Navigation – Plan du site

AccueilNuméros21-1Éditorial

Éditorial

Marianne Cerf, Justine Forrierre, Yvon Haradji, Nadia Heddad et Alexandre Morais

Texte intégral

1Ce numéro d’avril 2024 est volumineux, signe de la vitalité des travaux théoriques et méthodologiques touchant à l’activité finalisée. Comme vous pouvez le constater, il est aussi mis en ligne sur un site qui présente la revue à la fois en français et en anglais, ouvrant la voie à de nouvelles perspectives d’indexation dans les bases de données, en particulier Scopus. Signalons également la prochaine journée d’étude de la revue, qui aura lieu le 26 septembre 2024 et qui portera sur la thématique : « Nouveaux enjeux, nouvelles pratiques pour former au travail par la simulation ». L’annonce de la journée est sur le site et le programme sera disponible avant l’été. Nous espérons qu’il intéressera de nombreuses personnes et que la journée sera un moment riche de rencontres et de débats !

2Vous trouverez dans ce numéro 9 articles en varia. Certains illustrent particulièrement la façon dont des acteurs mobilisent différentes ressources matérielles, interactionnelles et sociales, cognitives pour s’adapter et faire face à des situations peu cadrées et/ou inédites. Ainsi un premier article proposé par Jean-Luc Denny et Louis Durrive intitulé « l’activité étudiante durant la crise sanitaire du point de vue ergologique : la question des initiatives prises par rapport à un champ de contraintes préexistant » met en lumière la façon dont des étudiants, lors de la Covid, font l’expérience de l’autonomie en situation de discontinuité pédagogique et y parviennent d’autant mieux lorsqu’ils sont portés par un projet de professionnalisation. Un deuxième article, porté par Arnaud Laurin-Landry et Maryvonne Merri, intitulé « En Avant » : le mot-clé d’un champion olympique comme instrument psychologique pour l’action sportive » pointe le rôle d’instrument psychologique de ce mot clé dont les effets sur l’action se construisent dans le rapport dialectique qui s’établit entre celui-ci et l’athlète. Cet article illustre un modèle théorique proposé par les mêmes auteurs dans le vol. 20‑2. Un troisième écrit de Luc Lebreton, Bastien Soulé et Bénédicte Vignal intitulé « accéder à l’inaccessible : les ressources mises en œuvre par les travailleurs sur cordes pour déployer leur activité » fait état d’un travail ethnographique pointant la façon dont ces travailleurs prennent en charge la dimension organisationnelle inhérente à leurs interventions sur cordes bien que peu préparés à cela par leur formation. Deux autres articles s’attachent à enrichir des cadres conceptuels existants. Le premier de Floriane Owczarek intitulé « analyse de l’activité de joueurs dans deux jeux de rôle en ligne massivement multi-joueurs » s’appuie sur le « narrative activity model » pour analyser la façon dont les joueurs relient des récits et des éléments présents dans le jeu ce qui lui permet de compléter le modèle pour mieux intégrer la prise en compte du contexte dans la description de l’activité narrative. Le second, de Marine Leblanc, Benoit Huet et Jacques Saury, s’intitule « les apports mutuels du cours d’action et de la cognition distribuée à la compréhension des interactions inter-espèces : le cas d’une relation singulière écuyer-sauteur ». Comme l’indique le titre, il s’agit pour les auteurs de proposer un enrichissement du programme du cours d’action. L’étude met ainsi en avant l’importance de l’empathie sensori-motrice mutuelle dans des situations où sont en jeu des pratiques culturelles communes entre hommes et animaux. Deux autres articles portent sur l’usage de la vidéo pour former des cadres dirigeants et dans un cas comme dans l’autre au sein d’établissements scolaires. Le premier, de Cyrille Gaudin et Sébastien Chalies, intitulé « former à un métier par l’inter-métier en exploitant la vidéo : analyse de l’activité des cadres de l’éducation stagiaires lors d’une allo-confrontation collective inter-métiers » s’appuie sur une approche anthropo-culturaliste pour mettre en avant le caractère développemental du dispositif conçu et pointer des spécificités méthodologiques liées au caractère inter-métiers des allo-confrontations croisées. Le second, d’Hélène Veyrac s’intitule « la vidéo interactive, une voie de développement pour l’activité des personnels de direction ». Il présente un dispositif original pour travailler avec des cadres dirigeants sur une situation problème en les faisant simuler individuellement leur façon d’y faire face puis en les impliquant dans la conception d’une vidéo interactive. La portée développementale du processus de conception de cette vidéo est mise en avant. Enfin, deux autres articles portent sur l’intervention dans l’organisation. Le premier, de Baharak Pentecôte, Vanina Mollo et Irène Gaillard s’intitule « intervenir en situation de crise sociale : l’ergonomie pour créer les conditions d’un dialogue sur le travail ». Il met en lumière la façon dont l’intervention va s’ajuster pour faire face aux contraintes de la crise sociale au sein d’un établissement hospitalier et permet ce faisant de construire les conditions d’un dialogue social apaisé tout en permettant d’agir sur le travail. Le second, d’Adelaide Nascimento, intitulé « penser la demande de changement culturel dans l’intervention ergonomique : défis et opportunités pour une démarche développementale » propose un positionnement de l’ergonomie vis-à-vis de la notion de « culture d’entreprise ». À partir de quelques exemples, elle propose des modalités d’intervention ergonomique pour accompagner le fait culturel au travail.

