef de la garnison de Zhenrongjun 鎮戎軍 Li Yanqi 李彥琦 se rendirent avec leurs troupes. [Yelü] Mawu et les autres battirent l’armée de Wu Jie 吳玠 des Song à Longzhou 隴州. Le jour gengxu, le commissaire impérial à la défense des frontières Wu Keshou 烏克壽 et les autres furent nommés émissaires pour l’anniversaire de l’empereur de Qi, Liu Yu. Le jour guihai, Zongfu fit un rapport sur la situation au Shaanxi et l’empereur ordonna de le récompenser.

81Au 12e mois, le jour dingchou, Wanyan Loushi mourut. Le jour yiyou, Zongfu battit l’armée de Liu Weifu 劉維輔 des Song. Le jour renchen, Xizhou 熈州 se rendit.

1131

82La 9e année (1131), au 1er mois, le jour jihai, 1er jour du mois, les émissaires de Qi, Koryo et Xia apportèrent les vœux. Le jour wushen, on ordonna de donner aux mouke de la région de Helanlu 曷懶路 les champs en friches situés à l’ouest de la Tumenshui 徒門水 et au nord des trois rivières Huntong 渾疃, Xingxian 星顯 et Chanchun 僝蠢. Le jour xinhai, Pucha Hubalu 蒲察鶻拔魯 et Wanyan Teli 完顏忒里 qui réprimaient Zhang Wandi 張萬敵 au lac Baimahu 白馬湖 furent capturés par l’ennemi. Le jour guichou, le conseiller du grand secrétariat et de la chancellerie Shi Li’ai fut nommé serviteur du palais, le contrôleur du secrétariat militaire Zhang Zhongsi 張忠嗣 fut nommé grand académicien de la salle Xuanzhengdian 宣政殿 et contrôleur des affaires du commissaire aux finances. Zongbi et Alubu prirent le contrôle des préfectures de Gong 鞏, Tao 洮, He 河, Lào 樂, Xining 西寧, Lan 蘭, Kuo 廓 et Jishi 積石. Les deux régions de Jingyuan 涇原 et Xihe 熈河 furent pacifiées.

83Au 4e mois, le jour jimao, l’empereur ordonna :

Les foyers récemment déplacés pour garder les frontières manquent de vêtements et de nourriture. Si certains ont placé en gage ou donné en otages leurs parents ou leurs esclaves, les fonctionnaires [doivent] les racheter. Si un foyer ne compte que deux ou trois personnes, les fonctionnaires le complèteront avec des esclaves pour arriver à quatre personnes. Quant à ceux qui manquent de bœufs de labour, on leur donnera des bœufs de l’État et on déléguera un fonctionnaire pour surveiller les travaux des champs. Si l’approvisionnement des foyers et des armées des frontières ne suit pas, on achètera du millet auprès de la population locale pour les ravitailler. Quant à ceux qui continuent d’être déplacés et se trouvent en chemin, qu’ils s’arrêtent provisoirement et fassent des semailles (zhongyi) là où ils sont. Qu’ils attendent la récolte pour repartir, et l’année prochaine au printemps ils arriveront au lieu qu’ils doivent garder.

84Au 5e mois, le jour bingwu, on envoya des émissaires dans toutes les régions pour encourager l’agriculture. Au 6e mois, le jour renchen, l’empereur donna au duc du Crépuscule de la vertu et au marquis du Crépuscule redoublé deux vêtements de dessus convenables. Au 8e mois, le jour xinsi, un envoyé du Ouïghour Weiyu 隈欲 apporta le tribut. Au 9e mois, le jour jiyou, les Ouïghours de Qoco (和州回鶻) amenèrent les hommes de Yelü Dashi Saba 撒八, Dili 迪里 et Tudie 突迭 qu’ils avaient capturés.

