Navigation – Plan du site

AccueilNuméros154Résumés des conférencesHistoire des spectacles à l’époqu...

Résumés des conférences

Histoire des spectacles à l’époque contemporaine

Jean-Claude Yon
p. 303-304

Résumé

Programme de l’année 2021-2022 : Histoire culturelle des spectacles au XIXe siècle.

Haut de page

Texte intégral

1C’est avec un plaisir manifeste que le groupe s’est retrouvé en « présentiel » en octobre 2021, après deux années perturbées par la crise sanitaire (laquelle n’avait toutefois pas brisé l’élan du séminaire grâce au recours au « distanciel »). Comme l’usage s’en est désormais établi, les premières séances ont été consacrées à un thème particulier qui a permis de rappeler et de préciser le contexte dans lequel se déroule l’activité théâtrale au xixe siècle. Cette année, Jean-Claude Yon a choisi de parler des relations entre spectacles et presse. Il a d’abord évoqué la place des spectacles dans les journaux en accordant une attention particulière aux critiques. Il a ensuite parlé de la presse dans le répertoire théâtral en s’appuyant sur plusieurs pièces : Le Charlatanisme (1825) de Scribe et Mazères, L’École des journalistes (1839) de Delphine de Girardin, Les Effrontés (1861) d’Émile Augier, Cabotins ! (1894) d’Édouard Pailleron, Le Passe-Partout (1908) de Georges Thurner et Les Deux Canards (1913) de Tristan Bernard et Alfred Athis. Une comparaison a été établie avec deux pièces allemandes : Die Journalisten (1852) de Gustav Freytag et Fink und Fliederbursch (1917) d’Arthur Schnitzler. L’analyse a ensuite porté sur toutes les formes de presse de spectacle, avant que le genre de la revue – qui a pour objet l’évocation comique de l’actualité sur scène – ne soit étudié en détail. Nourris de nombreux articles de presse et extraits de pièces, ce vaste cours introductif a permis de réfléchir aux différentes façons d’utiliser les sources de presse, lesquelles constituent le type de documents le plus sollicité au sein du séminaire.

2L’intérêt pour Illusions perdues de Balzac, suscité par diverses adaptations tant au cinéma qu’au théâtre, a conduit à prolonger le cours introductif par l’étude de la place du théâtre dans ce roman tandis que la récente entrée dans les collections publiques du manuscrit de l’adaptation théâtrale de Germinal par Zola lui-même a conduit à s’intéresser à cette adaptation et à la manière dont l’écrivain a utilisé la presse pour lutter contre la censure dramatique qui avait interdit sa pièce. C’est après ce détour par ces deux grandes figures littéraires que le séminaire a repris le fil du thème de recherche en cours, à savoir l’histoire de l’opérette en France des années 1850 aux lendemains de la Première Guerre mondiale. L’étude détaillée de la carrière de Claude Terrasse a été poursuivie et a occupé tout le restant de l’année académique. C’est en 1911, avec Pantagruel, « opéra héroïco-comique » créé au Grand-Théâtre de Lyon, que l’étude reprend. Les Transatlantiques, comédie musicale créée la même année, est l’occasion de présenter le Théâtre Apollo, si important pour l’opérette à la Belle Epoque et rendu exceptionnel par son « basculo », à savoir le système qui permettait au parterre de basculer pour se transformer en piste de danse. Les liens de Terrasse avec différents music-halls (Folies-Bergère, La Cigale) ont aidé à mieux comprendre le paysage théâtral parisien. De même, la création de L’Amour patriote en 1913 au casino de Royan a conduit à étudier cet établissement important qui témoigne du rôle désormais notable joué par les stations balnéaires et thermales dans l’économie des spectacles au tournant des xixe et xxe siècles.

3L’année s’est terminée en revenant sur les quatre conférences données en février 2022 par Carlotta Sorba, professeure d’histoire de l’Europe contemporaine à l’université de Padoue, comme directrice d’études invitée. Son cycle, intitulé « Spectacles, société et politique dans l’Italie du xixe siècle » a décliné quatre thématiques : « la manie de bâtir des théâtres », espaces théâtraux et société italienne dans la première moitié du xixe siècle ; nouveautés et répertoire sur les scènes d’opéra (1820-1880) ; opéra et politique dans l’Italie du Risorgimento, une question controversée ; entre loges et parterre, espaces et expériences des femmes dans la première moitié du xixe siècle. Ce cycle, qui a été suivi avec un très vif intérêt par tout le groupe, a ouvert de très nombreuses pistes de réflexion que Jean-Claude Yon a repris systématiquement en montrant comment ce qu’avait évoqué Carlotta Sorba pour l’Italie se rapprochait ou s’éloignait de ce qui se passait en France à la même période. Ce travail de comparaison s’est révélé très fructueux. Autre tradition désormais bien établie, la sortie de fin d’année académique a eu lieu le 16 juin et a consisté en la visite de l’exposition « Héroïnes romantiques » au musée de la Vie romantique. Jean-Claude Yon a commenté les nombreuses représentations d’artistes liées au spectacle présentes dans l’exposition.

4Cette année encore, la variété des thèmes abordés tant lors du cours introductif que dans l’exploration de la carrière de Claude Terrasse ont permis de pratiquer une histoire « totale » des spectacles. Des extraits musicaux et des documents iconographiques ont complété les textes (eux-mêmes de différents types) proposés à l’analyse. La composition variée du groupe réuni autour de Jean-Claude Yon (étudiants en master, doctorants, auditeurs) est à l’évidence un atout car les documents étudiés chaque semaine font l’objet de commentaires d’une grande diversité. Cette dynamique d’échange, propre à l’EPHE, s’affirme au fil des ans comme une grande richesse qui est très précieuse pour approfondir l’appréhension de l’histoire des spectacles.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Claude Yon, « Histoire des spectacles à l’époque contemporaine »Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques, 154 | 2023, 303-304.

Référence électronique

Jean-Claude Yon, « Histoire des spectacles à l’époque contemporaine »Annuaire de l'École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques [En ligne], 154 | 2023, mis en ligne le 22 juin 2023, consulté le 19 mai 2024. URL : http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/ashp/6339 ; DOI : https://0-doi-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/10.4000/ashp.6339

Haut de page

Auteur

Jean-Claude Yon

Directeur d'études, École pratique des hautes études-PSL — section des Sciences historiques et philologiques

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search