Navigation – Plan du site

AccueilRégionsCentre-Val de Loire199841 – Loir-et-CherBlois – Rocade nord, les Guignières

1998
41 – Loir-et-Cher

Blois – Rocade nord, les Guignières

Fouille nécessitée par l’urgence absolue (1998)
Responsable d’opération : Thibaud Guiot

Entrées d’index

Année de l'opération :

1998

Numéro d’opération :

067788

Nature de l'opération :

fouille préventive
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Afan

Texte intégral

1L’évaluation archéologique réalisée dans le cadre du projet de construction de la Rocade Nord de Blois (liaison entre le péage de l’autoroute A10 et la route de Vendôme), a conduit à identifier deux sites antiques, l’un sur la commune de Blois, au lieu-dit des Guignières, et l’autre sur la commune de Villebarou, au lieu-dit des Mardeaux.

2Le site des Guignières, localisé sur les plateaux du terroir de la Petite Beauce, bénéficie d’une situation topographique favorable pour l’implantation d’une exploitation rurale à vocation agraire ou pastorale. La fouille s’est déroulée durant deux mois sur l’aire d’extension des décapages, autour des zones ouvertes lors de la phase d’évaluation. Elle a permis d’identifier un nombre important d’aménagements excavés ; il s’agit essentiellement de fossés, fosses et trous de poteau. Ont également été mis au jour des « fonds de cabanes » excavés et une cave, de plan rectangulaire (8 m2 d’emprise), qui a conservé son escalier d’accès. Le mobilier est notamment constitué de céramiques, d’objets en fer et de quelques monnaies.

3L’occupation est attestée du début du ier s. apr J.-C. à la fin du iiie s. et semble s’étendre au-delà de la zone de fouille. Les données recueillies permettent d’identifier un établissement rural de type « villa », qui se développe jusque vers le milieu du iie s. et qui s’intercale entre une occupation précoce au ier s. et une occupation plus tardive, à la fin du iiie s. ou au début du ive s. (la répartition sur la surface fouillée des éléments représentatifs de ces deux phases extrêmes est réduite).

4Seule la cave semble indiquer la proximité de la partie résidentielle de l’établissement ; le reste des aménagements correspond plutôt à des secteurs d’activités agricoles. L’extension et les limites du site des Guignières se poursuivent au-delà de la zone de fouille et des limites d’emprises du projet ; elles sont pressenties dans la parcelle cultivée voisine.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Thibaud Guiot, « Blois – Rocade nord, les Guignières » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Centre-Val de Loire, mis en ligne le 12 mars 2015, consulté le 15 juin 2024. URL : http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/adlfi/14197 ; DOI : https://0-doi-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/10.4000/adlfi.14197

Haut de page

Auteur

Thibaud Guiot

Afan

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Thibaud Guiot

Afan

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search