85Au 10e mois, le jour wuyin, fête de Tianqingjie, les émissaires de Qi, Koryo et Xia apportèrent le tribut. Salihe attaqua et prit Qingyang 慶陽 (au Gansu). Mu Wei 慕洧 livra Huanzhou 環州. Zongbi combattit Wu Jie des Song à Heshangyuan 和尚原 et fut vaincu. Au 11e mois, le jour jiwei, on déporta les parents éloignés de la famille Zhao à Shangjing. Le Shaanxi fut donné à Qi.

1132

86La 10e année (Tianhui 10, 1132), au 1er mois, le jour guisi, 1er jour du mois, les envoyés de Qi, Koryo et Xia apportèrent le tribut. Le jour jiyou, Qi remercia par un mémoire pour les terres qui lui ont été accordées. Le jour renzi, l’empereur décréta :

Autrefois les Liao distinguaient les clans nobles des clans du commun, ce qui entraînait des différences pour les taxes et les corvées. Tout doit être égalisé.

87Au 2e mois, le jour gengwu, on ravitailla les populations des meng’an qui gardaient les frontières dans la région de la capitale Suprême. Au 4e mois, le jour dingmao, l’empereur ordonna : « Les femmes libres qui ont épousé un esclave en connaissance de cause, qu’elles restent épouses. Mais pour celles qui ont été mariées sans connaître la situation, qu’elles puissent toutes décider de rester ou de partir. » Le yilai bojilie et vice-maréchal de gauche Zonghan vint en audience à la capitale. Le jour gengwu, le petit-fils de Taizu Dan fut nommé anban bojilie, le prince impérial Zongpan guolun hu bojilie, le guolun bojilie Zonggan guolun bojilie de gauche, le yilai bojilie et vice-maréchal de gauche Zonghan guolun bojilie de droite, et le vice-maréchal de droite Zongfu fut nommé vice-maréchal de gauche. Le jour gengyin, apprenant que les fleuves Yalu et Huntong connaissaient une crue soudaine, l’empereur ordonna de déplacer les foyers qui gardaient la frontière sur le Huntongjiang. Au [4e] mois intercalaire, le jour xinmao, l’empereur ordonna d’envoyer 13 personnes dont Hushahu sélectionner des hommes vigoureux de toutes les régions pour les incorporer dans l’armée. Au 7e mois, le jour jiawu, on ravitailla les foyers qui gardaient la frontière de Taizhou. L’empereur arriva à la capitale du Centre.

88Au 9e mois, le directeur de droite du maréchal Yelü Yudu, ayant monté un complot, s’enfuit. Quant à ses comparses, le gouverneur militaire de Yanjing Xiao Gaoliu 蕭高六 fut exécuté, et le commissaire impérial de Yuzhou 蔚州 Xiao Temouge 蕭特謀葛 se suicida.

89Au 10e mois, le jour renyin, fête de Tianqingjie, il y eut une grande amnistie. Les émissaires de Qi, Koryo et Xia apportèrent les vœux. L’empereur alla à Xingzhongfu. Un envoyé de Qi apporta la nouvelle du décès de la mère [de Liu Yu]. Au 11e mois, le jour guihai, Wu Liangmo 武良謨 fut nommé émissaire pour le rite funéraire à Qi. Le jour guiwei, Salihe demanda à prendre treize préfectures au sud de Jianmenguan (au Sichuan). Cela lui fut accordé. Le commissaire impérial des tribus Tugusi 土古厮 captura et décapita Yudu et ses fils, et fit envoyer leurs têtes à l’empereur.

90Au 12e mois, le jour gengzi, Salihe prit Jinzhou 金州. L’empereur revint de Xingzhongfu.

1133

  • 26 Raofengguan se trouve près d’Ankang au Shaanxi, sur la route du Sichuan. Xingyuanfu correspond à la (...)

91La 11e année (Tianhui 11, 1133), au 1er mois, le jour dingsi, 1er jour du mois, les émissaires de Qi, Koryo et Xia apportèrent les vœux. Le jour dingmao, Salihe défit Wu Jie 吳玠 à Raofengguan 饒峰關. Le jour wuchen, il prit Yangzhou 洋州. Le jour jiaxu, il entra dans Xingyuanfu 興元府26.