3Ces neuf articles en varia sont complétés par une première partie du dossier intitulé « Représenter l’activité dans la conception » porté par Vincent Boccara, Laurent Van Belleghem, Marc-Eric Bobillier Chaumon, Yvon Haradji, Alexandre Morais, Moustafa Zouinar. Vous y trouverez, outre l’introduction rédigée par ces auteurs, des papiers illustrant différentes façons de s’y prendre pour mettre l’activité au cœur de la conception de nouveaux objets, espaces, situations de travail. Trois articles touchent au secteur agricole et sont le fruit d’un travail interdisciplinaire entre des chercheurs mobilisant l’analyse de l’activité et des ingénieurs agronomes (sensu lato). Celui de Clémence Bénézet, Serge Leblanc, Mireille Navarrete, Laure Hossard intitulé « Représenter l’activité pour investiguer ses dimensions incarnée, spatio-temporelle et collective. Cas de l’entretien des sols en viticulture avec le cheval ». Celui de Madeleine Mirabal-Cano, Fanny Chrétien et Nathalie Girard, intitulé « Formaliser les conceptualisations pragmatiques de professionnels, leur diversité et leur évolution pour re-concevoir des formations. Le cas de la gestion du pâturage en élevage ». Celui enfin de Marianne Cerf, Lorène Prost, Thibault Lefeuvre, Laura Le-Du et Hélène Gross intitulé « représenter l’activité pour ouvrir l’exploration et l’imaginaire des concepteurs : le cas de la conception d’artefacts pour la transition agroécologique ». Trois autres articles sont quant à eux le fruit de collaborations interdisciplinaires entre des ergonomes, des designers et parfois d’autres métiers. Celui de Marie-Julie Catoir-Brisson et Thomas Watkin, intitulé « L’activité de design définie par la représentation visuelle ». Celui d’Aliénor Morvan, Stéphane Safin, Tomás Dorta et Françoise Détienne, intitulé « la contribution des usagères dans un atelier de co-idéation : une médiation sociotechnique pour l’exploration des niveaux épistémiques d’un projet ». Celui de Benoît Dabouis, Vincent Boccara et Bernard Yannou, intitulé « vers un langage de conception d’UX - Proposition d’un lexique pour représenter l’expérience utilisateur conçue dans des activités de conception. Le cas d’une agence de design de transports ».

4Vous trouverez aussi d’autres contributions à ce numéro comme les recensions. Celle réalisée par Pascal Ughetto concernant deux ouvrages touchant au numérique et au travail digitalisé qu’il met alors en perspective : celui de Marie Benedetto-Meyer & Anca Boboc, intitulé « Sociologie du numérique au travail » et celui de Marc-Éric Bobillier Chaumon. Intitulé « Psychologie du travail digitalisé : Nouvelles formes du travail et clinique des usages ». Deux autres écrites par Yannick Lemonie permettent de se plonger dans la théorie historique et culturelle de l’activité et de mieux en appréhender le positionnement et les avancées. L’une sur l’ouvrage de Andy Blunden intitulé « Activity Theory. A critical Overview ». L’autre sur l’ouvrage de Nick Hopwood et Annalisa Sannino intitulé « Agency and Transformation. Motives, Médiation and Motion ». Une recension écrite par Marianne Lacombez présente l’ouvrage d’Ingrid Dromard intitulé « L’évaluation ergologique. Ce que les chiffres ne montrent pas ». Et enfin celle rédigée par Alexandre Largier met en lumière les travaux regroupés au sein de l’ouvrage collectif de Fabien Brugière, Dominique Glaymann et Guillaume Tiffon intitulé « Pouvoirs au travail ».

5Ce numéro illustre parfaitement la diversité des disciplines et des courants théoriques qui traversent les travaux que la revue accueille pour traiter des activités finalisées ! Nous vous remercions de votre intérêt et de vos contributions à la revue et nous vous souhaitons une bonne lecture.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marianne Cerf, Justine Forrierre, Yvon Haradji, Nadia Heddad et Alexandre Morais, « Éditorial »Activités [En ligne], 21-1 | 2024, mis en ligne le 15 avril 2024, consulté le 22 juin 2024. URL : http://0-journals-openedition-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/activites/9739 ; DOI : https://0-doi-org.catalogue.libraries.london.ac.uk/10.4000/activites.9739

Haut de page

Auteurs

Marianne Cerf

Articles du même auteur

Justine Forrierre

Articles du même auteur

Yvon Haradji

Articles du même auteur

Nadia Heddad

Articles du même auteur

Alexandre Morais

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search