Navigation – Plan du site

AccueilRégionsCentre-Val de Loire199828 – Eure-et-LoirAllaines – Liaison RN 154 - A10

1998
28 – Eure-et-Loir

Allaines – Liaison RN 154 - A10

Fouille préventive (1998)
Responsable d’opération : Hervé Selles

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Afan

Texte intégral

1Depuis les années 1970, les prospections aériennes ont largement contribué à mettre en évidence le passé romain d’Allaines plus particulièrement de son environnement immédiat : les villae et substructions ponctuelles dessinent un maillage dense autour du village. Un théâtre romain, près du hameau de Marray (commune de Guilleville) situé à 3 km au nord-ouest d’Allaines est probablement en relation avec l’agglomération secondaire.

2En fonction des résultats du diagnostic, quatre zones d’observation ont été ouvertes sur un étroit tracé de 15 m de largeur. Une zone de 1 700 m2 a permis d’étudier un habitat ouvert couvrant la transition, Hallstatt final-Tène ancienne. Il comporte au minimum deux bâtiments (un linéaire et un circulaire) et deux greniers sur poteaux. Cet habitat succède à une occupation plus ancienne datée du Hallstatt moyen caractérisée uniquement par une grande fosse.

3Quelques témoins mobiliers du Néolithique final ont été mis en évidence sur une seconde zone, de 3 500 m2, qui recoupe la voie d’Ablis. Autour de cette voie, l’occupation débute à La Tène D. Elle est limitée par deux fossés perpendiculaires appartenant à un vaste enclos quadrangulaire. Les témoins les plus anciens sont diversifiés, ils associent des groupes dispersés de sépultures et des vestiges certainement domestiques (fosses-dépotoirs). L’utilisation funéraire du secteur ne se poursuit pas à La Tène D2 ni à la période gallo-romaine précoce. Les nombreuses fosses dépotoirs et constructions sur poteaux évoquent un secteur domestique bien qu’aucun habitat caractéristique n’ait été mis en évidence. Ce type d’occupation s’interrompt au milieu du ier s. Les témoins postérieurs marquent une poursuite de l’occupation sous une forme différente même si les fossés qui limitent l’occupation restent entretenus. Un petit enclos quadrangulaire occupe une partie de l’espace. Il borde un four à chaux de 2,8 m de diamètre, conservé sur près de 3 m de profondeur.

4À l’extrême est, une petite zone de 700 m2 a permis d’étudier la voie antique appelée « Chemin de Paris ». La chaussée est mal conservée. Il ne subsiste qu’un blocage irrégulier large de 8 m au maximum. Les fossés qui la bordent sont réguliers. D’après la carte IGN, le troisième fossé décalé vers l’est pourrait être le témoin d’un déplacement de la voie.

5À partir du milieu du ier s. un nouveau quartier d’habitat, étudié sur 3 800 m2, se développe le long de la voie vers Chartres. Il est régi par un plan d’urbanisme qui définit des rues secondaires parallèles séparées de 30 pieds et une division interne des îlots en parcelles. Les habitats qui s’y développent sont modestes et souvent mononucléaires. L’unité de base comporte systématiquement une cave de petite dimension et quelquefois un foyer aménagé à même le sol. La fouille a mis en évidence, en périphérie des groupes, de petites excavations peu profondes, qui pourraient être des silos destinés à conserver des légumes. Aucun indice d’activité artisanale n’a été mis en évidence par la fouille dans ce quartier. Le grand nombre de meules ou de fragments de meules mis au jour sur ce quartier d’habitat n’ont certainement qu’une fonction domestique.

6L’occupation de ce quartier urbain ne se prolonge pas au Bas-Empire (unique tesson de sigillée d’Argonne collecté lors du décapage). C’est dans le courant du iiie s. qu’intervient le comblement des principales caves. Aucune occupation médiévale ou moderne n’a été décelée dans l’emprise de la fouille.

Fig. 1 – Plan du quartier gallo-romain

Fig. 1 – Plan du quartier gallo-romain
Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Plan du quartier gallo-romain
URL http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/adlfi/docannexe/image/13945/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 412k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Hervé Selles, « Allaines – Liaison RN 154 - A10 » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Centre-Val de Loire, mis en ligne le 23 janvier 2015, consulté le 17 juin 2024. URL : http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/adlfi/13945 ; DOI : https://0-doi-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/10.4000/adlfi.13945

Haut de page

Auteur

Hervé Selles

Afan

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Hervé Selles

Afan

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search