92Au 2e mois, le jour jihai, le bureau du maréchal dit : « J’ai reçu l’ordre de ravitailler l’armée mais je crains que les finances ne suivent pas. Je demande donc qu’en-dessous du rang de maréchal tous ceux qui reçoivent des émoluments mettent de l’argent pour contribuer à cette aide. » L’empereur répondit : « De quel droit un siège administratif disposant de réserves d’argent se sert-il chez ses subordonnés ? Tout doit être fourni par l’État. »

93Au 8e mois, le jour jiashen, Huanglongfu créa un bureau des taxes (錢帛司).). Le jour wuzi, Zhao E 趙㮙 accusa calomnieusement son père le duc du Crépuscule de la vertu de fomenter complot. E et son gendre Liu Wenyan 劉文彥 furent exécutés. Le jour wuxu, l’empereur dit : « Récemment, comme les troupes devaient être restructurées, j’avais ordonné au bureau du maréchal de choisir les officiers. Désormais, ceux-ci seront nommés par la cour. » Au 10e mois, le jour bingshen, fête de Tianqingjie, des émissaires de Qi, Koryo et Xia apportèrent les vœux. Au 11e mois, le jour bingyin, on ravitailla la région de Yilanlu. Zongbi prit Heshangyuan. Au 12e mois, le jour guiwei, on ravitailla la région de Helanlu.

1134

94La 12e année (Tianhui 12, 1134), au 1er mois, le jour xinhai, 1er jour du mois, les émissaires de Qi, Koryo et Xia apportèrent le tribut. Le jour jiazi, la première réforme des règlements fut achevée et l’empereur ordonna de la proclamer partout. Le jour bingyin, il alla à la capitale de l’Est. Au 2e mois, le jour dingyou, Salihe défit Wu Jie des Song à Guzhen 固鎮. Au 4e mois, l’empereur rentra de la capitale de l’Est.

95Au 6e mois, le jour jiawu, Alubu fut nommé directeur d’armée de droite du maréchal. Au 10e mois, le jour gengyin, fête de Tianqingjie, les émissaires de Qi, Koryo et Xia apportèrent les vœux.

1135

96La 13e année (Tianhui 13, 1135), au 1er mois, le jour bingwu, 1er jour du mois, il y eut une éclipse de soleil. Le jour jisi, l’empereur mourut dans le palais Mingdegong 明德宮, à l’âge de 61 ans. Le jour gengwu, l’anban bojilie devint empereur devant le cercueil. Au 3e mois, le jour gengchen, on donna [à l’empereur défunt] le titre honorifique posthume de Wenlie huangdi 文烈皇帝 et le nom de temple Taizong. Le jour yiyou, il fut inhumé dans le Heling 和陵. En Huantong 4 (1144), le nom fut changé en Gongling 恭陵. [En Huangtong] 5 (1145), son titre honorifique posthume fut augmenté en : Tiyuan yingyun, Shide zhaogong, Zhehui rensheng Wenlie huangdi 體元應運世德昭功哲惠仁聖文烈皇帝. En Zhenyuan 3 (1155), au 11e mois, le jour wushen, son tombeau fut transféré au Dafangshan et conserva le nom de Gongling.

97L’éloge dit :

Quand l’ère Tianfu fut mise en place, on n’eut pas le temps de s’occuper des rites et de la musique. Taizong confia la gestion de l’État à Xieye et Zonggan, et la direction des affaires militaires à Zonghan et Zongwang. Lorsque Liao et Song furent détruits, on s’occupa d’élaborer des règlements pour les rites, on s’adapta aux temps nouveaux. Pour faire perdurer les mérites militaires, on en fit le récit, et les règles de la gestion du pays furent fixées. Durant les treize ans du règne de Taizong, ni ses palais ni ses parcs ne furent embellis. Finalement, écoutant l’avis de ses grands ministres, Taizong transmit le pouvoir à Xizong, de sorte que l’héritage de Taizu ne s’écarta pas de la ligne directrice. On peut dire que quelque chose de très rare a été réalisé.

Haut de page

Notes

1 L’anban bojilie (諳班勃極烈) est le prince nommé héritier du trône.

2 Ang est le nom chinois de Wudubu, frère le plus jeune d’Aguda.

3 Le Baishuipo est le lac Chagan nor, à 100 km au nord de Datong.

4 Guihua, ancienne ville de Wuzhou, est actuellement Xuanhua 宣化.

5 La capitale du Sud est à ce moment Pingzhou (actuelle Lulong), prise au 11e mois 1123.

6 Grand stratège, issu de la grande famille Liu des Liao, Liu Yanzong sera le grand conseiller militaire de Zongwang.

7 Shigunai, chef militaire de la région, est habituellement appelé Xigunai 習古迺 dans le Jinshi qui lui consacre une biographie p. 1666.

8 Le Jinshi (p. 1657 et 4073) précise que la capitale Suprême (Shangjing) des Jin, à 20 km au sud de l’actuelle Harbin, a été édifiée sur le site de l’ancienne ville khitan de Zhoutecheng 周特城.

9 L’événement peut être mis en relation avec le problème des pirates jurchen qui selon le Koryǒ-sa, intervenaient sur les côtes de Corée, jusqu’au Japon.

10 Zongjun est le père de l’empereur Xizong des Jin.

11 Le district de Jinyuanxian est situé dans le secteur de la capitale du Centre des Liao.

12 Tout comme Han Qingmin mourut par fidélité aux Liao, son épouse mourut par fidélité à son mari. Pour ne pas être livrée aux officiers des Jin qui l’avaient tué, elle se suicida. Quelques décennies plus tard, Shizong des Jin lui-même fit l’éloge de sa vertu : 如此節操, 可謂難矣 (Jinshi, j. 130, p. 6807).

13 Ce titre d’émissaire est inexistant ailleurs dans l’histoire chinoise.

14 La version mandchoue du Liaoshi parle de 50 000 (sunja tumen) soldats.

15 Taishang huangdi est le titre que prit Huizong au 12e mois 1125 quand il abdiqua en faveur de Qinzong.

16 Le mandchou dit fils (jui) et non neveu.

17 Terre des ancêtres des Zhao. Elle avait été élevée au rang de préfecture de 1re classe (fu) par Huizong.

18 C’est dans la résidence impériale de Qingcheng, à 2,5 km de Kaifeng, que Zonghan établit son campement quinze jours plus tard.

19 Guidefu, actuelle Shangqiu au Henan, est située à 100 km à l’est de Zhengzhou.

20 Linzhen se trouve dans le secteur de Yan’an au Shaanxi.

21 Act. Siping au Jilin.

22 Puyang, actuelle Juancheng 鄄城 au Shandong.

23 Parce que Loushi avait pris en otage son père et son fils.

24 Zongfu est le père de Shizong. Cela peut expliquer sa mise en valeur dans ce passage.

25 Wuguocheng, ancienne Yuelijicheng 越里吉城 à partir de laquelle les Khitan contrôlaient les tribus Wuguo était située au confluent de la Sungari de l’Amour, au nord-ouest de l’actuel Yilanzhen 依蘭镇 et à mille lis au nord-est du « Pavillon occidental » (西樓) des Jin.

26 Raofengguan se trouve près d’Ankang au Shaanxi, sur la route du Sichuan. Xingyuanfu correspond à la ville de Hanzhong, dans le Sud de la même région.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre Marsone, « Histoire et cultures de la Chine (Xe-XIVe s.) »Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques, 154 | 2023, 449-470.

Référence électronique

Pierre Marsone, « Histoire et cultures de la Chine (Xe-XIVe s.) »Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques [En ligne], 154 | 2023, mis en ligne le 22 juin 2023, consulté le 22 mai 2024. URL : http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ashp/6566 ; DOI : https://0-doi-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/10.4000/ashp.6566

Haut de page

Auteur

Pierre Marsone

Directeur d’études, École pratique des hautes études-PSL — section des Sciences historiques et philologiques

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search